LES BLOGUES

Début du Ramadan au Québec. Tout ce que vous devez savoir

28/06/2014 01:48 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

Ceux et celles qui ont des voisins, des collègues ou des amis musulmans, vont remarquer, à partir de ce dimanche 29 juin, qu'il y aura certaines habitudes qui vont changer chez ces derniers. En effet, c'est le début du mois sacré de ramadan. Neuvième mois du calendrier Hijri (calendrier des musulmans), le ramadan est un mois de jeûne qui représente le quatrième pilier de l'Islam, qui en compte cinq. Durant ce mois, les musulmans s'abstiennent de manger, de boire et d'avoir des relations sexuelles de l'aube (et non du levée de soleil comme certains le disent) jusqu'au coucher du soleil, pour se consacrer à des activités spirituelles.

En plus de mettre à l'épreuve ses besoins physiologiques, parmi les qualités recherchées dans la pratique du jeûne, on peut citer l'humilité devant Dieu, le partage de la souffrance de la faim et de la soif dans laquelle vivent des millions d'autres personnes sur une base quotidienne.  D'ailleurs, durant ce mois, les musulmans sont encouragés à nourrir les moins fortunés et à dépenser leur argent dans de bonnes causes.

La date de début du mois de ramadan n'est pas la même d'une année à l'autre. Elle recule chaque année de 10 à 11 jours sur le calendrier grégorien. Durant la même année, le 1er jour peut différer d'un pays à l'autre à cause du décalage horaire.

Comme le prouvent plusieurs sondages, le jeûne du mois de ramadan est très respecté par les musulmans, même parmi ceux qui se déclarent « musulmans non pratiquants ».

En 2013, un sondage réalisé par MarkEthnik a révélé que 96% des répondants musulmans ont déclaré jeûner durant le mois de ramadan. Cette année, dans un autre sondage réalisé par la même compagnie, 8,8% des répondants confirment qu'ils ne vont pas jeûner le mois de ramadan pour des raisons de santé. En fait, il est déconseillé de jeûner quand la personne souffre de certaines maladies. Ainsi le Coran autorise la rupture du jeûne dans les cas où la santé ou la vie de la personne est mise en cause.

Des études sérieuses, ont estimé en 2001 que 43% des patients atteints de diabète de type 1 et 79% de ceux atteints de type 2 jeunaient durant le ramadan malgré les recommandations médicales.

Trois des dix premiers pays dans le monde qui ont des plus haut taux de diabète sont majoritairement musulmans.

En plus des personnes atteintes de certaines maladies, la femme enceinte ou celle qui allaite pourrait ne pas jeûner, comme elle ne doit pas jeûner durant ses menstruations. Les jeunes enfants qui n'ont pas atteint l'âge de la puberté, les personnes âgées vulnérables ainsi que les personnes qui voyagent peuvent aussi s'abstenir de jeûner.

Au niveau des pratiques et des habitudes, selon le même sondage de 2014 de MarkEthnik, seulement 29,6% des répondants observent une augmentation du budget consacré à l'alimentation (37,5 % en 2013), 85,1% travaillent le même nombre d'heures que d'habitude, 51,2 % dorment moins (51,9% en 2013) et 55,4% font moins de sport (59 % en 2013).

Bien que nous puissions observer une baisse de productivité durant ce mois sacré dans certains pays musulmans, ce n'est pas le cas dans les pays occidentaux à minorité musulmane. Seules les personnes établies à leur propre compte ou travaillant dans des centres d'appels peuvent se permettre une certaine flexibilité face aux heures du travail. Par contre, il faut s'attendre à voir moins fréquemment vos amis et collègues musulmans durant vos sorties ou vos 5@7.

Côté spiritualité, presque six personnes sur dix vont davantage à la mosquée et 65,3 % augmentent la fréquence de lecture du Coran selon le sondage de MarkEthnik.

En ce qui concerne la consommation; dattes, pâtisseries, produits laitiers et viande sont plus convoités durant ce mois par les consommateurs musulmans en quête de calories pour faire face à de longues journées de jeûne (la durée quotidienne du jeûne pourrait atteindre 19 heures dans certaines régions du Canada cette année). Si en France on estime de 350 à 400 millions d'Euros, les dépenses alimentaires des ménages musulmans durant le mois de jeûne du  ramadan, au Québec et au Canada, il n'y a aucune estimation officielle ou valide sur ce sujet.

Astuce : Si vous connaissez un musulman dans votre entourage, n'hésitez pas à vous faire inviter pour partager l'instant magique de la rupture du jeûne. Ce sont des moments inoubliables !

VOIR AUSSI:

De quelles religions sont les Québécois?


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

En terminant, permettez moi de souhaiter un joyeux Ramadan à toute la communauté musulmane du Québec !