Bruno Guglielminetti

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Bruno Guglielminetti
 

CES 2013: La grand-messe de l'électronique

Publication: 08/01/2013 18:29

C'est aujourd'hui que commence officiellement la grand-messe de l'électronique à Las Vegas. Véritable pèlerinage pour les gens de l'industrie, le Consumer Electronics Show (CES) est devenu au fil des ans une tradition pour démarrer l'année, et pour cause. C'est ici qu'on découvre de quoi la nouvelle année pourrait bien avoir l'air en matière d'innovation dans le monde des produits électroniques.

L'événement est d'importance encore cette année parce plus de 150 000 visiteurs sont attendus sur le plancher des expositions qui occupent l'équivalent de 35 terrains de football. Pour certains joueurs de l'industrie, comme les Samsung, LG ou Sony, c'est l'occasion d'annoncer leurs grands produits phares, alors que pour d'autres joueurs plus modestes, c'est l'occasion de tester l'intérêt des acheteurs de petites et grandes bannières envers leur offre potentielle.

D'ailleurs, le CES, c'est d'abord l'espace d'exposition du gigantesque Centre des congrès de Las Vegas, et d'une bonne partie de l'hôtel Venetian, mais c'est aussi le « off CES ». L'occasion pour des milliers d'entreprises de prendre rendez-vous dans une suite d'hôtel avec des acheteurs de magasin pour leur présenter leur dernier-né. C'est le cas du fabricant montréalais Tamaggo qui espère attirer l'attention des acheteurs sur quelques exemplaires de sa petite caméra 360 degrés sortie tout droit de son atelier de production.

Et comme si ce n'était pas déjà assez, des événements se sont greffés autour du CES profitant cette fois de la présence de 5 000 journalistes technos qui sont en ville. Les Pepcom et Showstoppers permettent aux entreprises, moyennant un frais d'entrée de 10 000 dollars pour une petite table de présentation, de courtiser les influenceurs techno pendant trois heures. Des influenceurs qui, en plus d'y trouver un excellent buffet, peuvent également découvrir le fruit du labeur de plus petites entreprises ou de se faire courtiser par les plus grands joueurs qui ont également compris l'intérêt de cet accès direct aux journalistes.

Mais pour revenir à l'édition 2013 du CES, la nouveauté cette année, c'est sûrement l'absence de Microsoft qui avait déjà annoncé l'an dernier son départ de l'événement. Comme Apple et Google, Microsoft a décidé de ne pas participer à cette grande rencontre annuelle, même si dans les faits, comme les deux autres géants, leur marque et leur produit sont omniprésents par la participation de centaines, sinon milliers, de fabricants qui utilisent leurs produits ou viennent bonifier l'expérience d'utilisation de ceux-ci. La bonne nouvelle pour le CES, c'est que cette nouvelle absence force la grande foire mondiale de l'électronique à reprendre son angle premier, le produit électronique et pas nécessairement l'Internet.

Depuis le début des années 2000, le CES avait tranquillement dérivé de sa mission première et était devenu souvent une foire de l'Internet. Aujourd'hui, elle revient au cœur de l'industrie en se concentrant sur les grands, moyens et petits joueurs de l'industrie de l'électronique qui proposent des produits, certes reliés à Internet, mais qui offrent aussi leur propre utilité. Pensons aux téléphones cellulaires, aux téléviseurs, aux appareils photo, aux caméscopes et même aux voitures. L'exemple des fabricants automobiles qui participent tous les ans à la grande foire pour présenter l'innovation électronique à bord des voitures en est un bon exemple.

Reste maintenant à voir ce qui attira l'œil des acheteurs et des journalistes qui couvrent le domaine. On sait déjà que les téléviseurs seront de plus en plus branchés, pareils pour les électroménagers et que les téléphones intelligents auront droit à des accessoires encore plus nombreux, mais après ça quoi d'autre ? C'est ce que nous saurons dans les jours à venir...

The EXODesk From ExoPC
1  sur  11
JOUER
PLEIN ÉCRAN
ZOOM
Partager cette image 
This 40-inch touchscreen hooks up to your desktop computer and acts as an organizer, a keyboard, an app launcher and a huge tablet computer, among other things. It bears a fresh interface that's a responsive and fun display. Plus, its software is open to developers for them to build whatever they dream of. The price tag is in the low $1,000 range.

We can't wait for this one to surface. Read a lengthier article about the EXODesk and watch it in action here.
Notez-le!   |  
VOTER
Meh.
Wow.
Les 5 meilleures images Faites votre top 5
Utilisateurs ayant voté
NOUV.! Créez votre propre diaporama

 

Suivre Bruno Guglielminetti sur Twitter: www.twitter.com/guglielminetti