LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

HeleneCaroline Fournier Headshot

Sous la lentille de Bryan Adams

Publication: Mis à jour:
Imprimer

«Nous savions que Bryan Adams avait une voix. Maintenant qu'il porte le chapeau de photographe, nous savons désormais qu'il a l'oeil», dixit Ingrid Sischy du Vanity Fair. Jusqu'au 14 juin, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présente, en exclusivité sur la côte est du Canada, des centaines de portraits dont Salman Rushdie, Billy Idol, Kate Moss, Sean Penn, Mickey Rourke, Ben Kingsley, Pamela Anderson, Bryan Ferry, Christopher Lee, Julianne Moore, Mick Jagger, Micheal J. Fox, Tobey Maguire, la reine Elisabeth II, Monica Belluci et tant d'autres encore. Cet auteur-compositeur-chanteur à succès, natif de Kingston en Ontario, est également photographe. Il a signé plusieurs publications sur son travail, a cofondé la revue de mode et d'art Zoo Magazine et a reçu de nombreuses distinctions pour ses photos. Bryan Adams se spécialise dans le portrait de mode.

2015-02-28-bryanadams_sexpose.jpg

Par son travail esthétique en noir et blanc (mais aussi, parfois, en couleurs), il révèle la personnalité et la sensibilité de ses modèles, principalement des acteurs, des mannequins et des vedettes de la scène musicale et des arts visuels, comme Louise Bourgeois, sculpteure connue pour ses araignées gigantesques dont l'une trône, bien en évidence, devant le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Parmi les vedettes représentées, on retrouve également le danseur de ballet russe Sergeï Vladimirovitch Polounine qui a été tout récemment vu dans le clip de David LaChapelle intitulé Take Me To Church (du chanteur irlandais Hozier). Au sujet de ces rencontres privilégiées saisies par le photographe, qui se considère comme un simple collectionneur de moments mémorables, il a déclaré: «Mes vidéos sont souvent inspirées de photographies. Je prends une caméra et je commence à filmer des moments qui me semblent intéressants. Il arrive que l'une serve l'autre: que la photographie m'aide à trouver l'éclairage juste ou que la vidéo me fasse découvrir une nouvelle manière de voir les choses».

L'exposition Bryan Adams s'expose est organisée par Crossover, Hambourg (Allemagne) sous le commissariat d'Anke Degenhard et de Mat Humphrey.

Une vaste gamme d'émotions

Dans un tout autre registre, le public peut aussi admirer - si l'on peut dire - ses photographies à l'échelle humaine Wounded - The Legacy of War ; une série de portraits révélant la vie bouleversée d'hommes et de femmes, grièvement blessés en Irak, en Afghanistan ou pendant un entraînement militaire. Ces photographies poignantes rendent hommage à l'engagement de soldats britanniques et à leurs proches qui ont dû apprendre, eux aussi, à vivre avec les séquelles de la guerre.

L'idée a été lancée en 2008 par Caroline Froggatt, journaliste britannique, lors d'une visite dans un centre de réadaptation militaire. En 2013, elle et Bryan Adams publiaient "Wounded. The Legacy of War", un livre réunissant photographies et témoignages de 40 blessés de guerre. Le produit de la vente de cet ouvrage est remis à des organisations qui s'occupent des anciens combattants. Le MNBAQ présente une sélection de 24 photographies sur le sujet.

Bryan Adams. Exposed et Wounded. The Legacy of War, deux publications relatives à l'exposition en cours de Bryan Adams sont disponibles à la boutique du MNBAQ.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
Bryan Adams' Stunning Vet Photo Series
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter