LES BLOGUES

Éric Duhaime, Israël, et les faux débats

08/08/2014 11:53 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

En naviguant sur le flot d'informations et d'articles en tous genres disponible sur les « z'Internets », je suis tombé sur ce petit bijou, que je vous recommande de lire avant de poursuivre ce texte, pour une compréhension accrue : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/415126/crise-a-gaza-nous-appuyons-israel

Il s'agit de la lettre ouverte envoyée au journal Le Devoir, datée du mardi 5 août 2014 et cosignée par une quantité importante de citoyens. Quelques-uns des signataires sont des personnalités plus ou moins connues du grand public, comme Marlene Jennings, ex-députée libérale de Notre-Dame-de-Grâce, Ken Pereira, un syndicaliste qui est surtout connu pour avoir aidé à médiatiser les magouilles de la FTQ-construction, et Adrien Pouliot, le chef du Parti conservateur du Québec (si vous ne le saviez pas, ce parti existe réellement). Et, bien sûr, le premier signataire, mais non le moindre, dont le nom orne fièrement le titre de mon article d'aujourd'hui...

Je t'ai volontairement gardé pour la fin, Éric. Parce que tu es le premier nom qu'on voit en cliquant sur l'article, que ce soit au début lorsque la liste des personnalités endossant la lettre est affichée, et à la fin, lorsque la longue litanie s'amorce. Ce qui ne peut vouloir dire qu'une chose, à mon humble avis : tu en es l'instigateur. Et connaissant tes prises de position passées, tes allégeances socio-politiques et ta propension « Stéphane-Dionesque » à te glisser dans n'importe quel débat, je serais extrêmement surpris de me tromper là-dessus.

Revenons un peu sur le contenu de ta lettre, Éric, que tu as fait endosser par beaucoup de gens. Tu appuies Israël. Ça se défend, rien à redire. Personne au Québec ne réfute le droit d'Israël à exister en tant qu'État, et si certains groupuscules affiliés à des organisations peu recommandables disent le contraire, ils sont extrêmement minoritaires. Par contre, je te sors un premier extrait :

« Nous ne nous reconnaissons pas dans les prises de position antisionistes ou anti-Israël promues par des organisations qui s'arrogent le droit de parler au nom de la société québécoise. »

Tu parles de qui ici au juste, Éric ? Qui parle au nom de la société québécoise avec des prises de position « antisionistes ou anti-Israël »? J'ai fait quelques recherches, et je suis incapable de trouver une organisation, une institution ou même une personnalité crédible ayant pris une position dans le sens où tu l'entends. À l'inverse, Paul Estrin, ex-Président du Parti Vert du Canada, a cosigné ta lettre, en plus d'écrire que le Hamas « armait les enfants de la Bande de Gaza avec des grenades » et « demandait aux citoyens d'être des moutons pour le sacrifice. » Évidemment, sans preuve à l'appui de quelque nature que ce soit. M. Estrin a appuyé la lettre à titre personnel, et les propos rapportés ont été écrits sur un blogue, mais il n'en reste pas moins que ce dernier a démissionné dans la foulée de sa prise de position douteuse. Ça, Éric, c'est du concret. Qu'est-ce que tu as, toi, déjà ?

Un deuxième extrait : « Nous sommes scandalisés par ces indignés sélectifs, qui condamnent un pays libre et démocratique qui défend sa population, mais qui ignorent les conflits tribaux au Proche-Orient et en Afrique où les victimes se comptent par centaines de milliers. » Éric... Qui ignore les conflits tribaux au Proche-Orient et en Afrique? Les nouvelles sur l'avancée de l'armée de l'État Islamique (EI) dans le nord de l'Irak et dans les régions kurdes ainsi que sur les exactions commises sur les chrétiens sont devenues quotidiennes, et sont condamnées par l'ensemble de la communauté internationale! Les « Peshmergas » kurdes (combattants) et l'armée irakienne, des ennemis traditionnels, sont même en train de s'allier pour les combattre ! Tandis qu'en Afrique, Boko Haram est devenu un sujet planétaire, et se trouve tout en haut de la liste des organisations terroristes des États-Unis. Jamais, je n'ai entendu au Québec quelqu'un défendre l'EI ou Boko Haram. C'est juste que, au cas où tu aurais raté les 65 dernières années, le conflit israélo-palestinien est un dossier chaud qui perdure dans le temps, et se réactive régulièrement puisque beaucoup de points importants sont en jeu, et beaucoup d'acteurs sont impliqués.

