LES BLOGUES

Coups de cœur musicaux 2016 (4)

03/07/2016 08:59 EDT | Actualisé 03/07/2016 08:59 EDT

Voici une sélection d'albums de 2016 à découvrir.

Bonne écoute.

Voir aussi : Coups de cœur musicaux 2016, première partie,

deuxième partie et troisième partie.

1- Full Circle de HÆLOS

Un premier album trip hop -assez old school- fort bien maîtrisé et annonçant des lendemains réjouissants pour le groupe. Un heureux mélange entre Portishead, Massive Attack et The XX, quand même!


2- Ritual de Fire! Orchestra

Que c'est bon. Un big band (19 musiciens) qui y va de jams virevoltants, un climat de tension à la Art Ensemble of Chicago, et une partition vocale de haute volée. Vive, nerveuse, folle, belle, cette musique l'est assurément. Pour tout amateur de jazz et de musique d'avant-garde, un incontournable cette année. Sur leur site officiel, la description de «leur musique» est parfaite:

«Drums, bass and horns in focus with layers of guitars and electronics making it all exploding and imploding, songlike themes delivered by extreme vocalist - conducted by a spontaneous improvised music windmill - ... and the RIFFS carrying it all ---- makes this unit a unique one in creative music today.»


3- Potential de The Range

James Hinton accouche d'une drôle de bébelle: un album où les partitions vocales proviennent majoritairement de chanteurs amateurs et inconnus de YouTube. Tous ces samples vocaux ont été travaillés, bidouillés et incorporés dans un album d'électonica. Un album participatif en quelque sorte et à la palette émotionnelle bien particulière.


4- Sorrow de Colin Stetson

Le titre complet de l'album est Sorrow: reimagining of Henryk Górecki's 3rd Symphony. Si vous aimez le chef-d'œuvre de Henryk Górecki et éventuellement la relecture de Stetson (un ensemble de 12 personnes; incluant des guitares électriques!), ce disque est pour vous. Et si vous ne connaissez pas la 3e symphonie de Gorecki, quelle chance et quelle claque vous allez vous prendre mesdames et messieurs!


5- Everything and nothing de Hammock

Beauté, frisson, poésie, transcendance, éthérée: ce sont les mots qui me viennent quand je pense à cette musique. Certains y verront de la guimauve, j'y vois du beau, du tendre, du rêve. Avec cette palette post-rock ambiant conviant boucles cotonneuses, guitares cristallines, nappes angéliques, on en vient inévitablement à penser à Slowdive, The Cure. À M83 aussi.

Enregistré dans les montagnes d'Asheville en Caroline du Nord, le groupe atteint ici l'un de leurs sommets -pardonnez-moi-. Comme l'écrit si bien Greg Bod, «Ces disques-là comme le Disintegration des Cure auquel on pense très souvent ici détiennent ces forces qui vous gagnent presque malgré vous. Ce romantisme des adolescences, aller se planter à la nuit tombée au milieu d'un champ d'été et compter les étoiles qui filent dans la nuit, faire l'amour dans un lit d'herbes hautes et entendre dans le plaisir de l'autre cette musique-là. »


6- Menimals de Menimals

Splendide, mais vraiment splendide album krautrock- psychédélique-ambiant. En provenance de Rome. À suivre de près. En intégral ici.


7- Xiu Xiu Plays the Music of Twin Peaks de Xiu Xiu

Xiu Xiu (qui fait dans le rock expérimental et l'art pop) rejoue la musique de la série Twin Peaks : phoque Yeah! On se plait à rêver que cela soit là la bande sonore de la nouvelle saison (la série faisant son grand retour).


8- Île Jésus de Bernhari

Plus pop, plus électro, plus mélancolique, plus sensuel; le dernier Bernhari est formidablement différent, mais tout aussi bon que son prédécesseur. Synthétiseurs à visières levées, instrumentations riches, puisant dans des amours déchus et escapades nocturnes, il y a là de ces moments fascinants. Entraînant, sensuel et onirique. En intégral ici.


9- Basar de Africaine 808

De la house tribale, avec des élans dub, samba, jazz et pop. En écoute, une des incongruités -mais sublime- de l'album: la pièce Fallen From The Stars. En intégral ici.


10- Niechęć de Niechęć

Un heureux mélange de jazz fusion, d'avant-garde, de rock progressif, et de musique de film. Le tout est dominé par une présence saxophoniste qui brille de mille feu. En intégral ici


11- Dear Echo de Cecil Otter

Un EP de hip-hop vraiment sympa. En intégral ici.


12 - Heimat de Heimat

Voici le projet du claviériste Olivier Demeaux et de la chanteuse Armelle Oberle (qui chante en allemand et en italien): soit un mélange d'avant-pop, d'expérimental, de punk, de pop-industrielle, et enrobé d'éléments «world» (les titres parlent d'eux-mêmes : «Pompei», «Afrikistan», etc.). Bref, c'est majestueusement étrange et constitue une heureuse révélation. En intégral ici.


13- Ceschi / Pat The Bunny split 12" and Zine de Pat The Bunny

Un album qui jongle entre le folk et le punk avec une aisance déconcertante.


14- The Follower de The Field

Les frangins sont de retour avec leur pop fofolle et alambiquée, aux arrangements et harmonies réjouissants. Stimulant!


15- Larg Pa Lo Kor de Christine Salem

Un superbe album de la Réunion. Entre tradition et modernité.


16- It's the Big Joyous Celebration, Let's Stir the Honeypot de Teen Suicide

Un projet fourre-tout qui convie indie rock, lo-fi, émo-punk et noise pop. Belle réussite.


17- Compassion de Lust for Youth

Dans le genre de Depeche Mode, New Order et Duran Duran, voilà une belle réussite.


18- Resplandor de Bubu

Du post-rock/rock progressif jouissif. Bien balancé et malheureusement trop court!


19- Alfio Antico de Antico

D'Italie, du folk-psychédélique-ambiant-tribal-ésotérique.


20- Ultramarr de Fred Fortin

De l'excellent folk-pop-rock. Textes, arrangements, sensibilité, tout est là. En intégral ici.


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Une dizaine d'albums québécois à écouter pendant l'été

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter