LES BLOGUES

À la moitié de l'humanité

08/03/2016 05:17 EST | Actualisé 09/03/2017 05:12 EST

En cette journée du 8 mars, je voudrais exprimer ma tendresse et ma solidarité envers toutes les femmes de notre planète bleue.

Une journée par an, ce n'est pas beaucoup pour célébrer la moitié de l'humanité

Une moitié de nous, une moitié de la vie

Une moitié de ce grand TOUT parfois si beau, si généreux,

Si franchement étonnant et inventif

Mais encore trop souvent ignoble et sordide

Si j'ai une pensée pour Monique ma compagne, ses filles, ma maman,

Ma sœur, sa blonde, mes filles, mes petites-filles, mes amies

Et toutes les femmes qui sont venues ensoleiller et bouleverser ma vie...

Je ne peux m'empêcher d'en avoir une empreinte de tristesse, «de colère et d'espoir»

Pour toutes celles

Qui sont battues, brimées, violentées, violées, lapidées, humiliées

Excisées, martyrisées, enfermées,

Encagées dans des prisons de coutumes, de lois, de silences complices et de tissu...

Car elles sont des millions

Celles que l'on empêche d'étudier, de se déplacer, de parler, de penser,

De se marier ou non selon leur choix

De vivre avec un homme ou avec une femme

Celles qui ne sont pas encore libres de disposer de leur corps

Celles dont on cache la chevelure sous des perruques ou sous des voiles

Celles que l'on vend, que l'on échange, que l'on brûle sur les autels de la bêtise, de l'ignorance, De la foi dévergondée et désaxée

Celles qui sont victimes de l'obscurantisme et des systèmes rétrogrades

Celles qui, de Polytechnique à Téhéran en passant par Ciudad Juarez et le Nigéria

Tombent sous les balles, sous les pierres

Et que l'on oublie trop vite

Celles qui croyaient au printemps

Et qui ont vu arriver les barbes froides des étouffeurs de liberté

À toutes ces femmes, ces filles, ces adolescentes, je voudrais dire que malheureusement,

Ce n'est toujours qu'un début qui semble inéluctablement à recommencer

Et que le combat doit continuer

Je veux croire ... on peut... on doit espérer que tous ensemble, un jour

Nous n'aurons plus à consacrer une journée aux femmes

Car au quotidien... nous construirons à vos côtés...

Une humanité épanouie, égalitaire et libre

Un immense bisou aimant, chaleureux et fraternel à vous toutes!

À LIRE AUSSI SUR LES BLOGUES

- Et il y a vous toutes! - Évelyne Abitbol, Directrice générale - cofondatrice, Fondation Raif Badawi pour la Liberté

- Ce que les applications de rencontres ont changé pour les femmes - Rosette Pambakian

- Les paradoxes du «féminisme islamiste» - Fawzia Zouari

- En ce 8 mars, je vous parle d'ordinateurs - Guy Breton, Recteur de l'Université de Montréal

- Le 8 mars toujours interdit aux Iraniennes - Simin Nouri

- Pourquoi je suis féministe? - Carole Poirier

- «Juste» l'autre moitié du monde - Françoise David et Manon Massé

- Ces femmes qui migrent au son des armes - Un seul monde

- Femmes de nos vies! - Jean-Guy Roy

- «Pute, chienne et bitch» - Bianca Longpré

- Louise Vigée Le Brun, peintre à découvrir - Claude Deschênes

- Le féminisme doit triompher - Jacques Legare

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les meilleurs et les pires pays pour les femmes selon le Forum économique Mondial

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter