LES BLOGUES

Les cliniques de stérilisation massive pour chiens errants sauvent des vies

17/12/2016 08:11 EST | Actualisé 17/12/2016 08:11 EST

Le Québec est une vaste province, c'est en fait la plus grande province canadienne. Bien connu pour ses hivers très froids, ce n'est pas étonnant que 80% de sa population demeure au sud du territoire. Mais au-delà de ses zones urbaines très populaires, quelques heures en voiture suffisent pour découvrir un Québec complètement différent.

Moins de gens, plus d'arbres, et des routes qui semblent être sans fin. Ces chemins nous mènent aussi vers ce qui représente une grande partie de l'histoire de la province, soit les territoires des communautés des Premières Nations du Québec.

Plusieurs de ces communautés se trouvent des endroits isolés, loin de tous les services modernes que nous tenons pour acquis. Notamment, loin des services vétérinaires et des moyens qu'ils procurent pour une bonne gestion des populations canines de ces communautés. Ceci représente un grand défi pour les communautés autochtones, qui doivent faire face à une surpopulation de chiens errants et aux problèmes de bien-être animal qu'elle engendre.

La solution : des cliniques de stérilisation massive qui permettent de contrôler la population canine et prévenir ainsi la surpopulation animale. Ceci est la mission principale de Chiots Nordiques, un organisme qui est constitué de bénévoles dévoués qui veulent améliorer le bien-être des chiens errants partout au Québec. Humane Society International/Canada est un partenaire de cet organisme et ensemble, nous avons stérilisé et vacciné plus de 1000 chiens depuis le début de notre collaboration.

Tout récemment, nous nous sommes rendus à Obedjiwan, situé sur la rive nord du réservoir Gouin à plus de 600 km de Montréal. Obedjiwan est la réserve atikamekw la plus isolée au Québec et le besoin en matière de services vétérinaires est criant. Ce n'est donc pas étonnant que le conseil de bande nous y ait invités pour une troisième fois en moins de trois ans pour y tenir une clinique de stérilisation massive pour les chiens errants.

Ce travail est d'autant plus important que l'hiver approche à grands pas et que pour bon nombre de ces chiens, surtout les chiots, les chiens plus âgés et les chiennes gestantes, la saison hivernale est la plus difficile. Le manque de nourriture et les grands froids créent des problèmes de santé importants pour ces animaux. En prévenant les grossesses non voulues et en vaccinant les chiens contre les maladies, leur chance de survie augmente. Durant cette opération, l'équipe a pu stériliser, vacciner et examiner plus de 120 chiens. De plus, lors de ce voyage, tous les chiens que la communauté a voulu céder sont partis vers le sud afin de trouver des familles adoptives. Plus de 30 chiens et chiots ont ainsi fait le grand voyage vers Toronto.

Assurer le bien-être des chiens sur les réserves autochtones est un effort communautaire, celui de bénévoles dévoués au sein de l'équipe de Chiots Nordiques et de HSI/Canada, qui apporte également son soutien financier, celui de la communauté locale qui favorise des solutions pour gérer sa population canine de façon humaine et responsable, et celui du public qui donne généreusement pour venir en aide à ces chiens et à ces communautés. Pour aider, cliquez ici.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Quand les chiens prennent la pose

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter