Beth Woolsey

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Beth Woolsey
 

20 choses que chaque parent devrait entendre

Publication: 24/05/2013 03:28

1. Vos enfants vous considèrent comme un héros. Si, si. Pour eux, vous êtes ce héros qui va jusqu'au bout, combat les dragons, et qui affronte les épreuves. Vous voir vous prendre des claques rend ce sentiment encore plus fort chez eux. Pas l'inverse.

2. Nous avons tous du mal. Chaque parent. Partout. Nous nous remettons tous en question. Et ça nous est arrivé à tous de vouloir parfois démissionner. Profitez des bons moments, et dans les périodes difficiles, rappelez-vous : "Cela passera aussi".

3. Prendre les choses avec humour ne sauvera peut-être pas votre âme, mais cela sauvegardera votre santé mentale. Ou bien c'est l'inverse. Dans les deux cas, raccrochez-vous à l'humour et lâchez-vous. Rire est votre planche de salut.

4. Chaque jour, vous avez l'impression que vous avez raté quelque chose. Par exemple, vous vous êtes montré impatients. Ou vous vous êtes trompé. Ou vous avez été trop dur. Ou vous avez été trop indulgent. Vous avez peut-être raison. Présentez vos excuses si c'est nécessaire et puis, peu importe. Vraiment. Peu importe. N'y pensez plus.

5. La folie, les larmes, les câlins. Les cris, le sacré, l'horreur. Chaque seconde, la magie, le désordre. C'est tout ça à la fois et tout vaut le coup.

6. Rien de mieux que la famille. Même quand elle n'est pas parfaite. Et elle ne l'est jamais. Jamais.

7. Au bout des efforts, de la patience, on n'en peut plus. Et puis l'amour renaît. Ca ne va plus. Et puis ça va mieux. Et puis de nouveau rien ne va plus. Malgré tout, l'amour revient toujours.

8. Vous ne regretterez jamais d'être parent. A part les minuscules tonnes de fois où vous vous demandez secrètement si vous ne le regretteriez pas un peu quand même. Mais, dans l'ensemble, jamais. Et en fin de compte, c'est la vue d'ensemble qui importe.

9. Etre parent, c'est comme escalader une grande montagne. Cherchez le refuge. C'est là vous vous vous reposez, rencontrez d'autres alpinistes, reprenez votre souffle, et que vous vous acclimatez. Le refuge est ce qui rend l'arrivée au sommet possible.

10. Vous n'êtes pas seul dans cet étrange et vaste océan de la parentalité. Même au cœur des ténèbres. Vous n'êtes pas seul. Vraiment pas.

(Lire la suite du billet sous la galerie)

Loading Slideshow...
  • N'essayez pas de saboter l'amour de votre enfant pour votre ex en lui achetant son affection

    N'achetez pas des jouets pour tenter de diminuer l'amour de votre enfant pour son autre parent. Cela se retournerait contre vous.

  • N'excusez pas le comportement de votre enfant

    Ne trouvez pas plein d'excuses à votre enfant si son comportement pose problème. Il doit <em>aussi</em> apprendre à devenir responsable de ses actes.

  • Ne causez pas d'anxiété à propos de l'inconnu

    Évitez de créer de l'anxiété inutile chez votre enfant (et de diminuer sa confiance en lui) en ayant un discours positif à propos de ce qui est nouveau.

  • Ne gardez pas d'importants secrets concernant votre ex, surtout si votre enfant est impliqué

    Comme, par exemple, si votre ex-conjoint(e) a trouvé un(e) partenaire. Votre enfant pourrait se sentir mis à l'écart et vous en vouloir.

  • Communiquez avec votre ex pour le bien-être de votre enfant

    Évitez les conversations qui VOUS concernent pour privilégiez celles qui concernent votre enfant, et encouragez-le à exprimez ses sentiments.

  • Venez ensemble aux activités familiales et scolaires

    Sentez-vous concernés, ensemble, en trouvant un terrain d'entente.

  • Montrez-vous

    Montrez-vous impliqués dans les activités scolaires; votre enfant n'aura ainsi pas l'impression amère de ne pas être votre priorité.

  • Soyez constants concernant les règles s'appliquant aux devoirs

    Entendez-vous sur les règles de discipline et pour les devoirs. La performance scolaire de votre enfant en dépend.

  • Ne mentez pas à votre enfant concernant vos émotions

    Vous risqueriez d'envoyez des «messages mixtes».

  • Ne critiquez pas l'autre parent

    Si c'est le cas, l'enfant se sentira pris entre les deux et vous perdrez de votre crédibilité.

  • Réalisez que le divorce rend les choses quotidiennes plus difficiles pour votre enfant, à l'école

    Vivre dans deux maisons différentes peut rendre les choses compliquées.


11. Les enfants connaissent le chemin vers le merveilleux et ils vous offrent un billet gratuit pour les suivre. Mais profitez-en tant que vous pouvez, car ce même enfant va faire dans sa culotte dans une minute.

12. Il y a une distinction très subtile entre apprécier le chaos et s'en sortir à peine. En réalité, il n'y pas de distinction. Ce sont deux sentiments emmêlés. Cette "distinction subtile" est un mensonge.

13. Si vous êtes attentifs, les enfants vous apprendront à rire fort, à aimer profondément et à vivre pleinement. Ils détruiront aussi toutes vos affaires.

14. Peu importe le nombre d'enfants, ça en fait toujours beaucoup.

15. Recherchez la joie. Vous la trouverez quand vous êtes débordé ; ou bien sous le ridicule ; ou lorsque vous êtes dépassé par les évènements. La joie est comme ça. Elle est au milieu de tout. Elle est imprévisible. Et elle vous surprendra quand vous vous y attendrez le moins. Exactement comme le vomi ou la diarrhée, mais en positif.

16. Vous vous écroulerez et vous ferez tout de travers. Pardonnez-vous. Demandez à vos enfants de vous pardonner. Montrez l'exemple en persistant malgré vos ereurs. Montrez l'exemple en amour - en vous aimant vous et en aimant les autres. Personne ne réussit à être un bon parent du premier coup. Ni la dernière fois. Ni les fois entre la première et la dernière. Montrer à vos enfants la façon de continuer même après s'être trompé est un merveilleux cadeau à leur faire.

17. Les enfants sont difficiles, dégoûtants, déroutants et supers. Tout comme vous.

18. Etre parent vous obligera à vous confronter à vous-même. Ce sera peut-être terrifiant. Cela vous brisera peut-être. Mais cela vous reconstruira aussi et vous serez plus fort que vous ne l'aurez jamais pensé.

19. L'équilibre est un mythe. Etre parent n'est pas du funambulisme, c'est une danse. Visez le rythme plutôt que l'équilibre, et faites confiance à votre capacité d'adaptation.

20. Oui, vous aurez des jours où vous vous demanderez où la personne compétente et organisée que vous étiez a bien pu passer. Oui, vous allez vous retrouver assis dans l'allée principale du Carrefour au niveau des caisses avec un enfant en train de crier et de vous insulter. Oui, vous devrez dire à votre enfant que le chien n'est pas une serviette et de reposer ce "gâteau-crotte". Si vous ne faites pas tout ça réellement, vous le ferez au sens figuré. Et oui, vous prendrez aussi cet enfant dans les bras, en le berçant, et en lui disant que vous l'aimez, qu'il est en sécurité et que vous ne partirez pas même si lui, un jour, vous quittera. C'est cela, être parent. C'est une tragédie et un triomphe. C'est difficile et c'est magique. C'est sacré et incroyable. Et cela vaut toujours vraiment le coup.

Beth Woolsey est l'auteur et l'humoriste derrière le blog : Five Kids Is A Lot of Kids. Cet article a été inspiré par les commentaires des lecteurs et d'abord publié sur ce blog. Beth est décrite par ces lecteurs comme « optimiste, authentique, poignante, et hilarante, sachant rendre à la perfection ce que signifie être mère avec tout son pathos et son humour. »

 

Suivre Beth Woolsey sur Twitter: www.twitter.com/Beth_Woolsey

Suivre Le HuffPost Québec