LES BLOGUES

La diplomatie et le savoir-vivre ne sont pas fournis avec un permis de conduire

07/07/2013 10:29 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT

Avec le début de l'été, les déplacements sur nos routes se multiplient. Cependant, cela ne veut pas dire que ce sera toujours agréable. La diplomatie et le savoir-vivre ne sont pas fournis avec un permis de conduire.

Le civisme des conducteurs québécois ne sera malheureusement pas cité comme modèle. Les automobilistes hors Québec m'impressionnent par leur respect pour les piétons engagés dans un passage piétonnier pour traverser la rue. Pourquoi pas chez nous?

Pensons aux espaces de stationnement utilisés incorrectement en empiétant sur deux espaces pour protéger son bolide des voisins, ou bien en abandonnant son 36 paiements à un endroit interdit, bloquant le passage. Pourquoi marcher 100 pas au lieu de 40?

Combien de fois a-t-on remarqué cet automobiliste qui cherche à sortir d'un stationnement pour emprunter la voie publique alors que celui qui y circule semble accélérer pour l'empêcher d'y accéder devant lui.

N'a-t-on pas tous appris lorsque notre véhicule était le premier en attente au feu rouge qu'un centième de seconde est l'instant entre l'apparition du feu vert et le premier coup de klaxon de notre poursuivant. C'est utile à savoir lorsque l'on fait mention d'un mince écart entre le vainqueur et le second en Formule 1.

Combien de fois a-t-on vu un pauvre pressé dépasser par la droite ou suivre de tellement près le véhicule précédent que leurs ombres n'en forment qu'une seule? Que dire de celui que l'on entend venir à des centaines de mètres de distance à cause de la musique qu'il écoute et nous fait entendre? On pourrait imaginer qu'il essaie de dépasser la vitesse du son.

Les motocyclistes et cyclistes formulent aussi de nombreuses plaintes à l'égard des automobilistes pour leur manque de respect mettant parfois leurs vies à risque. Or, les cyclistes se comportent souvent comme si la pancarte « Arrêt » n'était qu'une décoration rouge pour mettre un peu de couleur sur un parcours terne. Sont-ils différents au volant d'une automobile?

Le facteur empathie ne tombe pas à zéro seulement chez les automobilistes, mais aussi dans les transports publics lorsque les gens semblent aveugles devant la femme enceinte dont le bébé est tout près de faire exploser son ventre. Pas de volontaire pour lui offrir son siège.

Souhaitons ne pas croiser trop d'égoïstes au volant pendant nos vacances. Comme conducteur, je vous recommande de «modérer vos transports», c'est-à-dire, de vous calmer.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les 10 plus belles routes panoramiques au Canada