LES BLOGUES

Bon, baiser la Russie

15/07/2016 03:12 EDT | Actualisé 15/07/2016 03:12 EDT

Voici la preuve que la ponctuation est importante, surtout si l'on veut copier les scénarios d'Ian Fleming pour l'agent 007.

En effet, au cours de la dernière semaine, le premier ministre canadien a confirmé que le Canada enverrait des troupes pour aider la Lettonie en vue de protéger ses frontières contre une Russie envahissante. De plus, il a visité nos troupes en Ukraine et n'a pas encore répondu à la demande d'accroître notre aide contre l'envahisseur russe.

Pourtant, Justin Trudeau avait fait campagne électorale en s'offusquant des politiques belliqueuses du général Harper qui, en plus de lancer le Canada en guerre en Afghanistan, démontrait des intentions vindicatives contre le régime de Bachar el-Assad en Syrie en plus de collaborer avec l'Ukraine menacée par la Russie.

Or, les troupes canadiennes sont encore en Afghanistan, théoriquement pour un rôle d'aide internationale, et fiston analyse le prolongement de l'aide militaire canadienne en Ukraine.

C'est à croire que les goûts alimentaires de notre premier ministre canadien ont une influence sur notre politique internationale. En effet, alors que Stephen Harper ne s'était pas présenté à Pékin pour l'ouverture des Jeux olympiques parce qu'il assistait à l'ouverture d'un restaurant Tim Horton's, voici que Justin Trudeau s'attaque avec véhémence à la poutine.

Vladimir va certainement réagir. L'ex-agent secret du KGB ne se baissera certainement pas les bras devant les militaires canadiens déployés à la demande de l'OTAN en Lettonie pour bloquer l'expansionnisme russe.

Il se questionne cependant sur la source des informations qui amènent les militaires canadiens à ses portes.

Il aurait des soupçons concernant ce clown devenu touriste de l'espace, surnommé Saltimbanco qui a passé beaucoup de temps en Russie et qui a même voyagé à bord d'une fusée russe. Est-ce du Délirium ou un Mystère? Ce Quidam dont il n'avait pas fait de Kà avait terminé son voyage dans l'Alegria. En aurait-il profité pour recueillir des informations qui amèneraient son pays à dire O, c'est assez.

Justin est-il entré au service de Sa Majesté? Est-ce que M lui a donné une mission qu'il avait présentée d'abord à l'OTAN, rien que pour vos yeux? Face au spectre, est-ce que Justin pourra compter sur l'aide du tireur d'élite Goldfinger et sur la collaboration du Dr.No pour soigner les inévitables blessures? Muni de son permis de tuer, deviendra-t-il L'homme au pistolet d'or? Pourra-t-il contrer les vues de son adversaire Poutine pour qui le monde ne suffit pas?

Comment déjouera-t-il la machiavélique Octopussy? Sachant que Tuer n'est pas jouer et qu'On ne vit que deux fois, que pense Sophie de cette vie Dangereusement vôtre? Consolera-t-elle ses enfants de voir Justin belliqueux en leur disant que Demain ne meurt jamais? Ou bien aura-t-elle prévenu son mari : Meurs un autre jour? Même si elle sait que Les diamants sont éternels, elle se questionne sur Miss Moneypenny qui passe plus de temps qu'elle avec son mari. Plutôt que cette Opération Tonnerre, elle aurait vraiment préféré que le Canada choisisse de Vivre et laisser mourir.

À la limite, elle aurait accepté que Justin affronte Poutine à la boxe ou bien au Casino Royale, mais là, ouvertement chez ses voisins, elle est effrayée et on peut la comprendre. Après tout, Poutine, c'est qu'sauce! Il ne faut pas le prendre seulement avec un grain de sel et de... fromage.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter