LES BLOGUES

Les 30 albums de l'année 2014

14/12/2014 11:27 EST | Actualisé 24/03/2015 09:33 EDT

En cette fin d'année, l'heure est aux listes! En voici une des meilleurs albums de l'année 2014. Une liste évidemment hautement subjective.

30 albums, 30 «expériences» à tenter. Bonne écoute!

LIRE AUSSI

- Coups de coeur musicaux du moment, prise 1

- Coups de coeur musicaux du moment, prise 2

- Coups de coeur musicaux du moment, prise 3

- Coups de coeur musicaux du moment, prise 4

- Coups de coeur musicaux du moment, prise 5

1- Romantic works de Keaton Henson

D'inspiration romantique, une musique au violoncelle et piano de toute beauté.

2- Devil's Tale de Adrian Raso & Fanfare Ciocărlia

Collaboration enjouée entre le guitariste Adrian Raso et la troupe Ciocărlia pour un répertoire tzigane festif et rythmé en diable.

3- Slowly Rolling Camera de Slowly Rolling Camera

En provenance de la Grande-Bretagne, le pianiste Dave Stapleton et ses compatriotes livrent un premier album en tout point élégant. Il s'agit d'un succulent mélange de The Cinematic Orchestra, Portishead, Massive Attack et de John Coltrane -rien de moins!-. Au final, du jazz qui emprunte au trip hop, au nu-soul, mais également au hip-hop. Envoutant.

4- XVSK de XVSK 

Rock-pop acoustique à l'équilibre rythmique et émotionnel très réussi.

En écoute intégrale ici

5- Post Tropical de James Vincent McMorrow

McMorrow, un auteur-compositeur-interprète irlandais, nous reviens avec un deuxième album, et toujours cette voix si singulière, cette voix si sublime. Une voix céleste qui, jumelée à des orchestrations de première main, tire tout vers le haut, vers la lumière. On pense un peu à Patrick Watson, à James Blake, mais aussi à Sufjan Stevens. Ce qui n'est pas pour déplaire. Un très beau disque donc, enchanteur et mélodiquement irréprochable.

LIRE AUSSI: Top 30 albums québécois de 2014

6- Imagined Savior Is Far Easier To Paint de Ambrose Akinmusire

L'un des plus impressionnants trompettistes américain du moment.

7- SALES de SALES

Électrofolk délicat et irrésistiblement charmant. SALES ou la simplicité mélodique et rythmique imparable. C'est frais, ça respire, c'est beau. Et il y a cette voix féminine à tomber.

8- Distant Satellites de Anathema

Un régal pour les amateurs de rock alternatif et progressif. Au menu: des compositions splendides et une puissance mélodique rare.

9- Benji de Sun Kil Moon

Après ses collaborations avec Jimmy LaValle et Desertshore en 2013, Mark Kozelek est de retour avec son groupe Sun Kil Moon, le temps d'une proposition folk particulièrement émouvante. Il y a cette voix à pleurer, ce jeu de guitare unique, puis cette douce mélancolie qui surplombe l'ensemble. Le génie de Kozelek est dans sa désarmante franchise. Dans ses textes bruts et sa façon de rendre ces derniers -il y a n'a pas de refrains à proprement parler. De faire naitre la mélodie, tout naturellement, sans forcer, là où on ne l'attend point. L'art de Kozelek est aussi dans cette capacité à faire surgir du quotidien de la tragédie et du beau. L'album folk de l'année, sans hésitation.

10- Yuyay Jap'ina Tapes de Luzmila Carpio

Une compilation de musique traditionnelle chanté en quechua (une famille de langues parlée au Pérou). Exotisme et voix suraiguë, pour un résultat charmant.

11- A Million Miles Away de MACROSS 82-99

Un pur régal que ces 27 minutes ininterrompues de musique funky, électropop et disco. Un mélange de culture nippone et musique des années 60', 70' et 80'.

12- Les Ombres Longues d'Antoine Corriveau

Un deuxième album seulement, et déjà cette signature, cette maturité, cette force enivrante. Un auteur-compositeur-interprète d'une trempe terrible est né. Le ton est tribal, enivrant de pesanteur et d'ambiance hypnotique. Un folk-rock brûlant, introspectif, percutant.

En écoute intégrale ici

13- III de BADBADNOTGOOD

Après s'être fait connaître via d'audacieuses reprises de « tubes » en tout genre, le jeune trio torontois de jazz instrumental est de retour avec un album cette fois-ci 100% original. Et c'est ma foi du tout bon. Le pianiste Matthew Tavares, le bassiste Chester Hansen et le batteur Alexander Sowinski ont concocté un jazz fusion savoureux en bouche et à la finale agréablement épicée. C'est aventureux, nerveux, ténébreux; l'instrumentation y est riche et l'énergie musicale contagieuse. On sent que les gars de BBNG sont vraiment capables de tout. De la pièce fiévreusement post-rock (Eyes Closed) au jazz plus classique des années 30 (Differently, Still), en passant par une belle symbiose de jazz et hip-hop (Triangle, entre autre). Une bien belle réussite.

14- Built on Glass de Chet Faker

Le crooneur australien Nicholas James Murphy aka Chet Faker accouche d'une captivante électro r'n'b qui évoque avantageusement le travail de James Blake. Doté d'un son séduisant et aérien, et empreint d'une « coolitude » impériale, l'album a de quoi charmer même les moins sensibles.

15- Bon Voyage de SPORT

De l'emo qui fait dans le punk-pop très mélodique. C'est bourré de défauts et pourtant c'est irrésistible, tant ça respire l'humilité et l'émotion brute. Rajoutons que cela joue à fond la carte de la nostalgie. Et ça marche!

16- Harfang de Harfang

Concocté par des gars de Québec, ce petit bijoux d'indie-folk se compose de 5 pièces où vient se poser l'envoûtante et yorkienne voix de Samuel Wagner - particulièrement sur Paralysed. Quoi d'autre? De charmantes constructions harmoniques avec des guitares à l'avant-plan et une belle production dans l'ensemble.

17- Vacanze in Pigna de Hifiklub

Une véritable claque. Un rock psychédélique mystique complètement renversant.

18- Awaye de Tycho

En terme d'électro instrumental, c'est dans le très haut du panier cette année. Après le réjouissant Dive, Scott Hansen (Tycho) impressionne à nouveau : nappes électroniques s'élançant fougueusement, constructions harmoniques, simples, mais puissantes. Ce nouvel album, plus court et homogène, tire au mieux la force évocatrice et entraînante de la palette électronique habituelle de l'auteur. Bref, 36 minutes de bonheur.

19- Woodfall de Musk Ox

Livré par un trio guitare classique-violon-violoncelle, voici du néo-folk instrumental d'une sombre beauté. La musique y est lumineuse, atmosphérique, douloureusement apaisante et d'une densité renversante. Une expérience sensorielle particulièrement bouleversante.

20- Rooms of the House de La Dispute

L'album de la maturité pour La Dispute. Entre screamo revival et post-punk mélodique. Le tout est servi par une production des plus efficaces.

21- Ótta de Solstafir

D'Islande, du post-rock atmosphérique d'une grande virtuosité poétique et épique.

22- Syro de Aphex Twin

Artiste majeur de la scène électronique, Richard D. James fait son grand retour après 13 ans d'absence. Plus accessible que jamais -pour du Aphex Twin, on s'entend-, sa musique fait la part belle aux sonorités synthétiques et mélodieuses, le tout brassé avec une maestria unique. Amateurs de drum and bass, d'acid house et d'electronica, cet album est pour vous. On ne s'en lasse pas.

23- The Soul of All Natural Things de Linda Perhacs

Après 44 ans d'absence, le retour de Linda Perhacs fait bien plaisir. Des mélodies et orchestrations somptueuses pour un folk enchanteur en dehors du temps.

24- Casablanca de David Giguère

Une voix à la Pierre Lapointe, des tons de gris, une gravité et une austérité succulente. C'est un peu le pendant introspectif de son premier album. En bref, de la chouette pop-électro québécoise aux textes pas cons du tout.

25- I Am the Last of All the Field That Fell: A Channel de Current 93

Difficilement qualifiable, le dernier Current 93 peut s'apparenter à du « Jazz-pop expérimental ». Poétiquement instable, lyriquement bluffant, l'album a tout d'une expérience déroutante, mais sublime. La présence de John Zorn n'est également pas pour déplaire.

26- Ματούλα Ζαμάνη de Θανάσης Παπακωνσταντίνου

Formidable album. Peut-être le plus fascinant de cette année. De la musique grecque intégrant des éléments orchestraux, folk et rock.

27- Kołysanki de Lux Occulta

La musique de ce groupe polonais est inclassable. Ténébreuse et aventureuse, elle est à la lisière de l'avant-garde, du folk, du metal, du free jazz, du classique, et on en passe. Étonnamment, c'est à la fois accessible et complexe. Une expérience sonore à tenter d'urgence.

28- Terra Traipse de Our Brother the Native

Une pop déstructurée et expérimentale fascinante. La beauté en mouvement perpétuel.

29- The Joy of Motion de Animals as Leaders

Fascinant album de Djent (un sous-genre du rock qui intègre des influences progressives, math rock, death metal ou encore jazz - merci Wikipédia). Fluide en diable et friand en rebondissements.

30- XXL de Eman X Vlooper

Le rappeur Eman et le producteur Vlooper s'extirpent un temps de la belle folie d'Alaclair Ensemble pour s'offrir un album hip-hop plus personnel. Le ton est plus intimiste et contemplatif, tandis que les «beats», entre modernité et tendance old school, affichent une variété plus que bienvenue. Soulignons la participation de Ariane Moffat sur la belle pièce DANS LE VIDE (avec un sample de Toro Y Moi pour l'occasion).

En écoute intégrale

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

10 albums anglophones canadiens à écouter en 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter