LES BLOGUES

Quelques anomalies à relever

09/06/2017 09:22 EDT | Actualisé 09/06/2017 09:22 EDT

Mon intention n'est pas de faire une liste exhaustive des anomalies qui nous entourent, puisque j'écris un article et non pas un journal entier. Cependant, je me permets de vous faire part de certaines choses qui ne sont pas dénoncées assez ouvertement selon moi.

Par exemple, je considère que l'intention de Philippe Couillard de relancer le débat sur la constitution canadienne n'est que pure stratégie. Ma perception est la suivante, le premier ministre veut démontrer à la population qu'il se préoccupe du fait que la constitution a été rapatriée sans le consentement du Québec et que les mésententes du Lac Meech et de Victoria n'ont pas ramené le Québec dans le giron constitutionnel.

. Ma perception est la suivante, le premier ministre veut démontrer à la population qu'il se préoccupe du fait que la constitution a été rapatriée sans le consentement du Québec et que les mésententes du Lac Meech et de Victoria n'ont pas ramené le Québec dans le giron constitutionnel.

Or, sa démarche peut aussi constituer une stratégie pour empêtrer ses adversaires politiques d'ici la prochaine élection provinciale en 2018. En effet, si le Parti Québécois se lançait dans une lutte constitutionnelle pour faire valoir les vertus de l'indépendance, il consacrerait de nouveau ses énergies à défendre une cause que la population ne considère pas comme une priorité à ce moment-ci.

Si la CAQ se lançait dans le même débat, elle ouvrirait ainsi la voie à une réélection du Parti libéral.

Les menaces de Donald Trump concernant la renégociation de l'ALENA font peur et ont des effets bien que les discussions n'aient pas débuté. En effet, la vente de Tembec à une compagnie américaine et le recul de la famille Dutil qui a accepté un investisseur américain majoritaire dans le groupe Canam démontrent que plutôt que de tout perdre, les investisseurs canadiens réalisent que le protectionnisme préconisé par Trump va leur faire perdre une clientèle importante. C'est pourquoi ils cèdent la place à des Américains qui permettront de conserver la clientèle du pays de l'oncle Sam en respectant les règles d'achat aux États-Unis édictées par oncle Donald.

Les audiences de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec : écoute, réconciliation et progrès, ont débuté. Le fait que les policiers de Val-d'Or n'aient pas eu à subir des blâmes importants lors de la crise des femmes autochtones violentées et violées ne facilitera pas les travaux de cette commission.

La grève des ingénieurs de l'État qui dure depuis deux semaines semble sur le point d'être réglée par une loi spéciale. Ceci ne démontre pas la bonne foi du gouvernement. Comme dans le cas des travailleurs de la construction, le gouvernement provincial se montre incapable de négocier une entente. Il impose ses vues. Jusqu'où ira cette intransigeance?

Qu'Immigration Canada produise ses tests de français à partir de la France dépasse l'entendement. Que le test de sélection des immigrants leur coûte plus cher en français qu'en anglais est aussi une anomalie injustifiée. N'y a-t-il pas une seule firme québécoise qui aurait les ressources nécessaires pour corriger lesdits tests?

Que les jeunes travailleurs n'adhèrent pas en général aux programmes de REER est préoccupant pour eux et pour leur avenir. Ils ne semblent pas réaliser les problèmes auxquels font face plusieurs retraités qui se retrouvent démunis à cause de moyens financiers limités. Parler aux jeunes de préparer leur avenir ne semble pas les intéresser. Pour eux, les priorités sont ailleurs, et l'avenir, c'est loin. Ils pensent pouvoir régler cela plus tard.

Comment leur faire réaliser qu'il ne faut pas attendre la quarantaine pour économiser en vue de la retraite? Avec l'espérance de vie qui s'allonge, la retraite peut être longue, presque aussi longue que les années sur le marché du travail. J'ai croisé récemment une personne retraitée depuis trente ans, et elle en profitait encore, sa santé lui permettant des activités agréables.

Le monde fait face à de nombreuses anomalies, il faut réagir pour trouver des solutions.

LIRE AUSSI:

» La destitution de Donald Trump

» Ça va mal, mais...

» Une retraite tranquille, un mythe


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter