Donald Charette

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Donald Charette
 

Philippe Couillard, un putschiste?

Publication: 25/11/2012 15:26

Plutôt inodore depuis la démission de Jean Charest, la course au leadership du Parti libéral du Québec s'est animée en fin de semaine quand Raymond Bachand a accusé Philippe Couillard d'avoir fomenté un putsch contre son ancien chef en 2007.

Dans un parti aussi soudé que le PLQ, l'attaque de Raymond Bachand a de quoi surprendre. Durant les 14 ans où Jean Charest a dirigé le PLQ il a gardé un contrôle absolu sur son caucus et sur son parti. Malgré des plongées vertigineuses dans l'opinion publique, le leadership de Jean Charest n'a jamais été contesté..du moins sur la place publique.

Les libéraux se font un point d'honneur de présenter une image d'unité pour des raisons d'efficacité et pour se différencier du Parti québécois, en crise perpétuelle. Un des mutins potentiels, Pierre Paradis, député de Brome-Missisquoi, a été rapidement ostracisé et est disparu de la scène nationale sans que l'on sache trop ce qu'on lui reprochait.

Le Dr. Couillard, un neurochiriurgien, est arrivé en pollitique par la grande-porte en 2003 et a été nommé ministre de la Santé. Il demeure celui qui a occupé ce poste casse-gueule le plus longtemps, soit 5 ans.
Nul doute que Philippe Couillard, qui ne doute pas de ses capacités intellectuelles, n'avait pas l'intention de jouer les seconds violons durant toute sa carrière politique.

Le dossier du CHUM est devenu le terrain où se sont affrontés Jean Charest et son ministre de la Santé. Le débat opposait les partisans d'une construction du mégahôpital à Outremont ou au centre-ville de Montréal, sur l'emplacement de l'hôpital Saint-Luc.

Le ministre Couillard a gagné la bataille en 2005 contre le premier ministre, partisan d'une nouvelle construction à Outremont. Selon certaines informations, Philippe Couillard avait forcé le jeu et menacé de démissionner si son choix ne prévalait pas.

Si on se fie aux propos de Raymond Bachand à l'émission Larocque-Lapierre, Philippe Couillard aurait tenté de tirer le tapis sous les pieds de Jean Charest en 2007 quand les choses allaient mal pour les libéraux.

Le 25 juin 2008, Philippe Couillard surprenait tout le Québec en quittant la vie politique pour poursuivre une carrière avec une compagnie privée avec qui il était en contact depuis des mois. Bien des libéraux lui reprochent d'avoir quitté le navire alors qu'il prenait l'eau mais comme il est populaire auprès de la population...

C'est la seconde fois cette semaine que l'ancien ministre des Finances Raymond Bachand secoue le pommier. Il a évoqué ouvertement la possibilité que le PLQ se joigne à la CAQ au sein d'une coalition pour renverser le gouvernement Marois.

Ce scénario a reçu un accueil glacial de la part de certains députés libéraux.

Le PLQ n'a pas encore tiré de leçon de sa défaite du 4 septembre et attend le retour des beaux jours. L'ére post-Charest est-elle en train de délier les langues?

 

Suivre Donald Charette sur Twitter: www.twitter.com/donald charette

Suivre Le HuffPost Québec