LES BLOGUES

Quand les mots ne veulent plus rien dire

25/06/2017 08:12 EDT | Actualisé 11/07/2017 10:23 EDT

En quelques minutes, nous pouvons connaître l'histoire d'une personne avec qui nous discutons, et ce, même si elle n'a rien dit de vraiment personnel. Tout est dans la façon dont celle-ci a de s'exprimer, dans le choix de ses mots, dans la tournure de ses phrases, dans son non verbal et dans l'approche qu'elle prend pour livrer le message.

Par exemple, est-ce qu'elle a tendance à se mettre en avant-plan dans toutes les conversations ou, l'inverse, essaie d'être le plus en retrait possible? Est-elle du genre à encenser trop facilement et trop rapidement?

Si nous prenons le temps de nous arrêter pour réfléchir à comment nous nous comportons nous-mêmes avec les autres, mais, surtout, comment se passent nos interactions avec eux, nous risquons d'être un peu surpris ou déçus de constater que, finalement, certains individus que nous trouvions hyper attachants ont tout simplement appris à jouer le jeu à la perfection.

La puissance des mots

En effet, certaines personnes ont compris la puissance des mots et savent combien ceux-ci, bien placés dans un discours, peuvent leur permettre d'obtenir certaines compensations. Elles sont passées maîtres dans l'art de charmer, d'enjôler, de séduire. Finalement, maîtres dans l'art de manipuler.

Nous nous laissons attendrir par les grandes marques de gentillesse parce que nous sommes aux prises avec un besoin d'affection qui n'est jamais rassasié.

Ce qu'il faut savoir, c'est que nous sommes tous facilement influençables devant les personnes qui manient les mots avec aisance ou, je devrais plutôt dire, qui les choisissent avec soin. Nous nous laissons attendrir par les grandes marques de gentillesse parce que nous sommes aux prises avec un besoin d'affection qui n'est jamais rassasié. Pourtant, derrière les compliments à n'en plus finir se cache souvent une intention bien précise: celle de nous embobiner.

Les compliments vides de sens

Il m'est arrivé un truc dernièrement qui m'amène à écrire ce billet aujourd'hui. Une personne pour qui j'avais beaucoup de considération - mais que je connaissais depuis peu de temps, je dois préciser - s'est emmêlée dans ses discours parfumés à l'eau de rose. En fait, elle a fait l'erreur fatale de reproduire devant moi sa fameuse tactique d'enjôlement et c'est là que j'ai pu constater à quel point tout ce qui avait été dit ou fait à mon égard depuis qu'on se connaissait n'était finalement que de la frime.

Si, dans mon cas, ses beaux compliments avaient pu être crédibles parce que je pense sincèrement que je les méritais étant donné la proximité qui s'était développée entre nous, ils n'étaient certainement pas exportables pour le commun des mortels. Et c'est là que j'ai compris qu'elle utilisait la même recette pour tout le monde. Quelle déception ça a été pour moi dont la condition première est et demeurera toujours l'authenticité!

Ce qui se cache derrière trop de gentillesse

C'est à ce moment que je me suis rappelé une chose que j'avais déjà constatée par le passé: les gens trop gentils - et surtout trop gentils facilement et rapidement - essaient tout simplement d'aller chercher le plus d'attention et d'amour possible en passant par un raccourci. C'est-à-dire qu'ils ne prennent pas le temps de véritablement connaître l'autre avant de décider si, oui ou non, ils ont envie de créer des liens. En fait, la qualité importe peu; c'est la quantité qui compte. C'est pourquoi ils sont souvent populaires.

Au fond, ils manquent tout simplement de confiance en eux et essaient de camoufler tout cela derrière des contacts humains qui, finalement, sont souvent vides de sens. Ils essaient de se berner et essaient de nous berner.

Personnellement, je réalise que si la gentillesse est une qualité que l'on recherche, elle ne vaut absolument rien quand elle est fabriquée de toute pièce pour séduire. Ce que je veux, moi, c'est la sincérité, même si celle-ci n'est pas toujours belle à voir ou à entendre.

LIRE AUSSI:

» Les choix qui nous rapprochent ou qui nous éloignent du bonheur

» La victimite aiguë qui fait la vie dure à tout le monde

» La route la moins facile est souvent celle qui donne le plus de résultats


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter