LES BLOGUES

Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins

19/06/2017 02:08 EDT | Actualisé 19/06/2017 02:08 EDT

2017-06-14-1497484330-2595060-destinp.jpg

Cette grande exposition souligne le bicentenaire de l'arrivée au Canada de quelque 200 tableaux initialement exécutés pour les églises de Paris durant les XVIIe et XVIIIe siècles par des artistes peintres renommés, saisis lors de la Révolution française, puis rassemblés par l'homme d'Église Philippe-Jean-Louis Desjardins afin d'être expédiés à Québec en 1817 et en 1820 pour être vendus dans les paroisses et communautés religieuses alors en pleine expansion.

Il est sidérant d'apprendre les péripéties des oeuvres: quatre rouleaux et une caisse totalisant 120 tableaux quittent le port de Brest pour New York en 1816. Sur place, il faut s'occuper du dédouanement et organiser le transport jusqu'à Québec. Le transport se fait pendant l'hiver 1817 en traîneau ! Louis-Joseph Desjardins reçoit les œuvres à Québec dans la chapelle extérieure des Augustines, qui est transformée en atelier. Plusieurs jeunes artistes y remontent les peintures sur des châssis et les restaurent avant qu'elles ne soient vendues à diverses paroisses et communautés. Le scénario se répète en 1820 avec une soixantaine de tableaux.

Il est sidérant d'apprendre les péripéties des oeuvres: quatre rouleaux et une caisse totalisant 120 tableaux quittent le port de Brest pour New York en 1816.

Dans le fonds Desjardins, on retrouve plusieurs grands noms de la peinture française, tels que: Claude Vignon, Simon et Aubin Vouet, frère Luc, Charles-Michel-Ange Challes, Jean-Baptiste Corneille, Daniel Hallé, Pierre Puget, Michel Dorigny, Louis Boulogne le jeune, Joseph Christophe, Pierre Dulin, Samuel Massé, Jean-Jacques Lagrenée, François-Guillaume Ménageot ou encore Matthias Stomer, parmi eux des peintres de la cour du roi de France.

L'abbé Philippe-Jean-Louis Desjardins (1753-1833) connaissait bien la situation des églises du Québec par son frère, l'abbé Louis-Joseph Desjardins (1756-1848), aumônier des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec. Il faut se remettre dans le contexte. À cette époque, le clergé et les communautés religieuses sont alors en pleine expansion et ne disposent pas suffisamment d'œuvres de qualité dignes de servir de support à la dévotion.

Parallèlement, des artistes canadiens, tels les Jean-Baptiste Roy-Audy, Joseph Légaré, Antoine Plamondon et Théophile Hamel, se forment à la peinture en procédant à la restauration des œuvres françaises et en les copiant à la demande des commanditaires, palliant ainsi à la pénurie de peintres dans la colonie britannique. On assiste alors à la naissance de la peinture canadienne, mais également à la création des premières collections d'œuvres d'art au Québec et à l'apparition d'un premier musée, grâce à Joseph Légaré. Sa collection sert d'élément déclencheur à la constitution des deux premiers musées d'art créés au Québec au XIXe siècle. Les tableaux Desjardins ont donc joué un rôle capital dans l'essor de la peinture au Bas-Canada et ont stimulé de jeunes carrières d'artistes peintres canadiens qui ont, par la suite, diversifié leur production.

2017-06-14-1497484737-4740421-destin2p.jpg

L'exposition Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins est une sélection d'une quarantaine de tableaux français et d'une vingtaine de copies québécoises. Plusieurs oeuvres de l'exposition ont été décrochées des églises au Québec et au Nouveau-Brunswick pour l'occasion. Certaines oeuvres ont été nettoyées et restaurées, révélant ainsi des merveilles inattendues.

L'exposition est présentée du 15 juin au 4 septembre 2017. Les tableaux français retraverseront l'Atlantique à l'automne 2017 pour être exposés au Musée des beaux-arts de Rennes, le partenaire dans cette grande aventure muséale du MNBAQ.

Plusieurs activités sont proposées autour de l'exposition, notamment des conférences et des visites commentées.

Tous les détails: www.mnbaq.org

LIRE AUSSI:

» Un Riopelle parmi les meilleurs coups de marteau à Paris

» Prix Sobey pour les arts 2017: des femmes et des autochtones

» L'univers de Jean-Pierre Neveu


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter