LES BLOGUES

Moins stresser, un régime minceur qui marche!

28/07/2014 12:01 EDT | Actualisé 27/09/2014 05:12 EDT

Voici une très bonne nouvelle si vous êtes obsédé par votre poids! Rappelez-vous. Cette année-là, à votre retour de vacances, avec quelle appréhension vous êtes monté sur la balance. Bien sûr, il était temps de regretter ces longs repas, les barbecues, le rosé et le pastis. Tout cela n'était vraiment pas sérieux et il était temps de le payer. Mais quand vous avez fixé le chiffre fatidique: surprise! Le verdict était relativement clément.

Ces derniers jours est parue dans la revue «Biological Psychiatry» une étude qui, au moins partiellement, explique ce phénomène. Le Professeur Jan Kiecolt-Glaser, de l'Université d'Ohio, a fait absorber un repas contenant 930 calories dont 60 grammes de lipides à 58 femmes. Celles qui avaient connu des événements stressant dans les jours précédents brûlaient en moyenne 104 calories de moins que les autres. En cumulé sur l'année, cela correspond à 5 kg supplémentaires. Chez les femmes qui, en plus du stress, avaient des antécédents de dépression, on a noté une augmentation nette des triglycérides dans le sang, ce qui est un facteur de risque cardiaque.

Quand on demande à un patient obèse de reconstituer sa courbe de poids, chaque fluctuation majeure correspond à des événements de vie marquants: tous les professionnels savent cela. Il est donc temps d'éliminer des esprits l'idée que les ronds manquent de volonté.

À voir aussi sur Le HuffPost:

Comment avoir un corps d'athlète, selon les mannequins

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.