LES BLOGUES

L'Isle-aux-Coudres toujours sans médecin de famille

Pour la première fois depuis les années 1950, L'Isle-aux-Coudres se retrouve sans médecin de famille.

15/08/2017 09:57 EDT | Actualisé 15/08/2017 09:57 EDT
Getty Images
L'île regorge d'attraits : air salin pur, paysages à couper le souffle, activités diverses (musées, centres d'art, location de vélo, cueillette de fruits, artisans culinaires, cidreries, etc.).

L'Isle-aux-Coudres est située dans la région de Charlevoix. Un petit coin de paradis. Une destination de choix pour les touristes. L'île est une mine d'or sur le plan touristique.

Dans son plan stratégique de développement 2016-2018, Tourisme Charlevoix considère que L'Isle-aux-Coudres est une force dans l'offre touristique régionale. On la classe parmi les « éléments distinctifs » comme le Manoir Richelieu et le Massif de Charlevoix.

L'île regorge d'attraits : air salin pur, paysages à couper le souffle, activités diverses (musées, centres d'art, location de vélo, cueillette de fruits, artisans culinaires, cidreries, etc.).

Mais cette île magnifique n'est pas seulement une destination touristique. C'est d'abord un milieu de vie pour 1200 habitants, dont 40% sont âgés de 65 ans et plus.

L'accès aux services du continent est tributaire du bateau et du climat, surtout l'hiver.

Il s'agit d'une population vivant une réalité insulaire. L'accès aux services du continent est tributaire du bateau et du climat, surtout l'hiver. D'ailleurs, le traversier a connu une hausse d'affluence importante en 2016-2017, rien pour diminuer les délais d'attente pour rejoindre St-Joseph-de-la-Rive.

Dans un tel contexte, l'accès à des soins de santé adéquats reste toujours un défi. Actuellement, l'île est desservie par un CLSC avec une infirmière et des ambulanciers.

Pour la première fois depuis les années 1950, L'Isle-aux-Coudres se retrouve sans médecin de famille : 900 patients sont orphelins, en majorité des personnes âgées, une clientèle plus vulnérable.

Toutefois, le seul médecin de famille sur l'île, Marcel Éthier, a pris sa retraite en juin dernier. Jusqu'à l'hiver, il viendra prendre soin des patients les plus vulnérables à domicile une fois par semaine. Pour la première fois depuis les années 1950, L'Isle-aux-Coudres se retrouve sans médecin de famille : 900 patients sont orphelins, en majorité des personnes âgées, une clientèle plus vulnérable.

Il y a deux problèmes dans cette histoire. Le premier, c'est la cible nationale de patients pris en charge par un médecin de famille. Cette cible est calculée à l'échelle de la région. Or, Charlevoix fait partie de la région de la Capitale-Nationale (région 03), et le taux attendu de 85% est dépassé pour la région, ce qui n'en fait plus une région prioritaire. Ce même critère pose également des maux de tête à une autre municipalité de la région, St-Siméon, qui a vécu une période sans médecin de famille récemment alors que le docteur Éric Gagné était atteint d'une maladie grave. Aujourd'hui, le médecin de famille est en mesure de reprendre sa pratique une journée par semaine seulement.

Le deuxième problème est le manque de vigilance des autorités de la santé. Le docteur Marcel Éthier a annoncé il y a cinq ans qu'il voulait prendre sa retraite! Les démarches pour trouver un nouveau médecin de famille peuvent-elles s'éterniser pendant cinq ans sans résultat?

Le mercredi 16 août, le ministre de la Santé Gaétan Barrette sera de passage dans Charlevoix pour discuter avec les maires de la région des dossiers en santé.

Le dossier de l'hôpital de La Malbaie risque de retenir l'attention. Il ne faudrait pas que le dossier de L'Isle-aux-Coudres passe sous le tapis.

En mai dernier, le ministre Barrette avait affirmé qu'il prendrait la situation en main pour régler le dossier. Trois mois plus tard, aucune solution n'a été trouvée.

Le docteur Barrette affirmait alors que, pour lui, « l'enjeu, c'est d'avoir une distribution de GMF adéquate», donc d'avoir, dans le territoire de Charlevoix, par exemple, «la masse appropriée de médecins qui ont la responsabilité et l'obligation de desservir adéquatement l'Isle-aux-Coudres ».

Une « masse appropriée de médecins » qui dessert l'Isle-aux-Coudres... Cela n'équivaut pas forcément à un médecin de famille.

Une « masse appropriée de médecins » qui dessert l'Isle-aux-Coudres... Cela n'équivaut pas forcément à un médecin de famille. Lors de son passage dans Charlevoix demain, il serait intéressant que le ministre qui promettait « un médecin de famille pour tous » pour le 31 décembre 2017 clarifie ses intentions quant à la présence d'un médecin de famille à L'Isle-aux-Coudres et qu'il fasse une mise au point sur les actions entreprises pour régler la situation. Il serait également intéressant de savoir ce qu'il pense de la situation qui prévaut à St-Siméon. Il est grand temps que ce dossier se règle !

LIRE AUSSI
»
Migrants: Lisée affirme qu'un Québec indépendant ferait respecter sa frontière
» L'ex-ministre Jacques Daoust est décédé des suites d'un AVC
» Pétrole sur Anticosti: c'est officiellement la fin