LES BLOGUES

Les impacts positifs de l'exploitation du chanvre dans le secteur industriel et sur l'environnement

12/01/2015 12:02 EST | Actualisé 13/03/2015 05:12 EDT

Le Québec est actuellement dans une période où il doit se positionner clairement quant à ses politiques de développement des ressources naturelles. La sortie du rapport d'enquête du BAPE sur l'exploitation des gaz de schistes ainsi que la nécessité grandissante de s'inscrire dans un contexte environnemental durable ouvrent la porte à une discussion sur des changements majeurs à la conjoncture industrielle actuelle. L'exploitation du chanvre comporte plusieurs avantages et s'adapte aux besoins d'un nombre d'industries, notamment celles de la construction et des pâtes et papiers.

La production très dense de biomasse permet de récolter une quantité importante de matière première fibreuse pouvant être transformée en une variété de sous-produits. L'avantage environnemental vient de l'absorption du CO2 atmosphérique nécessaire à la photosynthèse des plantes. De plus, cette culture permet de réduire la pression sur les forêts causée par la demande en matériaux dérivés du bois.

Dans l'industrie de la construction, les fibres de chanvre sont utilisées pour la production de matériaux semblables au contreplaqué et aux panneaux de fibres orientées (OSB). Beaucoup d'efforts sont actuellement déployés pour la production de matériaux composites d'origine organique. L'efficacité du chanvre a été prouvée pour son utilisation en tant qu'isolant et même pour la fabrication de blocs cimentés.

La culture du chanvre peut également servir à l'industrie des pâtes et papiers. La quantité de cellulose produite par la culture un hectare de chanvre est supérieure à celle produite par quatre hectares de forêts. Le chanvre atteint également sa maturité dans une période de 100 jours, alors celle d'une forêt nécessite quelques décennies.

Les sous-produits peuvent également avoir des applications pour la production de biocarburant, de pièces de carrosserie automobile et de divers produits alimentaires à valeur nutritive élevée. Bref, un changement de perspective face à cette ressource naturelle pourrait avoir un impact économique global positif par l'entremise d'une économie verte.

La vision durable de l'exploitation des ressources naturelles est également de plus en plus importante au sein de la culture d'entreprise. L'environnement, anciennement perçu comme un simple cadre réglementaire politique, devient un point de compétition, par lequel les entreprises peuvent se démarquer.

L'implantation des procédés multisectoriels de transformation du chanvre se heurte toutefois à un obstacle majeur : le changement de paradigme qui l'accompagne. Bien que le Québec détienne le territoire et les connaissances techniques nécessaires à la production de chanvre industriel, la zone grise légale et politique causée par le cannabis à usage médical et récréatif constitue un risque trop important pour des investissements éventuels. De ce fait, il est nécessaire, d'un point de vue sociétal, de prendre position sur le sujet rapidement et d'analyser de manière séparée les voies d'utilisation potentielles de cette plante.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter