LES BLOGUES

Therrien ou Roy?

10/10/2013 12:38 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

Suite à la deuxième défaite des Canadiens de Montréal en cette nouvelle saison, première saison complète pour la nouvelle équipe de gestion du Tricolore, j'ai eu un petit frisson.

« Halak ou Price ? »

Si vous suivez les Canadiens de Montréal depuis plusieurs années, vous savez certainement à quoi je fais référence avec cette petite question; et elle fait toujours surface quand Carey Price n'est pas - désolé pour l'expression ostentatoire - le sauveur.

Contre les Flames de Calgary mercredi soir, Price n'a pas été le sauveur et sur ma communauté (Tricolore.ca), sur Facebook, sur Twitter, beaucoup trop de gens fustigeaient - injustement - Carey Price. Et qui critique Carey, ramène souvent la transaction aux Blues de St-Louis en 2010, quand les Canadiens ont décidé de continuer avec Price, au lieu de Jaroslav Halak.

Avant ce frisson d'hier soir, j'étais persuadé que cette question - entre Halak et Price - était pour rester parmi les sujets principaux des discussions sur les Canadiens; tant et aussi longtemps que Carey Price n'aura pas plus de succès en séries éliminatoires que Jaroslav.

Mais je crois qu'il y a une question qui pourrait faire couler autant d'encres qu'il y a quelques années, et même encore plus.

« Therrien ou Roy ? »

Si les Canadiens ne connaissent pas un bon début de saison, ou si l'équipe de Saint-Patrick (l'Avalanche du Colorado) connait un meilleur début de saison que les Canadiens, je suis convaincu que la décision des Canadiens - de ne pas avoir embauché Patrick Roy - va générer son lot de questions.

J'adore Patrick Roy, j'espère qu'il sera entraîneur pour les Canadiens dans plusieurs années. Quand Patrick a accepté le poste d'entraîneur-chef de l'Avalanche, j'étais content qu'il fasse ses classes avec une autre équipe. Sauf que si Patrick Roy réussit l'impossible avec son équipe, s'il fait mieux que Michel Therrien, ça m'inquiète, car ça va affecter l'atmosphère autour de mon équipe.

Vincent Couture, un de mes collègues qui gèrent Tricolore.ca et aussi président de la société d'histoire régionale de Lévis, m'a mentionné un excellent point : « Quand on compare les deux alignements (entre celui des Canadiens et de l'Avalanche), c'est évident que les Canadiens a plus de talent. »

Avec une équipe moins talentueuse, Patrick Roy est invaincu en trois parties, Michel Therrien a deux défaites en trois occasions. Si ça continue comme ça, ça va faire - beaucoup - jaser.

Une chose est certaine, quand le règne de Michel Therrien tirera à sa fin, un jour cette question sera sur toutes les lèvres; en espérant que ça sera dans plusieurs années.

Et vous, Therrien ou Roy? ;-)

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.