LES BLOGUES

Milléniaux, allez voter!

L’avenir de la démocratie sera entre nos mains, entre notre crayon et notre bulletin de vote, le 5 novembre.

18/10/2017 09:00 EDT
no_limit_pictures via Getty Images
Notre plus grande occasion de créer un véritable changement sera le 5 novembre.

Les élections municipales arrivent à grands pas. Qu'est-ce que ça signifie pour notre génération? Le 5 novembre prochain, nous représenterons le tiers de la population de notre ville. Malheureusement, nous avons la mauvaise réputation de ne pas participer aux élections municipales. D'ailleurs, vous vous dites fort probablement : « En quoi est-ce que les élections municipales vont me rapporter? » Je me suis posé cette question à plusieurs reprises. J'ai longtemps pensé que les élections, à n'importe quel palier gouvernemental, servaient strictement à des fins bureaucratiques pour désintéresser le citoyen moyen à la vie politique. Alors, jeunes femmes et hommes, la question à se poser n'est pas ce que les élections peuvent faire pour vous, mais bien ce que vous pouvez faire pour les élections.

En tant que milléniaux, nous avons tout de même la réputation de vouloir apporter du changement à notre société gérontocratique... Il ne va pas sans dire que l'avenir est gouverné par les jeunes. C'est nous qui gouvernons l'avenir. Nous sommes l'avenir. L'avenir, ce n'est pas demain, dans une semaine, dans un an ou dans quatre ans... L'avenir, c'est maintenant, et si nous voulons la gouverner, ça commence en votant dans les élections municipales. Celles-ci sont le moment où nous pouvons apporter un changement immédiat à un gouvernement local. Notre volonté de réforme laisse une trace plus profonde dans notre ville que dans notre province ou dans notre pays.

Si je ne vote pas, je n'aurai pas le droit de me plaindre des mauvais choix que feront le maire et mon conseiller municipal, car je n'aurai pas pris la peine de poser une action concrète au nom de la progression que je souhaite.

Apporter un changement à la société semble souvent difficile, labyrinthique, voire inatteignable. Nous ne savons souvent pas par où commencer. On dit souvent que le changement se fait à petits pas, que la progression représente souvent la somme de plusieurs victoires. C'est ça, la démocratie... C'est la somme de plusieurs personnes comme vous et moi qui sont décidées à faire progresser la société, un pas à la fois, une victoire à la fois, un vote à la fois. La progression est impossible sans l'implication de chaque membre de la société. Sans elle, il y a retour dans le passé. Nous le voyons chaque jour aux nouvelles avec nos voisins du sud : un président nihiliste a été élu et fait reculer dans le temps parce que 51% de milléniaux ne se sont pas présentés aux urnes, parce que 51% des milléniaux ne pensaient pas que leur vote allait faire la différence... Si je ne veux pas voter, c'est à ma discrétion parce que nous vivons dans une démocratie, et personne ne peut m'imposer un devoir qui aura des effets immédiats sur ma personne. Par contre, si je ne vote pas, je n'aurai pas le droit de me plaindre des mauvais choix que feront le maire et mon conseiller municipal, car je n'aurai pas pris la peine de poser une action concrète au nom de la progression que je souhaite. Moins d'égo, plus d'action, comme on dit... Nous sommes l'avenir et nous sommes la démocratie. Nous sommes l'avenir de la démocratie, l'avenir du pouvoir et du changement. Si la démocratie doit rester vivante, les plus âgés de la société sont donc de moins en moins responsables de cette vivacité. Qui prendra la relève? La prochaine génération? Nous sommes la prochaine génération. L'avenir de la démocratie sera entre nos mains, entre notre crayon et notre bulletin de vote, le 5 novembre.

Nous, les électeurs, aurons le pouvoir de changer notre municipalité dans quelques semaines. Nous, les électeurs, devons être les dirigeantes et dirigeants du monde durable dans lequel nous souhaitons vivre et dans lequel nous voulons que nos enfants et nos petits-enfants vivent. Notre plus grande occasion de créer un véritable changement sera le 5 novembre. Comme ça, nous pouvons participer activement et interagir avec nos conseillers municipaux pour, pas à pas, changer la ville et le monde. On nous dit souvent que les milléniaux ont la motivation de changer la société pour le meilleur. Eh bien, chers concitoyennes et concitoyens, le vote municipal est un petit pas pour vous, mais un grand pas pour l'avenir, la société, le progrès et la démocratie, les piliers de notre ville et de notre monde. Allez voter. Vous avez ce pouvoir.

​​​​​​​