LES BLOGUES

Hausse du coût du bois d’œuvre: quels sont les impacts pour le consommateur?

Si vous êtes de ceux qui projettent de construire leur habitation, ou qui sont justement en train de le faire, est-ce que cette hausse risque d'affecter votre projet?

14/09/2017 09:00 EDT | Actualisé 14/09/2017 09:00 EDT
Shutterstock / Brandon Bourdages
Il faut quand même garder en tête que les matériaux de construction ne constitue qu'un des éléments qui ont un impact sur le coût d'une habitation.

Le prix du bois d'œuvre connaît actuellement une hausse fulgurante. Pourquoi? En raison des feux de forêt en Colombie-Britannique, les produits forestiers provenant de la côte ouest se font plus rares. En même temps, le marché québécois subit l'effet de la forte demande de bois d'œuvre en provenance des États-Unis. Il faut aussi tenir compte des ravages que l'ouragan Harvey a tout récemment causés dans les États américains du sud et de la reconstruction qui s'en suivra. La hausse du dollar canadien des derniers mois joue également un rôle dans cette augmentation.

Résultat : les produits forestiers de la côte ouest canadienne connaissent une forte inflation de l'ordre de 30 % à 40 %. Des commerçants ont également indiqué que le prix du 2x4 au Québec a augmenté de 50 % depuis le début de l'année.

Si vous êtes de ceux qui projettent de construire leur habitation, ou qui sont justement en train de le faire, est-ce que cette hausse risque d'affecter votre projet? Car, il faut le rappeler, le coût des matériaux en bois peut représenter près de 10 % des coûts totaux de la construction d'une maison, et jusqu'à 20 % pour un immeuble multilogement. Ce n'est pas rien!

Les impacts à prévoir

Si vous êtes de ceux dont la maison est déjà en construction ou à tout le moins pour laquelle un contrat d'achat a déjà été signé, rassurez-vous : la hausse du prix du bois aura peu d'impacts sur le prix de votre habitation.

Toutefois, si vous êtes de ceux qui prévoient construire prochainement, il y aura un impact sur le coût total de votre projet. Mais, il faut tout de même remettre les choses en perspective.

D'abord, oui, la hausse du prix du bois d'œuvre est quand même importante. Reste qu'on ignore pour l'instant la durée de cette hausse et si l'effet sera durable. Une hausse temporaire n'entraînerait probablement pas une augmentation permanente du prix des habitations.

Votre entrepreneur pourrait aussi trouver des façons d'adapter votre projet, notamment en réduisant la surface habitable ou encore en utilisant des produits de remplacement équivalents, comme l'acier léger pour les cloisons et le panneau d'OSB d'ingénierie à haute densité, au lieu de la fameuse feuille de contreplaqué. Pour la cuisine, il pourrait privilégier des armoires en thermoplastique ou en mélamine plutôt qu'en bois.

Plusieurs entrepreneurs en construction ont communiqué avec l'APCHQ dans les dernières semaines pour s'assurer que cette façon de faire était conforme et que la qualité des matériaux utilisés était adéquate. Nous leur avons confirmé que c'était bel et bien le cas, tout en leur rappelant l'importance d'ajuster l'utilisation du produit de remplacement au besoin. Dans tous les cas, la chose à faire est d'en discuter avec votre entrepreneur. Comme vous, il ne souhaite pas que le coût de votre projet soit plus élevé.

Il faut quand même garder en tête que les matériaux de construction ne constitue qu'un des éléments qui ont un impact sur le coût d'une habitation.

Il faut quand même garder en tête que les matériaux de construction ne constitue qu'un des éléments qui ont un impact sur le coût d'une habitation. Il faut aussi tenir compte des salaires versés aux travailleurs, du coût de l'énergie, du prix du terrain, des taxes, des redevances et des autres frais et prélèvements imposés par les municipalités et autres paliers de gouvernement, en plus des différents services publics offerts.

Bref, ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a pas péril en la demeure. La hausse du coût du bois d'œuvre ne devrait pas avoir un impact significatif sur votre prochain projet de construction.