Howard Fineman

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Howard Fineman
 

La victoire d'Obama, signe du renouveau de l'Amérique

Publication: 07/11/2012 01:27

Le président Obama n'a pas seulement gagné sa réélection ce soir. Sa victoire est le signe du triomphe indéniable d'une nouvelle Amérique du 21ème siècle : multiraciale, multiethnique, ouverte au monde et tournant le dos à des siècles de traditions raciales, sexuelles, maritales, et religieuses.

Obama, le fils métis d'Hawaï, qui est passé par le Kansas, l'Indonésie, Los Angeles, New York et Chicago, a gagné sa réélection non seulement parce qu'il incarne cette nouvelle Amérique, mais aussi parce qu'il sait lui parler, tout comme le parti démocrate qu'il dirige. Sa coalition victorieuse parle pour lui - et de lui : une bonne partie du vote blanc (environ 45 % en Ohio par exemple) ; environ 70 % du vote latino, selon les experts ; 96 % du vote des Afro-américains ; et une large proportion des Américains d'origine asiatique et des îles du Pacifique.

En comparaison, le parti républicain a été réduit à un parlement fondé sur un traditionalisme caucasien : blanc, marié, pratiquant, pour - à peine - simplifier. "C'est une catastrophe" a déclaré Steve Schmidt, stratégiste républicain. "C'est, et ce doit être, la dernière fois que le parti républicain essaie de l'emporter de cette manière."

Le parti républicain a choisi comme porte-étendard Mitt Romney, faisant partie de cette église mormone laquelle, il y a encore quelques dizaines d'années, discriminait ouvertement les noirs. Sa campagne a fait peu d'efforts pour gagner à sa cause le vote hispanique, et Romney s'est lui-même tiré une balle dans le pied en adoptant des positions très à droite concernant l'immigration lors des primaires républicaines. Enfin, il n'a pas fait le moindre effort envers la communauté noire.

Obama s'est adressé non seulement aux minorités, mais aussi à toute la population par son mode de vie. Les analystes se sont moqués, et les républicains ont tourné en dérision, la concentration de sa campagne sur des segments démographiques et sociaux de l'électorat, comme celui des gays et lesbiennes. Mais ce message parlait du futur de l'Amérique, pas de son passé.

Il est certain que le Président l'a emporté grâce à ses prises de positions sur des questions comme la réforme de la santé, la régulation de Wall Street, le sauvetage de l'industrie automobile. Mais sa victoire signifie plus encore : le sentiment que nous faisons tous partie de la même société, peu importe qui nous sommes ou la façon dont nous menons nos vies.

J'ai vu cette nouvelle Amérique au cœur de l'effort pour réélire Obama, dans ses bureaux de campagne. Par exemple, dans un bureau de Virginie, le chef de campagne était américano-pakistanais, les volontaires venaient de toutes les populations et de tous les milieux, les militants qui incitaient les gens à s'inscrire sur les listes électorales étaient hispaniques, et l'événement sur lequel ils travaillaient était un concert de Bruce Springsteen.

Loading Slideshow...
  • HuffPost Quebec

  • HuffPost France

  • HuffPost UK

  • HuffPost Italia

  • HuffPost España

  • HuffPost Canada

  • HuffPost U.S.

  • HuffPost UK

Loading Slideshow...
  • Clint Eastwood

  • Ann Romney

  • George W. Bush s'est fait discret pendant la campagne...

  • Le "meme" Skeptical African Kid

  • Mitt Romney

  • Paul Ryan

  • Joe Biden

  • Hugh Hefner

  • Big Bird

  • Pauvre Big Bird...

Loading Slideshow...
  • Obama "not bad"

    Cette photo du couple présidentiel prise en mai 2011 lors d'un voyage officiel au Royaume Uni a donné naissance à un nouveau personnage dans la série des "<a href="http://www.ragecomic.fr/description-des-rage-comics/">rage faces</a>" (les visages rageux en français). Ce type de dessins très basiques sont généralement utilisés sur Internet pour raconter des anecdotes de la vie quotidienne, et évidemment Obama en a inspiré plusieurs. (voir diapositive suivante).

  • Obama "not bad"

    Sur Internet, ce dessin s'utilise généralement pour décrire une situation du type "finalement, ça c'est mieux passé que prévu", soit "not bad".

  • Le certificat de naissance

    Le mouvement des "birthers" fait référence à tous ceux qui pensent que Barack Obama n'est pas né sur le sol américain et ne peut donc être président des Etats-Unis. Après plusieurs mois de polémique, en juin 2008, l'équipe de campagne d'Obama a publié une photo du fameux certificat de naissance. Cet épisode du certificat de naissance a resurgi tout au long du mandat d'Obama, et il en va de même sur internet, comme l'illustre cette image faisant le lien entre la mort de Ben Laden et ce running gag.

  • Le poster "Hope"

    Le poster de campagne de Barack Obama fait partie des grands classiques. L'œuvre de l'artiste de rue Shepard Fairey réalisée durant la campagne de 2008 fait sans doute partie des images les plus revisitées de ces dix dernières années et le Web n'est pas étranger au phénomène.

  • Obama sur un skateboard

    Le titre dit tout ce qu'il faut savoir sur ce délicieux montage.

  • Obama VS. Zombie McCain

    Cette photo prise lors de lu dernier débat présidentiel de 2008 continue d'être reprise sur Internet. On y voit John McCain dans une étrange position, langue dehors, rappelant la démarche d'un zombie...

  • Après Abraham Lincoln chasseur de vampires, Barack Obama chasseur de zombies?

    Bof... il est au dessus de ça. <em>* "assez cool pour ignorer royalement les zombies"</em>

  • La Situation Room

    La photo de Barack Obama, Hilary Clinton, Joe Biden et les membres du Conseil national de sécurité dans la Situation Room de la Maison Blanche fait partie des images fortes du mandat. Prise le jour de la capture et de la mort de Ben Laden, le 1er mai 2011, l'image est bien assez forte pour inspirer des centaines de parodies.

  • Obama le mage

    Cette photo de campagne, datée du 13 août dernier, a été prise sous le bon angle et donne l'impression qu'Obama tient une boule de feu entre ses mains. On imagine directement le potentiel de cette photo non?

  • Allo c'est Obama

    A quelques jours du scrutin, les candidats levaient des fonds par téléphone pour la dernière ligne droite. Voici comment le 28 octobre dernier cette photo a fait son apparition sur Internet. Selon ABC, Obama venait de réaliser qu'il avait fait un faux numéro...

  • Obama et les batailles de boules de neige

    Fin janvier 2009, les photos d'une bataille de boules de neige entre le président et un enfant apparaissent sur le site <a href="http://www.superpoop.com/archives/2009/Jan/">Superpoop.com</a> … une succession d'images si prometteuse que les rieurs n'ont pas résisté à produire <a href="http://knowyourmeme.com/memes/obama-snowball">des centaines de détournements</a>.

  • Le sourire

    En 2009, Eric Spiegelman met bout à bout 130 photos d'Obama prise la même soirée... et ouvre les yeux au monde: Obama a toujours le même sourire.

  • Le canon à guimauves

    Les images d'Obama<a href="http://www.francetvinfo.fr/obama-teste-la-mitraillette-a-chamallows-a-la-maison-blanche_59967.html"> essayant un canon à guimauves pour la fête de la science à la Maison Blanche</a> (en février dernier) ont également inspiré des centaines d'images légendées et des Gifs parmi lesquels celui-ci.

  • BONUS

    via @romain_herreros sur Twitter.

 

Suivre Howard Fineman sur Twitter: www.twitter.com/howardfineman

Suivre Le HuffPost Québec