LES BLOGUES

La fameuse question des immigrants illégaux

Cher Loïc Tassé, je vais simplement t'expliquer que les immigrants illégaux le sont parce que la société ne les a pas accueillis au départ.

08/08/2017 10:49 EDT | Actualisé 08/08/2017 10:49 EDT
Christinne Muschi / Reuters
À part le fait que ces immigrants illégaux soient passés par les États-Unis avant d'entrer au Canada, probablement à cause des politiques régressives de Trump, le grand drame pour toi c'est que ces gens passent devant les migrants qui font une demande légale pour entrer aux pays.

Salut Loïc,

Comme plusieurs la semaine dernière, j'ai pu lire ton billet dans le Journal de Montréal. C'est la raison pourquoi j'ai décidé de t'écrire, en fait. Je vais tenter de te rassurer. Considère-toi chanceux, habituellement quand j'écris, je prends trop de temps, je reviens sur mes idées et je termine en ne publiant rien; pour toi, je vais tout faire pour calmer tes angoisses.

À part le fait que ces immigrants illégaux soient passés par les États-Unis avant d'entrer au Canada, probablement à cause des politiques régressives de Trump, le grand drame pour toi c'est que ces gens passent devant les migrants qui font une demande légale pour entrer aux pays. Je ne veux pas te brusquer, mais le principe d'être un immigrant illégal, c'est de ne pas passer par ces processus, du moins pas au début. Telle sera donc la question : pourquoi entrent-ils illégalement dans un pays? À réfléchir.

Tu n'as pas encore nommé ces immigrants, mais tu les accuses de coûter cher et d'être peu qualifiés. Je ne sais pas d'où tu prends tes informations, alors rassure-toi, ces gens sont bien souvent très qualifiés. Quand on s'intéresse à la question, on peut faire une petite recherche Google. On se rend compte que moins de 20% des immigrants travaillent dans leur domaine de qualification. Si si, je te le dis. T'apprends ça dans le site de Statistique Canada. Je sais, les données datent un petit peu, mais je t'assure qu'elles sont encore pertinentes, puisque la situation n'a guère changé depuis 10 ans. L'IRIS a aussi publié une étude en 2012 qui affirmerait que les immigrants ont généralement un salaire moins élevé que les natifs d'une société. Lorsqu'on ajoute le chômage à l'équation, effectivement, on peut trouver que leur apport économique à la société n'est pas à la hauteur de tes attentes; mais lorsqu'on constate que malgré leurs qualifications, ces nouveaux arrivants se retrouvent sous-employés, on peut commencer à comprendre le problème. As-tu déjà pris le taxi? Je te suggère de le prendre aujourd'hui et de jaser un peu avec ton chauffeur. Tu te rendras compte que nous avons des médecins, des ingénieurs.

Ensuite, tu vises la communauté haïtienne, comme si ce serait d'elle que tu parles en mentionnant « les immigrants illégaux ». Tu les divises en deux groupes, comme c'est trop souvent le cas lorsqu'on parle des minorités en nommant les « gentils » et les « méchants ». Les gentils sont évidemment les éduqués, ceux qui parlent français, qui s'intègrent bien. Les autres? Ceux qui parlent uniquement l'anglais, probablement venant, selon toi, des États-Unis. Eh bien oui, Loïc, on parle anglais aux États-Unis. Tu ne vas quand même pas leur reprocher d'avoir appris cette langue s'ils y ont résidé? Peux-tu leur laisser le temps d'apprendre le français? Et qu'est-ce qu'on fait avec les gens éduqués, mais qui parlent uniquement l'anglais? En lisant ta troisième partie j'ai un peu compris ce que tu voulais dire, mais on appelle plus ça « couper un cheveu en quatre »... on appelle ça en faire une perruque : « Si les Haïtiens fuient leur pays, c'est d'abord et avant tout parce que les élites haïtiennes sont en majorités incompétentes et corrompues. Ces mêmes élites qui échafaudent toutes sortes de théories plus ou moins farfelues pour détourner la colère des Haïtiens et pour culpabiliser les Occidentaux.

Parce que les nôtres sont exempts de corruption? Et selon toi, les gouvernements occidentaux ne seraient pas responsables de la situation économique en Haïti et ailleurs? Je t'invite à t'informer sur la question et des agissements des gouvernements occidentaux pour imposer le néolibéralisme à travers le monde. La Stratégie du Choc de Naomi Klein est un bon début, si tu t'intéresses vraiment à la question.

Je vais simplement t'expliquer que les immigrants illégaux le sont parce que la société ne les a pas accueillis au départ. Il faudrait au contraire que ces immigrants soient bien accueillis pour qu'ils ne soient pas illégaux, justement.

Finalement, tu nommes enfin ta cible, tes immigrants illégaux de prédilection : les arabes. Je serai honnête, une phrase m'a fait tiquer : « Faut-il accueillir davantage de ces immigrants illégaux, mais restreindre l'accès aux autres types d'immigrants?" Je vais simplement t'expliquer que les immigrants illégaux le sont parce que la société ne les a pas accueillis au départ. Il faudrait au contraire que ces immigrants soient bien accueillis pour qu'ils ne soient pas illégaux, justement.

C'est à la fin de ton texte que nous pouvons saisir l'ampleur de tes inquiétudes sur le sujet. Tu en appelles même à un débat national sur la question. Tu crains, en gros, que le Canada vive une vague massive d'immigration comme en Europe. Je vais t'expliquer pourquoi cela ne pourra jamais arriver Loïc. Il y a un Océan qui sépare les continents. Ce qui n'est pas le cas avec la région de l'Europe et l'Asie. Puis si on compare à la traversée de la Méditerranée, qui est une chose assez risquée, il est donc impensable de voir une majorité traverser l'Océan.

Une dernière chose aussi toute conne que tu n'as sûrement pas pensé (d'ailleurs, c'est un peu ça le problème), c'est que ceux qui cognent aux portes de l'Europe ne sont pas des immigrants illégaux, mais des réfugiés qui fuient la terreur.

J'espère que tout cela t'a rassuré et que tu pourras bien dormir ce soir.

LIRE AUSSI
»
BLOGUE Mais qui a peur du maire Coderre?
» Le maire rencontre les demandeurs d'asile haïtiens
» Demandeurs d'asile: Montréal pourrait ouvrir d'autres centres d'hébergement