LES BLOGUES

La Cabot Trail en Porsche Cayenne GTS et Macan Turbo

22/06/2017 07:43 EDT | Actualisé 23/06/2017 09:23 EDT

Un texte de Louis-Philippe Dubé

Mis à part le homard, les paysages remplis d'histoire et l'accueil chaleureux caractéristique des gens des Maritimes, la Nouvelle-Écosse cache un trésor routier incontestable : la Cabot Trail (ou Piste Cabot). Cette route longe le littoral de l'Île du Cap Breton sur une distance de 298 kilomètres, traversant une poignée de villages plus coquets les uns que les autres en offrant des virages périlleux, de grands vallons et des lignes droites interminables, le tout avec des panoramas imprenables sur l'océan.

2017-06-22-1498174855-5816151-CayenneMacan11.jpg

Étonnement, certains randonneurs choisissent même de parcourir des sections de cette route à pieds. Mais nous, nous n'étions décidément pas à pied (dans tous les sens du terme). En faisant partie d'un petit groupe de journalistes invités par Porsche, nous avons pu faire l'essai des Porsche Cayenne GTS et Porsche Macan Turbo du millésime 2017 sur cette route qui boucle la pointe nord de l'île.

Même si Porsche est réputée pour donner une touche sportive à tout ce qu'elle touche, il est primordial de bénéficier d'un peu de confort et de commodités lors d'une telle randonnée. Les bagages, la durée totale du trajet, le caractère cahoteux de la route par endroits sont tous ces facteurs requièrent un véhicule qui peut à la fois épouser en bonne et due forme les courbes de cette route, tout en gardant un caractère confortable pour le conducteur et ses passagers.

Les véhicules choisis étaient tous des déclinaisons sportives de leurs modèles respectifs... donc l'hypothèse n'était pas validée d'emblée.

Quand les virages se suivent, mais ne se ressemblent pas

Pour nous rendre vers la Cabot Trail, nous quittons l'aéroport de Halifax avec le membre le plus dévergondé (mécaniquement) du groupe, le Macan Turbo équipé de l'ensemble de performance. De longues sections d'autoroute menant à notre destination nous permettent de débrider chacun des 440 chevaux de cette déclinaison, parce que l'élément clé de l'ensemble de performance est sans contredit les 40 chevaux (et 36 lb-pi de couple) additionnels qu'il apporte. Même avec son caractère sportif, le Macan Turbo est un routard fabuleux sur ce type de pavé, avec de la puissance sur commande.

2017-06-22-1498174901-4961464-CayenneMacan22.jpg

Un arrêt s'impose à Inverness, à la porte de la Cabot Trail, pour troquer notre Macan contre le Cayenne GTS. Le VUS ouvre son postérieur et engloutit goulument nos valises et notre matériel dans 670 litres d'espace cargo derrière la banquette arrière. Assis dans le siège conducteur, on remarque l'imposant arsenal de commandes entassées dans la console centrale, sans trop y porter attention, nous démarrons l'utilitaire pour nous élancer sur le premier segment de la journée.

Le mercure est sous la barre des quinze degrés Celsius, et le vent de la mer souffle vigoureusement. Mais les astres sont alignés; c'est le beau milieu de la semaine et les vacanciers ne s'affairent pas à bloquer la route, alors nous pouvons attaquer les virages avec enthousiasme.

Même s'il est haut sur pattes le Cayenne GTS est 20mm plus près de la route que ses frères de la même lignée. Ceci, combiné à sa suspension ajustable et ses multiples modes de conduite nous ont permis d'ajuster le niveau de confort - le tout par le biais de cet arsenal dans la console centrale - à travers les multiples virages dans les régions de de Pleasant Bay, Cape North et South Harbour. Une fois la suspension rabaissée et le mode Sport activé, nous oublions rapidement que nous sommes dans un VUS de 2 110 kg.

2017-06-22-1498174934-7077722-CayenneMacan37.jpg

Arrêt près d'Ingonish, pour reprendre la route en Macan Turbo. Cette fois nous pouvons réellement tester ce « petit cayenne » dans les virages sur la route vers Breton Cove. Même si ce nouveau cobaye est dépourvu de l'ensemble de performance, il sait adhérer à cette route panoramique, en plus d'être un peu plus docile que celui essayé précédemment. Les places à l'arrière sont certes beaucoup plus restreintes que sur le Cayenne GTS, mais elles offrent suffisamment d'espace pour boucler le court trajet jusqu'à Sydney, notre destination finale.

Peu importe sa valeur, chaque véhicule essayé sur la Cabot Trail mériterait un récit à lui seul, avec une histoire différente à raconter de ce périple sur quatre roues. Et avec les VUS Porsche, nous avons confirmé que l'agrément de conduite et le dynamisme s'allient avec le confort et la polyvalence.

Source: AutoAuFeminin.com