Carl Langelier

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Carl Langelier
 

Les Olympiques de la honte

Publication: 17/01/2014 00:26

À l'aube de Sotchi, je me demande juste s'il y a un Crosby, une Maltais, qui va s'arrêter en plein milieu de son entraînement, entre la 47è et la 48è pompe, et qui dans un long soupir va dire tout haut : «Combien ça va coûter les olympiques?» J'espère juste être là pour lui souffler à l'oreille, «51 milliards.»

Comment les athlètes font-ils pour se pointer à Sotchi sans la moindre introspection sur ce qu'est devenu l'événement auquel ils s'apprêtent à participer? Je me pose sérieusement la question, et malheureusement, je n'aime pas la réponse. Je ne l'aime pas, parce que je me dis que les athlètes sont des êtres intelligents, par conséquent, je ne peux que conclure qu'ils font de l'ignorance intentionnelle.

Un état d'aveuglement volontaire qui rassure, qui place un mur entre le sport et le terrain sur lequel il se pratique. Quand on ne permet pas au cerveau de se questionner! Vous savez de quoi je parle. Ces questions qu'on ne pose jamais de peur des réponses. Est-ce que tu m'as déjà trompé? Voyez le genre?

Cin...quante...et...un...milliards. Une totale démesure. Un paradoxe qui lève le cœur quand on se questionne sur la vraie raison d'être des Jeux Olympiques. Quelqu'un a-t-il oublié quelque part que dans Jeux Olympiques, il y a le mot «jeux». Que penser du comité international olympique, n'est ce pas son rôle de nous parler des vraies valeurs du sport et de la saine compétition, de calmer les ardeurs des pays qui s'enflent le gosier comme des grenouilles. Quel genre d'organisation peut permettre à une nation de dépenser 51 milliards de dollars pour présenter des compétitions sportives?

Il fut une époque ou les superpuissances s'affrontaient à coups de milliards pour se faire peur. Une bombe atomique par-ci, deux par-là. Heureusement ce temps est révolu, du moins pour ce qui est de la bombe. Pour le reste, ne vous faites pas d'illusion, les superpuissances continuent de se bombarder. La méthode a juste changé, elle est disons plus subtile, du vrai camouflage de pro. Adieu poudre à canon, bonjour poudre aux yeux.

Les jeux de Sotchi vont être les plus dispendieux de l'histoire de l'humanité et donc à mon point de vue les plus ridicules. Les 3/4 du budget total de la province du Québec. C'est sans compter les mesures de sécurité sans précédent mises en place par Poutine: 37 000 policiers militaires au garde-à-vous. L'argent a servi à construire le village olympique, mais aussi l'aéroport, les deux gares, les 200 km de chemins de fer, les 400 km de routes, les 77 ponts et 12 tunnels pour s'y rendre. De nombreux travailleurs migrants, parmi les 60 000 ouvriers employés, seraient exploités, travaillant dans des conditions très difficiles, étant peu ou pas payés.

Attention, cœurs sensibles s'abstenir de continuer la lecture, une partie des sommes investies aurait servi à l'enrichissement de Vladimir Poutine et de nombreux hommes d'affaires, la corruption représentant selon diverses estimations de 20% à 50% des dépenses totales. J'imagine que quand on fait du ski à 130 km/h, ce sont des détails collatéraux négligeables.

Je ne m'adresse pas à des sportifs de salon, je m'adresse à ces être intelligents qui une fois tous les 4 ans se donnent rendez-vous devant l'écran de la planète pour montrer comment ils sont capables de dépenser deux, voire trois fois plus de calories à l'heure que le simple mortel. Ça ne vous dérange pas? Ça ne vous gêne pas juste un peu de marcher sur le tapis rouge à 10 millions? M. Aubut c'est ça les «Zzzzzolympiques», on est sensé retenir quoi au juste de cette édition 2014? Pendant que l'Europe cherche les milliards pour sauver son économie, le cirque appauvrit des populations au nom de quoi? Je vous le demande.

Ce sont ces Olympiques que vous voulez amener à Québec? Rassurez-moi M. Aubut, dites-moi que vous avez un goût amer vous aussi dans la bouche. De mon côté je vous rassure, j'adore les Olympiques. Je les regarde depuis mon tout jeune âge, malheureusement mon point dépasse l'amour que j'ai pour l'événement.


À VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Loading Slideshow...
  • Vue génerale du village olympique

    De gauche à droite, le Ice Cube Curling Center (curling), le Bolshoy Ice Dome (hockey), le Shayba Arena (hockey) et le Fisht Olympic Stadium (derrière) en août 2013.

  • Vue générale du village

    Vue éloignée du village olympique, le Black sea resort.

  • Le village vu du Black sea resort

    Le Black sea resort. Ce lieu de villégiature a été transformé pour les Jeux Olympiques, la plupart des infrastructures et presque tous les emplacements sportifs ayant été reconstruits de zéro. La Russie a dépensé plus 50 milliards $ US dans les jeux, les plus chers de l'histoire. Sotchi a un climat sub-tropical, (ses rues sont parcourues de palmiers), mais au sommet des montagnes, les premières neiges sont tombées en septembre.

  • Le Bolshoy ice dome arena

    Le Bolshoi Ice Dome arena, qui accueillera les épreuves de hockey sur glace, en avril 2013.

  • L'intérieur du Bolshoi Ice Dome Arena

  • Le Bolshoy ice dome arena

    Pendant les championnats du monde des - 18 ans, en avril 2013.

  • Le bolshoy ice dome arena

  • Le Bolshoy ice dome arena

    Le président russe Vladimir Poutine pose le palet pour l'engagement d'un match de hockey amateur dans le Bolshoy ice dome, le 10 mai 2013.

  • À l'intérieur du Bolshoi ice dome arena

  • Le Bolshoi ice dome arena

    Photo prise le 25 septembre 2013, du Black sea resort.

  • La coupole du Bolshoy ice dome arena

    Plan en images de synthèse.

  • Le Fisht olympic stadium

    Le principal stade olympique, le Fisht olympic stadium, encore en construction, accueillera les cérémonies d'ouverture et de clôture.

  • Le Fisht olympic stadium

    Les travaux sur le Fisht olympic stadium en janvier 2013

  • Le Fisht olympic stadium

    Le Fisht Olympic Stadium a reçu le nom du mont Fisht, situé dans les montagnes du Caucase.

  • OLY-2014-RUSSIA

    Photo prise en septembre 2014.

  • Vladimir Poutine et David Cameron sur le lieu des travaux

    Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre britannique David Cameron visitent le Fisht Olympic Stadium, le 10 mai 2013.

  • Le cube de glace

    Le centre de curling Ice Cube, qui comme son nom l'indique, accueillera les épreuves de curling, le 7 février 2013.

  • Championnats du monde de curling junior

    L'équipe suédoise de curling junior, lors des championnats du monde au Ice Cube Curling Center, le 8 mars 2013.

  • Le Sanki sliding center

    Sur cette photo prise le 25 septembre 2013, des employés travaillent dans le Sanki Sliding Center, dans la chaîne de montagnes de Krasnaya Polyana, à quelque soixante kilomètres du Black Sea resort de Sotchi. C'est sur cette piste qu'auront lieu les épreuves de bobsleigh, de skeleton et de luge.

  • Albert Demchenko au Sanki Sliding Center

    Le lugeur russe Albert Demchenko s'entraîne sur la piste du Sanki Sliding Center lors de la coupe du monde de luge 2013, en février 2013.

  • Village olympique en montagne

    Le village olympique de Rosa Khutor, à 60 km à l'est de Sotchi. En cas de faible enneigement pour les jeux olympiques, la station de Roza Khutor doit recevoir un demi million de mètres cube de neige.

  • Le village olympique de Rosa Khutor, à 60 km à l'est de Sotchi.

    Une vue générale des hôtels et restaurants de Rosa Khutor, prise en février 2013.

  • Village olympique de Rosa Khutor

  • Le village olympique de Rosa Khuto

  • Village olympique en construction

    Photo prise en février 2013, au village de Rosa Khutor

  • L' aéroport de Sotchi

    Les montagnes enneigées de Krasnaya Polyana, visibles de l'aéroport de Sotchi, en avril 2013 photo snow-covered peaks of Krasnaya Polyana are seen from the airport of the city of Sochi which is hosting the 2014 Winter Olympics.

  • Village de Rosa Khutor

  • Les travaux à Krasnaya Polyana

  • Voix ferrée Adler-Krasnaya Polyana

    En février 2013, les travaux continuaient sur la voie ferrée et l'autoroute combinées visant à relier Adler, à l'est de Sotchi, à Krasnaya Polyana et la station de Rosa Khutor.

  • La ligne Adler-Krasnaya Polyana

    En septembre 2013, les trains pouvaient déjà circuler sur le voie ferrée,

  • Tracé de la ligne Adler-Krasnaya Polyana

    Sotchi se trouve à quelques kilomètres à l'ouest d'Adler.

  • La piste de ski de Rosa Khutor

    Une vue générale de la piste de ski, en février 2013.

  • La piste de ski de Rosa Khutor

    Le 14 mars 2013, la Polonaise Maryna Daniel Gasienica est en compétition lors des championnats d'europe de slalon, à Rosa Khutor.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



 
Suivre Le HuffPost Québec