LES BLOGUES

Un roadtrip en Afrique, ça vous dit?

Natasha et Cameron ne sont pas des voyageurs inexpérimentés.

20/08/2017 08:00 EDT | Actualisé 20/08/2017 08:31 EDT
The World Pursuit
Deux jeunes amoureux à bord d'un vieux Land Cruiser. Un roadtrip au travers un continent méconnu, et une aventure comme ils n'en avaient jamais vécu.

Natasha et Cameron ne sont pas des voyageurs inexpérimentés. À 27 ans, la jeune femme a déjà visité 61 pays (vous avez bien lu!), dont 40, en compagnie de son conjoint Cameron. Leurs aventures, nombreuses, vous pouvez vous imaginer, sont documentées sur leur site web qui ne manquera pas de vous inspirer : The World Pursuit.

L'histoire commence à Johannesburg en Afrique du Sud, où le jeune couple décide de louer une voiture pour se balader librement, au-delà des routes connues des agences touristiques. Ils finiront par se rendre au Mozambique, au Lesotho, et au Swaziland. Enthousiasmés par l'aventure et la liberté que leur offrait la conduite solitaire, ils imaginent, comme ils leur arrivent souvent, un nouveau rêve : celui d'acheter une voiture et de traverser l'ensemble du continent africain.

The World Pursuit
Camping dans la réserve de Selous, en Tanzanie

Passer du rêve à la réalité vient toujours avec son lot de défis et de difficultés. Les embûches se sont accumulées. Plusieurs auraient jeté l'éponge au bout d'un – deux - trois mois de paperasseries et de bureaucraties. Mais j'ai rencontré Natasha et Cameron, et ces deux-là ont une détermination que peu de gens ont. S'ils avaient décidé de traverser le continent avec une voiture, ils le feraient. Coûte que coûte.

Au bout de leur persévérance, ils partirent avec Charlie, une Toyota Land Cruiser 1989. Un vieil étalon couleur sable, comme les routes qu'ils s'apprêtaient à serpenter...

L'avantage On the Road

The World Pursuit
Cameron et "Charlie", le vieux Land Cruiser.

« La plupart des touristes qui voyagent en Afrique le font "in and out" dans le seul but de vivre un safari, explique Natasha. Mais l'Afrique, c'est beaucoup plus que des animaux sauvages. Notre objectif était de nous éloigner de la tournée africaine traditionnelle et de voir davantage la vie rurale. Avoir notre propre voiture nous a permis de rejoindre certaines régions très éloignées du continent et d'être témoins d'une Afrique que peu d'étrangers ont la chance de voir.

Nous voulions nous rendre aussi loin qu'au Kenya ou en Éthiopie, sans néanmoins avoir un itinéraire clair. Il faut être spontané pour tirer le meilleur du voyage, et Cameron et moi sommes définitivement des gens spontanés! Voyager comme nous l'avons fait nous a permis de nous éloigner des points touristiques traditionnels et de découvrir plutôt les villages et les villes méconnus.

Nous sommes restés à plusieurs endroits au cours de notre voyage où nous n'avons pas vu un seul autre étranger depuis plusieurs jours. Aujourd'hui, dans un monde où le tourisme explose partout, nous avons trouvé cela très spécial. »

La beauté africaine

The World Pursuit
Réserve nationale du Masai Mara

« Chaque pays que nous avons parcouru était très différent l'un de l'autre. Il y a tellement de tribus en Afrique pour les nommer ici, et chacune a sa culture et ses traditions uniques. Les paysages contrastés de chaque pays étaient étonnants. Un jour, nous étions au Lesotho, surnommé le Royaume dans le ciel pour sa haute altitude et ses belles montagnes. Le lendemain, nous étions en train de manger des huîtres au bord de l'océan.

Nous avons fait un safari dans le Masai Mara au Kenya, une expérience incroyable. En une seule journée, nous avons vu tous les cinq grands animaux (éléphant, buffle, lion, rhinocéros et léopard.) C'était tout simplement incroyable.

Nous nous sommes également retrouvés sur les plages du Mozambique, et y sommes restés durant environ deux semaines. Il n'y avait pas âme qui vive, mis à part une poignée d'habitants. Si vous cherchez la paix et l'isolement, rendez-vous sur une plage au Mozambique! »

La bonté africaine

The World Pursuit
Sans soucis à Zanzibar

« Les locaux, dans tous les pays visités, sont parmi les plus sympathiques que nous ayons rencontrés. Toujours prêts à vous aider!

Ils paraissent simplement heureux, en dépit des conditions de vie témoignant d'une grande pauvreté. Pour être honnête, le mode de vie primaire de certaines communautés dépasse tout ce que nous avions vu auparavant. Nous avons tous entendu parler de la misère africaine, mais de le voir vous transforme profondément. »

Les défis

The World Pursuit
Station d'essence en Uganda

« Le pire moment du roadtrip fut la nuit où nous avons été victimes d'une crue éclair, juste à l'extérieur d'Arusha, en Tanzanie. Un barrage s'est effondré après avoir reçu les premières pluies de la saison et en quelques minutes, l'eau était montée jusqu'à dans notre coffre. Heureusement, plus de peur que de mal!

L'un des défis étonnants que pose un voyage en Afrique reste le coût de la vie. L'Afrique n'est pas un continent bon marché pour voyager. En moyenne, nous avons payé 15 dollars américains par personne seulement pour déposer notre tente et environ 4 dollars américains le galon pour l'essence. Au Zimbabwe, nous avons payé 8 dollars le galon! Lorsque nous préférions ne pas camper, les chambres offrant le strict minimum commençaient habituellement à 100 $ la nuit. Par rapport à l'Asie, à l'Europe et certaines parties de l'Amérique du Sud, ce sont des prix très élevés. Cependant, lorsqu'il n'y a pas d'infrastructure, vous prenez ce que vous pouvez obtenir.

Les Safaris et autres attraits touristiques peuvent gruger le portefeuille avec des frais quotidiens, dans les parcs notamment, allant de 6 $ en Namibie à 112 $ au Kenya.»

Maîtriser ses peurs

The World Pursuit
Parc national Mana Pools, au Zimbabwe

« Avant de partir, nous étions définitivement inquiets en songeant aux maladies, au paludisme (malaria) notamment. Beaucoup de gens le sont. Mais après avoir passé un an sur le continent, Cameron et moi pouvons affirmer que nous n'avons jamais été malades. Nous n'avons pas pris de médicaments contre le paludisme (malaria), car il est dangereux de le prendre pendant une période aussi longue. Nous nous sommes couverts la nuit, nous nous sommes toujours enduits d'un chasse-moustiques et nous avons toujours demandé conseil aux gens de la région.

Plusieurs personnes m'ont dit avoir peur des animaux sauvages, ce qui est tout à fait compréhensible. Mais il est important de savoir que la plupart de ces animaux sont concentrés dans les parcs nationaux. Ne pas s'aventurer la nuit venue et ne jamais s'approcher des eaux marécageuses, infestées de crocodiles ou d'hippopotames, ça va de soi. »

13 pays plus tard...

The World Pursuit
Parc national Ruaha

« Au final, nous avons visité l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Swaziland, le Mozambique, la Namibie, le Botswana, la Zambie, le Zimbabwe, le Malawi, la Tanzanie, l'Uganda, le Rwanda, et le Kenya, au fil de plus d'un an passé sur le continent et au travers plus de 40 000 km parcourus.

Nous avons appris beaucoup sur nous-mêmes tout au long de ce voyage. Ça n'a pas été toujours facile. Oui, il y a eu plusieurs moments où je ne souhaitais que retourner chez moi, et où j'étais prête à jeter la serviette. Mais au final, ce genre d'expérience nous apprend, en tant qu'individu, et en tant que couple, à surmonter les difficultés, et à affronter ses peurs, et à s'apercevoir qu'aussi gravent peuvent-ils sembler, aucun problème n'est aussi important qu'il puisse paraître. Il faut croire en ses capacités. »

Et vous, partiriez-vous en roadtrip en Afrique?

LIRE AUSSI
»
Des archéologues trouvent trois tombes de 2000 ans en Égypte
» Cet avion vintage a été transformé en magnifique chambre d'hôtel
» BLOGUE Pourquoi j'ai arrêté de prendre des photos de vacances (et pourquoi vous devriez en faire autant)