LES BLOGUES

Qu'est-ce qui change chez les musulmans durant le Ramadan?

10/07/2013 12:05 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Ramadan, le neuvième mois du calendrier Hijri (calendrier des musulmans), est un mois de jeûne qui débute dans une grande partie du Canada et au Québec le mercredi 10 juillet. Quatrième pilier de l'islam, qui en compte cinq, sa date de début recule chaque année de 10 à 11 jours sur le calendrier grégorien.

À compter d'aujourd'hui, la vie quotidienne de la majorité des musulmans change de rythme, biologiquement et spirituellement. Durant ce mois, les musulmans s'abstiennent de manger, de boire et d'avoir des relations sexuelles de l'aube (et non à partir du lever du soleil comme véhiculé par erreur) jusqu'au coucher du soleil.

C'est un pilier très respecté par les musulmans, même ceux qui manquent de rigueur dans leur pratique religieuse.

Selon un sondage réalisé par MarkEthnik en juin 2013, 96 % des Québécois musulmans déclarent jeûner le mois de Ramadan. Les comportements de consommation, le niveau de spiritualité et le rythme de vie changent pour beaucoup d'entre eux à cette occasion.

Selon cette même enquête, seulement 37,5 % des répondants observent une augmentation du budget consacré à l'alimentation, 22,5 % travaillent moins d'heures que d'habitude, 51,2 % dorment moins et 59 % font moins de sport.

Côté divertissement et vie sociale, 45 % observent une diminution de leurs activités divertissantes, quatre personnes sur dix augmentent la fréquence des visites aux amis et famille (42 % gardent une fréquence constante) et 43 % effectuent plus d'appels vers leurs pays d'origine.

La dimension spirituelle du mois est reflétée par les résultats du sondage. Ainsi, plus de huit personnes sur dix vont aux mosquées, 82,5 % lisent le Coran plus que d'habitude et 51 % augmentent leurs dons pour les œuvres de charité.

LIRE AUSSI SUR AL HUFFPOST MAGHREB

- Dans l'attente d'un calendrier lunaire...

- Ramadan en Tunisie: les restaurants doivent-ils fermer en journée?

Le mythe courant de la mauvaise humeur de certains musulmans à cause du jeûne ne tient pas. Seulement 5 % des répondants jugent que leurs coups de gueule augment durant Ramadan.

Si vous avez des collègues ou si vous traitez avec des partenaires de confession musulmane, vous allez sûrement remarquer un léger changement. Fini les barbecues dans les parcs et les 5@7 professionnels.

Côté économie, dans plusieurs pays musulmans ou avec une présence musulmane même minoritaire, certaines entreprises adaptent l'horaire du travail, multiplient leurs offres promotionnelles ou adaptent leurs stratégies de communication pour mieux répondre aux besoins des consommateurs. En France par exemple, on évalue à 350 millions d'euros les dépenses liées au seul mois de Ramadan.

Au Québec, au niveau des grandes enseignes, à part quelques affiches qui chapeautent certains étalages chez Walmart, ou des promotions noyées dans le reste des produits, les stratégies marketing en direction des consommateurs musulmans durant ce mois demeurent très timides.

Les chaînes de télévision satellitaires émettant à partir du monde musulman deviennent très prisées, par conséquent une partie de l'audience des chaînes nationales québécoises, qui est déjà faible parmi la communauté musulmane, s'érode davantage.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Quelques images du Ramadan dans le monde