« Nous sommes horrifiés par les monstrueuses tactiques du Hamas qui cherche à faire le plus grand nombre de victimes palestiniennes en utilisant ses femmes, ses adolescents et ses enfants comme boucliers humains pour en faire des martyrs. Alors que le Hamas utilise les tunnels pour se protéger. Les Palestiniens sont les premières victimes de cette folie stratégique. » À ce stade-ci, c'est de la propagande. S'il est fort probable que le Hamas ait parfois utilisé cette tactique, il est hautement improbable qu'il cherche à faire le plus grand nombre de victimes palestiniennes! Et les tunnels servent surtout à faire passer aussi des denrées dans la Bande de Gaza, soumise depuis plusieurs années à un blocus digne d'un siège.

Et on va aussi se rappeler ce détail : qui tire sur la Bande de Gaza, sur les écoles, les maisons, les plages ? Qui tue des enfants par centaines, des civils par milliers ? Qui utilise une force de frappe colossale, avec de l'armement lourd, des frappes aériennes et du matériel dernier cri fourni par les compagnies les plus avancées, pour se défendre contre des lance-roquettes ? La réponse à toutes ces questions, c'est Tsahal, l'armée israélienne. Mais ça Éric, ce sont seulement des dommages collatéraux causés par une idéologie extrémiste assurément condamnable au possible, pas vrai ?

« Aucun pays ne prend autant de précautions qu'Israël pour épargner la vie de civils. Aucune autre armée au monde ne prévient l'ennemi du lieu et du moment précis de ses frappes ciblées pour éviter des pertes de vies innocentes. » Ici, j'ai failli m'étouffer. Bien sûr, si l'armée, à quelques heures près, envoie des tracts pour informer les résidants que leurs maisons vont être bombardées, c'est correct. Pas grave s'ils ne savent pas lire, ou étaient déjà cachés sous terre ; pas grave non plus s'ils n'ont nulle part où aller, la Bande de Gaza étant sous scellé hermétique par cette même armée qui les menace ; et surtout, pas grave si le choix devant lequel ils sont, c'est de tout perdre ou de perdre la vie ! Sérieusement Éric, de dire qu'aucun pays ne prends autant de précautions qu'Israël pour épargner les civils, c'est non seulement faux, mais c'est « cheap » et démagogue ! Même les alliés traditionnels d'Israël lèvent le ton pour leur dire de cesser de viser les bâtiments publics où s'abritent les civils ! Mais c'est vrai, il y peut-être un type affilié au Hamas de près ou de loin dans cette école ou se terrent 1200 habitants terrifiés... Bombardons ! Et je me posais la question, Éric : Ban-Ki-Moon, secrétaire général des Nations-Unies, a vivement condamné les actions de Tsahal. Est-il « anti-Israël » lui aussi ?

« Partisans de la solution des deux États pour deux peuples, nous reconnaissons que des compromis difficiles doivent être faits de part et d'autre du conflit israélo-palestinien. » Je finis par cet extrait, Éric, car c'est le seul bout valable et crédible de cette lettre ouverte. Au moins il y aura eu un peu de bon sens dans tout cela. Mais tu vois, Éric, ce qui me dérange, comme à chaque fois que je lis quelque chose que tu as pondu, c'est que ce sont souvent des affirmations presque gratuites, des théories plutôt boiteuses qui ne survivent pas à une analyse même partielle, et que tu les amènes comme des faits avérés. Si tu faisais cela tout seul dans ton salon, ça ne me ferait ni chaud ni froid, mais tu es une personnalité publique, et beaucoup de gens boivent tes paroles sans y regarder de plus près. Et cet aspect m'énerve au plus haut point. Tu ne contribues pas au débat, Éric, tu veux « être » le débat, que tous comprennent ce que toi tu penses comprendre, même si souvent ça s'avère plus que réducteur. Une seule conclusion alors s'impose : Éric Duhaime, tu es un faux débat...

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?