LES BLOGUES

Les enjeux de l'interculturel, un défi à la hauteur du Québec

10/02/2015 11:53 EST | Actualisé 16/10/2015 12:46 EDT

On ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte. Raif Badawi, lui, a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans prison pour avoir blogué.

À l'heure du village global, la réalité du foisonnement culturel québécois offre un potentiel de richesse économique, un levier puissant pour autant qu'on en soit conscient et que l'on œuvre avec une vision. Le Québec est riche de sa diversité culturelle, terre d'accueil pour des immigrants venus des quatre coins du monde avec leurs savoir-faire, leurs compétences, leurs langues et leur culture. Croisée des chemins où le désir de construire ensemble est le ciment de demain, il est primordial d'appréhender l'autre comme un alter ego qui fera partie de la richesse de notre vie ici, d'où qu'on vienne.

Il est certain que la province constitue un laboratoire social à plusieurs égards. Société, distincte par sa langue, le Québec a réussi à faire valoir la richesse de la langue française dans un contexte nord-américain ce qui est une gageure. Il est impératif de composer avec l'immigration pour assurer sa croissance économique tout en veillant aux valeurs qui le définissent en tant que peuple minoritaire.

La pluriethnicité n'est pas un phénomène social récent au Québec, nous pourrions même dire que cela fait partie intrinsèque de son histoire depuis les Amérindiens. La particularité québécoise est complexe avec une certaine ambiguïté de par le statut social et politique du Québec, la double gestion de l'immigration répartie entre Canada et Québec, la diversité ethnoculturelle de l'immigration. On tente de construire une société solide et ouverte tout en prenant en compte sa propre réalité sociopolitique et linguistique (français et anglais). Il s'agit d'un modèle multiculturel ancré depuis une trentaine d'année dans les institutions et le grand public. Cela fait partie de nos valeurs, de notre réalité.

Spécificité du modèle québécois

Le modèle interculturel québécois se démarque. Ici on tente l'impossible, comprendre l'autre pour s'enrichir mutuellement, être à l'écoute tout en prenant garde de respecter d'où on vient pour un mieux vivre ensemble. On est loin du melting pot américain, la mosaïque canadienne (juxtaposition des cultures) et l'assimilation républicaine à la française ou les modèles assimilationnistes qui perdent du crédit par une prévalence d'échecs dans la plupart des pays d'Europe. Il faut néanmoins souligner qu'on généralise pour mieux appréhender des réalités très complexes ! Sujet vaste s'il en est qui offrirait des développements plus longs. Nous sommes en présence ici d'un modèle évolutif, capable de s'adapter aux changements qui marqueront inévitablement l'avenir du Québec.

L'interculturalisme permet de s'approprier des éléments positifs de la société d'accueil tout en apportant des aspects positifs de sa culture d'origine. On valorise une meilleure mixité sociale sur le plan de l'intégration des immigrants. C'est une vision d'enrichissement mutuel dans le respect de l'autre, un mieux vivre ensemble !

Le milieu de travail, un terreau fertile de l'interculturel

L'insertion dans le milieu de travail est le vecteur d'une dynamique d'interactions. Il ne faut pas nier le potentiel humain d'adaptation à des situations en milieu interculturel cependant pour consolider le succès il est important d'avoir quelques clefs afin de ne pas tomber dans certains faux pas qui pourraient nier tous les possibles en présence ! On veut aller au-delà de la vision ethnocentrée et des stéréotypes de base. Oui on part de généralités pour donner une vision globale cependant il est primordial d'aller au-delà. Il est nécessaire d'être attentif aux contextes, subtilités et mises en perspective actualisées.

Introduction aux enjeux interculturels en entreprise

Les cultures, les valeurs, les perceptions, voici quelques-uns des facteurs importants pour déterminer les orientations culturelles des membres au sein d'une même équipe. Mais comment passer du statut de défi à celui d'atout puissant pour le succès de l'équipe ? La communication interculturelle est une des clefs primordiales de réussite et gage de richesse pour le personnel et pour l'entreprise. Que ce soit au niveau de l'équipe même, pour le management, la gestion des équipes que pour une vision stratégique pour le développement.

Au sein d'une même équipe ou entreprise, nous sommes confrontés à une collaboration étroite entre des individus de croyances, de valeurs et d'approches culturelles qui peuvent s'avérer fort différentes : gestion des conflits, rapport à l'autorité, au temps, conception et organisation du travail... les exemples de manquent pas ! Par une méconnaissance de ses codes et valeurs, on pourrait engendrer, malgré une bonne volonté certaine, des incompréhensions qui pourraient ternir la dynamique de groupe et nuire grandement au développement d'un projet. Une meilleure culture générale au niveau de l'interculturel devient alors une compétence majeure.

Il a été démontré que les équipes multiculturelles enrichissent la dynamique professionnelle grâce à leur diversité et permettent souvent une meilleure résolution de problèmes considérés comme complexes par une synergie unique, combinaison créative de différentes approches dans la résolution de problèmes (commerciaux, techniques ou humains). Cependant, il faut savoir gérer cette diversité avec doigté tant au niveau professionnel que de la société dans sa globalité pour l'enrichissement de tous. L'union fait la force !

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les entreprises les plus innovantes du monde

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter