LES BLOGUES

Un drone de surveillance empathique urbain

12/03/2016 09:07 EST | Actualisé 13/03/2017 05:12 EDT

Le concept

Le Metropolis est un drone de patrouille futuriste équipé d'un avatar holographique amical programmé pour interagir avec les citoyens. Dans le style du personnage «Bit» du film Tron, il serait doté d'un module d'empathie capable de reconnaître et comprendre les émotions humaines.

Historique

J'ai lu récemment un article de Pascale Fung («Robots With Heart», Scientific American, novembre 2015) sur un module d'empathie qu'elle est en train de créer avec son équipe. Elle utilise des algorithmes permettant d'interpréter nos signaux émotionnels, et le Metropolis est un concept intégrant ces technologies.

metropolis

Fonctionnement

La fonction principale du Metropolis serait de patrouiller les rues et d'interagir avec le public. Il prendrait la forme d'une roue étroite d'une hauteur de 1,5 mètre, le rendant apte à se faufiler entre les voitures. Il serait doté de deux gyroscopes internes pour virer et maintenir son équilibre.

Plusieurs caméras fixées sur le véhicule détecteraient les émotions humaines en analysant la voix et en lisant les expressions sur les visages. Le Metropolis pourrait également utiliser une API comme celles de Sensaura Tech, qui permet de détecter les émotions à l'aide des pulsions cardiaques et du degré d'humidité de la peau.

Un avatar holographique ressemblant au personnage «Bit» du film Tron interagirait avec le public. Cet avatar apparaîtrait au centre de la roue, approximativement à la hauteur des fenêtres de voitures.

Chaque avatar réagirait différemment, puisqu'ils auraient la capacité de s'adapter aux nécessités de leurs interventions quotidiennes. Leur langage intégrerait l'argot local, et ils seraient même capables d'humour, tout en étant toujours polis et courtois. Les agents de police superviseraient les Metropolis et interagiraient avec eux pour les guider dans leurs activités. Ces agents pourraient même entretenir des rapports «amicaux» avec les avatars en discutant de toutes sortes de sujets ou en leur posant des questions techniques.

À quoi ça sert ?

Le Metropolis permettrait aux agents de police de consacrer leur temps aux affaires plus urgentes. Avec ses caméras de vision nocturne, ses capteurs et son nez électronique (détection des fuites, incendies, etc.), le Metropolis serait en mesure d'accomplir leurs tâches avec perspicacité et précision. Son atout principal restera l'avatar apte à l'empathie, qui saura diminuer la tension dans le cadre d'événements particuliers, et choisir le plan d'action qui convient en fonction de l'expérience collective de l'ensemble des Metropolis.

Le dessinateur

Je remercie Adolfo Esquivel pour les illustrations du Metropolis. Adolfo a fait ses études de design industriel en Colombie et poursuivi des études supérieures en design d'événements à l'UQAM. Il est actuellement dessinateur industriel principal à son compte, à Montréal. Adolfo a également créé les représentations visuelles de la motoneige autonome Binatrax ainsi que le voilier drone Nauki.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les véhicules-concepts de Charles Bombardier

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter