LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Gaétan Couture Headshot

Une retraite tranquille, un mythe

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Au restaurant, j'entendais récemment un travailleur se plaindre de la pression constamment ressentie au travail et du rythme effréné de la vie. Il ajoutait qu'il avait hâte de prendre sa retraite pour pouvoir se reposer.

Je suis désolé pour ceux d'entre vous qui pensent comme lui que la retraite n'est qu'une occasion de relaxation, mais je me dois de briser un mythe. Voici la vérité. Si vous êtes actif pendant votre séjour sur le marché du travail, la probabilité est grande que vous ne deviendrez pas oisif une fois retraité.
Moi aussi, je souhaitais que la retraite me permette de vivre dans le calme. Je me faisais un plaisir de dire que mes semaines seraient composées de sept samedis. C'était un bien mauvais choix, puisque les samedis étaient réservés au magasinage en plus des travaux sur le terrain et à la maison. Le samedi n'était pas un jour de repos et ne l'est pas devenu après la retraite.

De plus, je réalise que je ne suis pas une exception puisque plusieurs de mes amis retraités utilisent un agenda pour éviter les conflits d'horaires. En effet, nombreux sont les retraités qui n'ont pas encore eu l'occasion de reprendre leur souffle après avoir quitté le marché du travail.

Tout cela s'explique par le fait qu'ils exécutent eux-mêmes les travaux d'entretien et de réparation à leur résidence et à leur véhicule principal, parfois aussi à leur véhicule récréatif ou motocyclette. Aussi, ils en profitent pour faire l'aménagement et l'entretien de leur terrain, ce qui explique que le jardinage se classe comme activité physique la plus répandue chez les aînés.

Il est vrai que les retraités ne travaillent pas tous physiquement. Certains se consacrent à leur famille en conduisant les petits enfants à l'école, à l'aréna ou à leurs cours de musique. Certains font régulièrement du gardiennage pour que les parents puissent se reposer quelques heures de la présence envahissante des petits enfants.

Les grands-mamans préparent aussi régulièrement des repas en quantité industrielle pour recevoir la famille ou pour en donner à leurs enfants qui n'ont pas le temps de cuisiner, mais qui ne manquent pas de demander des plats en particulier parce que selon eux, personne ne les réussit mieux.

Lorsque cinq rendez-vous médicaux se succèdent dans une même semaine, on peut presque parler d'un travail à temps plein pour le malade et son proche aidant.

Ces retraités ont aussi leurs activités personnelles souvent reliées à leur état de santé, puisqu'en vieillissant, les douleurs se font sentir plus fréquemment et certaines maladies apparaissent. Lorsque cinq rendez-vous médicaux se succèdent dans une même semaine, on peut presque parler d'un travail à temps plein pour le malade et son proche aidant.

Croyez-le ou non, les retraités ont aussi leurs activités de loisirs. Elles sont d'ailleurs très variées puisque le choix est vaste pour répondre aux goûts de ces gens à qui on avait laissé entrevoir la société des loisirs, eux qui ont aussi dû travailler très fort alors que les exigences des employeurs ne cessaient de croître.

Les sportifs vont par exemple pratiquer le tennis, les quilles, le hockey, le curling, le ski ou vont s'évader dans la nature pour la chasse ou la pêche. Ceux qui sont moins compétitifs ou agiles vont assister à des spectacles ou participer à des festivals. Ils vont aussi lorsque leur budget leur permet, visiter des musées, des expositions de toutes sortes ou pratiquer eux-mêmes des activités artistiques comme la photographie ou la peinture.

Certains se consacreront à leurs amis en organisant périodiquement des retrouvailles d'ex-collègues, des repas amicaux ou des sorties en groupes. Ceci exige parfois de consacrer beaucoup de temps à rechercher d'ex-voisins, confrères de classe ou de travail sur Facebook ou d'autres réseaux sociaux.
Les plus solitaires vont trouver du plaisir à classer des photographies ou vidéos accumulées depuis plusieurs décennies.

Ne soyez donc pas surpris si vous croisez au moment de faire les courses, un ou une retraité qui vous semble fatigué ou stressé. Et surtout, ne leur en voulez pas de vous parler de leurs beaux projets d'escapades de fins de semaine ou de voyages. Eux aussi ont besoin de vacances après avoir fait tout cela.

Demandez-leur plutôt comment ils font pour avoir du temps à consacrer au bénévolat en plus de tout ce programme d'activités. Et sachez que plusieurs d'entre eux étaient impliqués dans plusieurs de ces activités pendant les années où ils travaillaient à temps plein.

Un retraité actif souvent fatigué,

LIRE AUSSI:
» Donald Trump, le mentor de Justin Trudeau
» S'il y avait une justice...
» Éducation: Québec 2025


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter