LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Bianca Longpré Headshot

Couillard, mes enfants s'en vont vivre au zoo

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Je suis encore sous le choc. Mardi le gouvernement en place a annoncé 26 millions pour le zoo de St-Félicien. C'est un très gros montant pour un super beau projet de 32 millions.

C'est du jamais vu Mesdames et messieurs: un projet pour un zoo financé à 81% par le gouvernement.

Ce qui est super c'est que pendant que le fils autiste de Guylaine Guay n'a pas de service, les carcajous auront un nouvel enclos. C'est génial, une nouvelle pouponnière vétérinaire au cout de 500 000$ sera accessible au public pendant que des enfants québécois (dont les miens) n'ont même pas de pédiatre.

Donc vous pourrez voir un bébé chevreuil se faire mieux soigner que vos enfants, dépêchez-vous d'acheter vos billets! J'ai tellement hâte.

Pendant que Denis Cadieux doit abandonner son fils Jonathan atteint de trisomie 21 faute de soutien, les oiseaux du zoo auront la chance d'avoir une volière plus spacieuse pour pouvoir se pavaner. Comme nous sommes chanceux!

En temps d'austérité, notre gouvernement choisit de donner 26 millions pour l'aménagement d'un zoo alors que les CPE pensent devoir couper dans les repas pour les enfants et que les centres jeunesse devront s'organiser avec 3 millions sur 5 ans pour aider les jeunes filles avec les problèmes de prostitution.

Pis là je ne parlerai même pas de toutes les coupes dans les écoles, dans les centres de santé, pour les enfants à besoins spéciaux, pour les personnes âgées, mais au moins chers Québécois, il y aura au zoo, un pylône électrique en forme de chevreuil, oui oui, un pylône en forme de chevreuil. J'espère que cela vous console.

Crisse et re-crisse.

Faque Couillard, j'ai décidé d'envoyer mes kids au zoo. Pas en visite là Philippe, les envoyer pour de vrai là, pour y habiter.

Donc mes enfants auront un médecin, un vétérinaire me diras-tu, mais c'est quand même mieux que rien pantoute.

En plus ils auront de grands enclos neufs, mieux que ce qu'ils ont droit à l'école. Ils auront des professionnels pour s'occuper d'eux dès qu'ils en ont besoin, sans avoir à s'inscrire sur une liste d'attente. C'est parfait!

Et si je pense avoir un autre enfant crois-moi Philippe, tu vas m'avoir comme pensionnaire du zoo. Mon enfant aura droit à une superbe pouponnière neuve, avec une équipe en forme et non pas dépassée par la surcharge de travail, ce qui diffère pas mal de bien des hôpitaux de Montréal.

Et j'en profite pour inviter les parents qui ont des enfants en centre Jeunesse à les transférer au zoo de St-Félicien. Oui oui. Le zoo garde les prédateurs loin des proies, les subventions ne manquent pas et la sécurité est mieux que dans un centre jeunesse. En plus les enclos neufs et au goût du jour seront mieux que les chambres de bien des centres, sans compter le personnel qualifié qui ne manquera pas.

Dégueulasse. Ce que je viens d'écrire est dégueulasse, cru mais vrai.

En d'autres temps, je me réjouirais de l'annonce d'une subvention pour un zoo, mais avec les coupes partout, les coupes aux plus fragiles et démunis, comment m'en réjouir?

Quand j'y pense, je suis hors de moi. Je me dis que c'est impossible.

Quel genre de société sommes-nous devenus?
Qu'est-ce que les Québécois veulent?
Quel investissement voulons-nous pour le futur?

Comme société, est-ce que nous souhaitons que les touristes viennent ici et voient un magnifique zoo mais des écoles en ruine? Que nos enfants puissent se promener dans un zoo la nuit mais manquer de services le jour?

Quelles sont nos priorités? Pensez-y bien.

Moi je veux que les plus démunis puissent se sortir de la pauvreté. Je veux que les enfants handicapés restent avec leurs parents le plus longtemps possible. Que l'éducation soit la priorité pour que notre demain soit plus riche. Parce que nos jeunes sont le futur.

En temps d'austérité Couillard, mes priorités sont l'éducation, la santé et les services, pas les carcajous et les pylônes en forme de chevreuil. Bien entendu ce sont mes priorités à moi, citoyenne ordinaire qui n'est pas premier ministre.

DE LA MÊME AUTEURE

- Le défi de ma vie de mère
- Ma vie plate de mère sur Facebook

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter