LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Emmanuel Rondia Headshot

Montréal, immense terrain de jeu pour citoyens engagés

Publication: Mis à jour:
Imprimer

» Dans son dossier «Le Montréal oublié», Le Huffington Post Québec publie une série de 20 reportages multimédias qui font découvrir des projets citoyens redonnant vie aux lieux abandonnés de la métropole. Consultez le dossier complet ici.

Qui n'est jamais passé devant un terrain vacant en rêvant de sa future vocation, imaginant les aménagements paysagers et le mobilier adéquats pour créer un petit paradis au cœur de la ville... Concrétiser ce rêve peut paraître une tâche insurmontable. C'est là que la force du nombre peut tout changer.

Comme le démontre par exemple l'engouement suscité par Lande: ensemble, il est plus facile et plus motivant de passer à l'action. Si en plus, cette action s'inscrit dans un élan collectif de plus grande envergure, l'effet mobilisateur est démultiplié.

C'est cette vision qui guide les interventions du projet ILEAU depuis son lancement en 2015. Piloté par le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) dans l'Est de Montréal, le projet repose sur l'implication et l'engagement d'une quarantaine de partenaires locaux et régionaux. Depuis 2 ans, plus de 80 projets de verdissement se sont concrétisés dans le cadre de cette mobilisation collective, créant ainsi une communauté d'acteurs baptisée les bûcherons de l'asphalte. Leur rôle: faire jaillir du gris bitume les couleurs de la nature partout autour de l'autoroute 25.

Dans l'atteinte de cet objectif, la réappropriation des terrains vacants prend tout son sens. S'ajoutant aux immenses stationnements des centres commerciaux, aux cours d'école asphaltées, aux zones industrielles, ils contribuent souvent à exacerber le phénomène d'îlots de chaleur urbains, avec tout ce que cela implique au niveau de la santé des citoyens. Il suffit de se promener dans les secteurs peu végétalisés en période estivale pour ressentir les effets d'inconfort et constater les écarts importants de température entre les parcs et les zones asphaltées.

Et pourtant, ces espaces gris peuvent être transformés en îlots de fraîcheur conviviaux comme le montre l'initiative menée par le Projet Harmonie avec les résidents du HLM La Pépinière à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Qui pouvait croire qu'un stationnement deviendrait un espace aussi vert, essentiel à la vie du quartier. Et cela peut se faire en plein coeur du centre-ville. Sentier urbain a ainsi développé un circuit de jardins aménagés sur les terrains vacants appartenant autant à la ville de Montréal qu'à des propriétaires privés. La multiplication de ces initiatives démontre qu'avec de l'imagination, un engouement collectif et un pouvoir d'action, tout projet, même éphémère, peut se transformer en aménagement durable et indispensable à la communauté.

Ramener la nature en ville...
Les infrastructures routières et autoroutières ont pour effet de créer des barrières écologiques, fragmentant ainsi les habitats naturels voire les faisant disparaître. Afin de rétablir des connexions entre ces parcelles vertes, il est primordial de préserver et de valoriser l'existant puis d'intégrer de nouveaux aménagements pour restaurer la communication entre ces espaces. C'est pourquoi chaque intervention réalisée dans le cadre du projet ILEAU a pour but de favoriser la mise en place de liens entre les espaces naturels.

Les citoyens peuvent de nouveau occuper ces terres abandonnées et être au contact d'une biodiversité riche. Combinés aux cours d'eau et zones humides du territoire, un réseau vert et bleu prend forme sous leurs yeux.

Un volet transport actif est également indissociable de ce réseau. L'analyse du territoire et les interventions doivent se faire avec le souci de faciliter l'accès aux espaces verts en transport actif. Montréal a son projet de promenade Fleuve-Montagne, mais pourquoi ne pas avoir une promenade de la Rivière-Fleuve dans l'Est? Une promenade de quartier reliant deux parcs? Tous les trajets sont envisageables.

... pour créer plus de lien social

Les oasis de verdure en milieu urbain jouent également un rôle d'éducation et de sensibilisation à l'environnement. Découverte de la biodiversité urbaine, initiation à l'agriculture urbaine, observation d'oiseaux sont quelques-unes des activités possibles. Chaque action menée tente de prouver aux citoyens qu'il est possible et important de façonner leur environnement à leur image. En reliant l'ensemble de ces espaces, c'est une connexion sociale entre individus qui est restaurée : rencontrer son voisin de palier, parler avec le commerçant du coin, en apprendre plus sur le quartier par des échanges intergénérationnels, les occasions sont multiples.

Pour concrétiser cette vision, il reste un important travail de sensibilisation afin d'assurer l'adhésion des propriétaires. Car le potentiel est là... reste à aller chercher l'ensemble de la collectivité et l'amener à passer à l'action.

Chacun a un rôle à jouer: les municipalités, entre autres par la réglementation, les grands propriétaires institutionnels (il suffit de penser aux superficies des anciennes emprises ferroviaires, des emprises d'Hydro-Québec, pour la majorité des cas, uniquement gazonnées), et les propriétaires privés (du citoyen à l'entreprise).

C'est par ce maillage que nous pourrons transformer durablement nos milieux de vie et de travail et faire de nos quartiers des lieux conviviaux, en santé. C'est en profitant de l'ensemble des occasions de verdir, d'améliorer les aménagements pour le transport actif, de donner plus de place à la nature en ville, que nous pourrons alors réellement parler de ville verte.

C'est dans ce sens que nous travaillons avec l'ensemble des partenaires dans le projet ILEAU.

NOTRE DOSSIER «LE MONTRÉAL OUBLIÉ»:
» Terrains vacants: deux fois et demi la superficie du mont Royal!
» Lieux abandonnés: diagnostic du virus montréalais
» Théâtre Empress: Debout malgré tout
» Bâtiment 7: Quand les fourmis gagnent

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter