Guy Caron

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Guy Caron
 

Pourquoi le NPD appuie le développement hydro-électrique du Bas-Churchill

Publication: 14/12/2012 11:50

Coupons court au suspense : le NPD appuie la garantie de prêt fédérale à Terre-Neuve-et-Labrador pour le développement hydro-électrique du Bas-Churchill. Notre appui n'est pas nouveau : il avait été annoncé par Jack Layton il y a quelques années et faisait partie de la plateforme électorale du NPD en 2011.
Mais avant d'expliquer notre position, il convient de répondre à certaines affirmations erronées qui ont été formulées depuis l'annonce.

Contrairement à ce qui a été avancé par certains, le gouvernement fédéral ne finance pas le projet. Ce n'est ni un prêt, ni une subvention. Aucun dollar de contribuables québécois n'ira à ce projet. Il s'agit d'une garantie de prêt, que nous souhaitons voir disponible à l'ensemble des gouvernements provinciaux, incluant le Québec, à leur demande, pour des projets d'énergie renouvelable.

Les exportations potentielles vers les États-Unis ne constitueront pas une « concurrence déloyale » à Hydro-Québec dans la mesure où, (1) le prix de l'électricité produite par le Bas-Churchill sera supérieur à celle produite par Hydro-Québec, et (2) l'exportation maximale vers les États-Unis de l'électricité produite par Muskrat Falls ne sera que d'environ 300 MW. Lorsque l'on sait qu'Hydro-Québec exporte près de 27 000 MW vers les États-Unis, on ne peut voir en quoi il y a concurrence déloyale.

Le NPD appuie ce projet pour des raisons environnementales. La centrale annoncée de Muskrat Falls et le futur projet de Gull Island produiront un total de 3 074 MW. Plus de 60 % de la production sera consommée sur l'île de Terre-Neuve ou exportée en Nouvelle-Écosse. Les gains environnementaux seront majeurs, puisque ces deux provinces fermeront ainsi un nombre important de centrales au charbon, au diesel ou au pétrole.

Cela signifiera une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 16 mégatonnes, équivalente au retrait de 3,2 millions de voitures en circulation. Les gains dans la lutte contre les changements climatiques apportés par le développement hydro-électrique sont majeurs, sans impact négatif significatif pour le Québec.

S'il y a un consensus parmi toute la population du Québec, c'est bien celui de protéger notre environnement. C'est ce consensus que le NPD défend à la Chambre des communes.

 
Suivre Le HuffPost Québec