LES BLOGUES

Le statoréacteur à combustion supersonique Skreemr

28/11/2015 09:28 EST | Actualisé 28/11/2016 05:12 EST

Le concept

Le Skreemr est un concept d'avion supersonique de type «scramjet» qui décollerait à l'aide d'un système de lancement électromagnétique. Deux fusées permettraient d'augmenter la vitesse de l'avion suffisamment pour allumer son moteur principal, soit un superstatoréacteur lui permettant d'atteindre une vitesse excédant dix fois la vitesse du son.

Le contexte

Plusieurs variantes de moteur scramjet sont présentement en train d'être développées aux États-Unis et en Chine. Il faudra encore plusieurs années avant de les voir en fonction sur des drones militaires, mais peut-être qu'il sera possible, éventuellement de s'en servir sur des avions commerciaux?

skreemr

Le concept Skreemr vise à stimuler votre imagination par rapport au futur de l'aviation civile. Il combine l'utilisation d'un système de lancement électromagnétique, des fusées pour accélérer l'appareil à 'Mach 4' et un moteur de type superstatoréacteur. Évidemment, les défis entourant le développement d'un tel avion seraient plus que complexes (forces d'accélérations, friction, boom supersonique, vibrations, combustion, etc.).

Comment ça fonctionne

Le Skreemr serait lancé à partir d'une catapulte électromagnétique. Cet engin permettrait d'accélérer l'avion à de très hautes vitesses. Le tracé de la catapulte devrait être assez long pour atteindre une vitesse supersonique sans taxer les passagers d'une force d'accélération trop inconfortable.

Le Skreemr allumerait ensuite des fusées alimentées avec de l'oxygène liquide pour grimper en altitude et atteindre une vitesse de Mach 4. Le superstatoréacteur serait ensuite démarré, il brulerait de l'hydrogène et de l'oxygène comprimé pour continuer son accélération au-delà de Mach 10 (ou dix fois la vitesse du son).

À quoi ça sert

Le Skreemr pourrait être utilisé en temps qu'appareil commercial pour voler d'un continent à l'autre. Il volerait cinq fois plus vite que le Concorde et pourrait transporter 75 passagers. La catapulte électromagnétique fonctionnerait avec de l'électricité tandis que les fusées et le moteur principal utiliseraient de l'hydrogène fabriqué à partir de l'hydroélectricité (énergie propre).

Le dessinateur

J'aimerais remercier Ray Mattison de Design Eye-Q, qui a créé les dessins du Skreemr. Ray habite près de Duluth, Minnesota, aux États-Unis. Il a étudié au College for Creative Studies et a travaillé pour Cirrus Aircraft et Exodus machines. Ray a également créé les images de l'avion sans ailes Icarus et le concept d'appareil à effet de sol Argentic.

À LIRE AUSSI

Un «food truck» qui carbure avec son huile de cuisson - Charles Bombardier

Un corbillard autonome électrique - Charles Bombardier

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter