LES BLOGUES

81 cartes postales pour attirer l'attention de Sébastien Proulx

Sébastien Proulx et ses conseillers ne voient peut-être pas d’urgence à discuter avec le personnel de soutien scolaire…

09/11/2017 06:48 EST | Actualisé 09/11/2017 06:48 EST
Getty Images/iStockphoto
Pourquoi ce silence du ministre à notre demande d’une rencontre ?

Pas facile d'attirer l'attention du ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, quand vous faites partie du personnel de soutien scolaire et que vous n'êtes pas... une vedette.

À preuve. Cela fait déjà plus d'un mois que lui nous faisons parvenir, jour après jour, une carte postale afin de lui rappeler l'importance de reconnaitre et de valoriser le personnel de soutien scolaire. Jour après jour, il a reçu une carte postale présentant une personne œuvrant dans l'un ou l'autre de nos 81 corps d'emploi.

Une campagne inspirée par Jules Verne

Le but de l'opération est simple : il s'agit de mettre en valeur ces personnes qui jouent un rôle essentiel dans nos écoles et dans nos centres, et qui apportent une contribution unique à la vie scolaire. Par ce moyen, nous tentons également d'obtenir une rencontre avec le ministre afin de le sensibiliser à notre réalité et lui faire part de nos propositions pour travailler tous ensemble à la réussite éducative des élèves. Au terme de ces livraisons quotidiennes, le ministre de l'Éducation aura reçu 81 cartes postales. Nous n'avons reçu encore aucune réaction de sa part.

Cette campagne originale, nommée Le tour du soutien scolaire en 81 jours, est inspirée du célèbre roman de Jules Verne Le Tour de monde en 80 jours.

Cette campagne originale, nommée Le tour du soutien scolaire en 81 jours, est inspirée du célèbre roman de Jules Verne Le Tour de monde en 80 jours. Un auteur dont j'apprécie la lecture et dont plusieurs idées, qui relevaient de la science-fiction au moment où elles furent écrites, se sont réalisées au fil du temps. Ce sont d'ailleurs encore les œuvres de Jules Verne qui m'inspirent à commenter le silence assourdissant du ministre à cette communication épistolaire malheureusement à sens unique jusqu'à présent.

Des romans en guise de réponses

Ce qui me fait dire que cela ne fait pas Cinq semaines en ballon que nous avons commencé à lui envoyé nos cartes postales que nous avons l'impression qu'elles doivent parcourir la distance De la Terre à la Lune tellement il semble difficile à atteindre. À moins que notre courrier ne se soit échoué sur L'Épave du Cynthia, ou encore qu'il soit en orbite « Autour de la Lune » ?

Nous avons imaginé bien d'autres scénarios pour expliquer un tel accroc à la bienséance la plus élémentaire qui nous faisait espérer au moins un simple accusé de réception. Se pourrait-il que le chemin postal qui conduit jusqu'au bureau du ministre de l'Éducation soit si périlleux que nos cartes se soient perdues dans une crevasse profonde pour un imprévisible Voyage au centre de la Terre ou bien plutôt dans les tréfonds de l'océan à Vingt mille lieues sous les mers ?

Comme une Famille-Sans-Nom

Le personnel de soutien scolaire peut bien comprendre que le ministre est un personnage fort occupé, mais ce n'est quand même pas le Maître du monde. Tant s'en faut. Et nous ne pouvons attendre Deux ans de vacances avant de pouvoir nous entretenir avec lui de notre réalité et de nos préoccupations!

Sébastien Proulx et ses conseillers ne voient peut-être pas d'urgence à discuter avec le personnel de soutien scolaire...

Sébastien Proulx et ses conseillers ne voient peut-être pas d'urgence à discuter avec le personnel de soutien scolaire... Après tout, ce n'est pas comme s'il fallait sauver L'Archipel en feu. Mais à trop tarder, il risque de donner la désagréable impression à nos milliers de membres qu'ils sont une Famille-Sans-Nom pour le ministère de l'Éducation et celui qui le dirige. Pourtant, le personnel de soutien scolaire joue un rôle essentiel au bon fonctionnement des établissements scolaires. À l'image de « La Maison à vapeur », ces travailleuses et travailleurs permettent à l'école d'avancer et d'accomplir sa mission.

D'autres cartes postales à venir

Pourquoi ce silence du ministre à notre demande d'une rencontre ? Que craint-il ? Après tout, nous ne lui demandons pas d'aborder L'Île mystérieuse, mais uniquement de prendre le temps d'écouter nos inquiétudes, nos doléances et nos solutions pour améliorer notre système public d'éducation à la fois dans l'intérêt des élèves que du personnel de soutien qui y travaille. Est-ce trop demander ? En tous les cas, nous avons l'impression ces temps-ci que nous aurions plus de chance de remporter le gros lot en achetant Un billet de loterie que d'obtenir une rencontre avec notre inatteignable Sphinx des glaces de la colline parlementaire à Québec. À moins que tout cela s'explique par le simple fait que le bureau du ministre soit dans un tel état de désordre, Sans dessus dessous, qu'au-delà d'un accusé de réception, nous n'ayons rien reçu ?

Notre campagne de valorisation du personnel de soutien scolaire n'est pas terminée et d'autres cartes postales seront envoyées à destination du bureau de M. Proulx au cours des prochains jours.

Mais nous ne désespérons pas. Notre campagne de valorisation du personnel de soutien scolaire n'est pas terminée et d'autres cartes postales seront envoyées à destination du bureau de M. Proulx au cours des prochains jours. Peut-être l'une d'entre elles finira-t-elle par l'atteindre, quand il en aura fini avec les vedettes ? Qui sait ?

​​​​​​​