Dre Sylvie Demers
RECEVEZ LES NOUVELLES DE Dre Sylvie Demers
Avant de devenir médecin, Docteure Sylvie Demers, alors biologiste et originaire de Victoriaville, a été professeure de sciences aux niveaux secondaire et collégial dans sa ville natale. Après avoir complété son doctorat en médecine à l'Université Laval en 1996 et sa résidence en médecine de famille à l’Université de Sherbrooke en 1998, elle a eu une pratique médicale polyvalente à Ville-Marie (Témiscamingue), Victoriaville et Gatineau. Dre Demers a également une formation complémentaire en psychiatrie et en droit qui l'ont amenée à pratiquer la psychiatrie et la médecine médico-légale. Ayant toujours eu un vif intérêt pour la recherche fondamentale, elle a terminé un doctorat en médecine expérimentale à l’Université Laval en 2003 avec spécialisation en génétique moléculaire humaine.

En janvier 2005, la Dre Sylvie Demers a fondé le Centre ménopause-andropause Outaouais à Gatineau où elle a actuellement traité des milliers de patients de tous âges pour diverses problématiques reliées aux hormones sexuelles. Conférencière, auteure, militante et figure de proue dans le domaine des hormones sexuelles, la Dre Demers est également une pionnière de l’utilisation des dosages des hormones sexuelles en santé humaine. C’est en avril 2008 qu’elle livre son best-seller Hormones au féminin : Repensez votre santé (Les Éditions de l’Homme) qui est également publié en Europe. En octobre 2013, elle signe un deuxième livre-choc « Le mythe de la vitamine D : Rétablir la vérité sur les hormones » (Les Éditions de l’Homme).

Les articles de Dre Sylvie Demers

Avoir accès à une hormonothérapie féminine bioidentique

(4) Commentaires | Publication 14 décembre 2014 | 08:32

Monsieur le Premier ministre Philippe Couillard,

Je me permets de vous écrire au nom de plusieurs médecins, ainsi qu'en mon nom personnel en tant que médecin spécialisée en hormonothérapie qui a traité à ce jour plusieurs milliers de femmes et d'hommes pour des problématiques reliées aux hormones sexuelles, afin de...

Lire le billet

L'ostéoporose: un fléau évitable

(4) Commentaires | Publication 31 janvier 2014 | 00:53

Une Québécoise sur quatre de plus de 50 ans est atteinte d'ostéoporose, et environ 40 % des Québécoises âgées actuellement de 50 ans auront éventuellement une fracture secondaire à l'ostéoporose. C'est énorme! Ces fractures sont une cause importante de perte d'autonomie et de douleurs chroniques chez les femmes, et sont...

Lire le billet