LES BLOGUES

Une réalisation québécoise au sommet du One World Trade Center

29/05/2015 12:39 EDT | Actualisé 29/05/2016 05:12 EDT

Presque 14 ans après l'effondrement du World Trade Center, le monde est de nouveau invité à embrasser la ville de New York du regard à une altitude inégalée sur l'hémisphère occidental. L'observatoire du One World Trade Center ouvre ses portes au grand public aujourd'hui, vendredi 29 mai 2015, et il y a un petit peu de nous autres là-dedans.

On a beaucoup parlé de l'antenne de 1800 tonnes fabriquée par le Groupe ADF de Terrebonne qui porte à 1 776 pieds la hauteur du building. Une autre contribution s'ajoute aujourd'hui, celle de la firme Réalisations Inc de Montréal qui a créé un des nombreux éléments de la visite de l'Observatoire que le touriste pourra s'offrir au coût de 32 dollars.

Avant d'accéder à la vue panoramique de New York au 100e étage, le visiteur a droit à un film de 2 minutes et demi qui veut donner le pouls de la métropole. Ce film a été conçu et réalisé par une équipe basée sur la rue Saint-Urbain. La projection se fait sur un écran texturé de 80 pieds de large qui agit comme rideau. C'est sur ce mur en trois dimensions permet de recréer l'architecture de la ville qu'on fait du mapping. L'expérience scénographique, c'est la spécialité de Réalisations Inc.

style="float: Mais dans ses projets, Roger Parent, fondateur de Réalisations Inc, ne se contente jamais d'être seulement technologique. Il a le souci de trouver un message pour que les gens qui sont en contact avec ses créations ressentent une émotion. Après plusieurs séances de remue-méninges, les créateurs québécois ont conclu que se sont les habitants de la ville qu'il fallait célébrer dans ce court-métrage, ceux qui font que New York est ce qu'elle est, qu'elle a le rythme qu'elle a.

Pendant des jours, l'équipe de Réalisations Inc, armée de caméras 4K, a sillonné les rues à l'affut des gestes du quotidien. On a mesuré le rythme des gens qui arpentent la cité et c'est sur ce beat que la musique a été composée.

« Dans ce projet, on parle de la vie et ce faisant on parle de l'espoir », explique Roger Parent qui se réjouit de la réceptivité des citoyens à son approche. « Quand on demandait aux gens l'autorisation d'utiliser leur image après les avoir filmés, la majorité était d'accord. Ils endossaient notre projet. Les New-Yorkais ont un grand attachement pour tout ce qui concerne le World Trade Center. »

Roger Parent se considère chanceux d'avoir pu contribuer à ce projet d'observatoire. « Sur la planète, c'est rare que tu puisses faire quelque chose sur un épicentre comme ça. Le World Trade Center a été marquant dans l'histoire pour tout le monde. »

Comme un Phénix

Sans exagérer, on peut se permettre de dire que ce projet correspond à un retour à la vie pour l'entreprise de cet homme qui tient plus du sage et du philosophe que du businessman. En effet, la compagnie de Roger Parent, fondée en 2000, renaît présentement de ses cendres. La crise économique a failli emporter Réalisations Inc en 2008. Ses clients, pour la plupart américains, ont retiré leurs billes les uns après les autres à la suite du krach boursier. D'une soixantaine d'employés qu'elle comptait à l'époque, il n'en reste qu'une quinzaine.

Le projet de l'Observatoire semble vouloir redonner l'élan d'avant 2008. Des géants comme Legends, propriétaires des Yankees de New York et opérateur du One World Observatory et The Hettema Group, joueur important aux États-Unis dans le secteur du divertissement de masse, ont découvert à leur tour la touche québécoise.

Rappel historique

Le 11 septembre 2001, il y avait, au pied des tours jumelles, des Québécois qui préparaient un grand événement simplement baptisé Québec ! New York, avec un point d'exclamation en guise de trait d'union. Cette vitrine visant à étonner les New-Yorkais avec notre savoir-faire a été annulée à cause des tragiques événements, mais depuis, la Grosse Pomme a souvent eu l'occasion de prendre acte de notre créativité et de notre audace.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La vue depuis le nouveau World Trade Center

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter