LES BLOGUES

Ski: La mi-saison déjà!

02/02/2017 03:14 EST | Actualisé 02/02/2017 03:19 EST

Ceux qui n'aiment pas l'hiver seront rassurés ; il en reste moins devant que derrière vous. Pour ceux qui l'aiment et qui en profitent pleinement par contre la mi-saison est souvent un indicateur que l'hiver passe très vite, trop vite. De plus, les belles conditions de pratique pour tout ce qui est hivernal cette année peuvent suggérer que l'hiver nous semble trop court.

Ski alpin

Si, pour la plupart, la saison de ski alpin débute tôt en décembre pour se terminer tôt en avril les premiers jours de février marquent, pile, la mi-saison. Heureusement le ski de fin de saison est toujours meilleur que les premiers jours de décembre ; il est donc possible encore de bien profiter du meilleur de la saison.

En février et mars la neige au sol est habituellement plus abondante, les centres de ski fonctionnent à plein régime, toutes pistes ouvertes et, les activités abondent. Les jours rallongent aussi et les rayons du soleil se font plus ardents, éléments qui ne peuvent que nous inciter à vouloir sortir pour en profiter.

Cette semaine quelques stations de ski ont profité des nuits très froides pour faire un dernier blitz d'enneigement artificiel. Entre autres Mont St-Bruno en Montérégie, Owl's Head en Estrie, Mont-Blanc à Saint-Faustin et, Sommet St-Sauveur (anciennement Mont Saint-Sauveur qui a bâti ses réserves nécessaires pour compléter la saison la plus longue au Québec soit jusqu'au 14 mai, le fête des Mères. Avis donc à ceux qui n'en ont jamais assez.

Ski de fond

Nous sommes aussi au meilleur de l'hiver pour le ski de fond et la raquette. C'est pour cette raison que se tiennent dans les prochaines semaines les grands évènements tels que le 51e Marathon Canadien de Ski (11-12 février), le plus long marathon de ski au Canada, 160 kilomètres de Lachute à Gatineau ; la Loppet Gatineau (17-19 février) la plus grande course internationale de ski de fond au Canada; la Classique Jackrabbit (11 mars), le plus long évènement de ski de fond d'un jour au Canada soit 102 km de Mont Tremblant à Montebello pour le plus long trajet ; ainsi que la 44e Loppet Viking-Morin Heights (le 26 février) originalement la Loppet Smith-Johannsen, évènement qui célèbre la vie et la contribution de Herman Smith-Johannsen dit Jackrabbit pionnier du ski de fond qui développa de nombreuses pistes dans les Laurentides et qui vécut jusqu'à l'âge de 111 ans.

Les conditions sont à leur apogée partout en ce moment. Il reste encore 6 ou 7 bonnes semaines pour le ski nordique. Même si la neige demeure presque toujours très abondante fin mars, l'intérêt à cette période diminue tant chez les amateurs que chez les opérateurs de stations. Il faut donc profiter des prochaines semaines, les meilleures de la saison.

Patin sur lacs, rivières et sentiers de glace

Nos belles grandes patinoires et sentiers de glace sur terre ferme vont bien cet hiver. Ce fut plus lent à décoller par contre sur les plans d'eau tels que le Canal Rideau à Ottawa, le Lac Beauport près de Québec, la rivière l'Assomption à Joliette et le Lac Masson à Ste-Marguerite dans les Laurentides qui ont été affectés par le temps doux de janvier. Néanmoins le Canal Rideau a rouvert pleine longueur cette semaine, la boucle du Lac Beauport est partiellement ouverte et, les patinoires sur la Rivière l'Assomption et le Lac Masson doivent ouvrir ce vendredi 3 février.

Le patin, activité au cœur des pratiques sportives de la grande majorité des Québécois et Canadiens, est donc disponible partout ce week-end et pour les prochains jours et semaines.

patinoire

L'anneau de glace de 2 kilomètres du Lac Beauport près de Québec

Février, le mois des grandes Fêtes de l'hiver

Ce n'est pas non plus un hasard que les grandes célébrations de l'hiver se tiennent en février. Il s'agit du mois le plus fiable pour la neige et, jusqu'à un certain point, pour sa météo hivernale. Ce sera ce week-end le dernier pour la Fêtes des Neiges à Montréal, le 2e pour le Carnaval de Québec et, le premier pour Bal de Neige dans la région de la Capitale Nationale du Canada à Ottawa et Gatineau, sans compter tous les plus petits évènements locaux qui incitent les citoyens à mieux apprécier l'hiver.

C'est donc la mi-saison, mais pour ceux et celles qui pensent ne pas en avoir encore bien profité sachez que la deuxième partie est toujours bien meilleure que la première pour les raisons énoncées plus haut. À nous d'en profiter.

À voir également:

Les meilleurs centres de ski où manger