Bernard Drainville

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Bernard Drainville
 

Donnons au Parti Québécois le mandat de faire respecter le Québec

Publication: 09/08/2012 09:07

L'élection du 4 septembre est lourde de conséquences pour l'avenir du Québec et les questions que les Québécois doivent se poser sont nombreuses.

À qui peut-on faire confiance pour mettre fin à la corruption et ramener l'intégrité en politique? À qui peut-on faire confiance pour gérer nos ressources naturelles dans l'intérêt commun? Quel est le meilleur parti? Qui a la meilleure équipe? Qui ferait le meilleur chef de gouvernement pour gérer le Québec honnêtement, dans l'intérêt commun, dans le respect de ce que nous sommes comme Québécois?

Nous sommes un peuple attaché à ce que nous avons construit ici en Amérique depuis 400 ans : une société originale, unique, ni meilleure ni pire que les autres, juste différente. Et cette différence est précieuse : nous en sommes fiers.

Le respect de nos valeurs, de notre identité, de ce que j'appellerais « l'âme québécoise », est d'autant plus important qu'il y a présentement à Ottawa un premier ministre qui ne nous respecte pas, qui ne respecte pas la nation québécoise. M. Charest dit qu'on veut faire des chicanes. Étrangement, j'ai plutôt l'impression que c'est M. Harper qui nous fait des chicanes.

• C'est lui qui a diminué le poids politique du Québec à la Chambre des communes;

• Lui qui coupe dans les transferts aux provinces, ce qui va créer un étranglement financier selon les dires mêmes du directeur parlementaire du budget à Ottawa;

• Lui qui donne l'argent à l'Ontario pour l'industrie de l'automobile et à l'Ouest pour le pétrole, et qui laisse des grenailles pour l'économie du Québec;

• Le même M. Harper qui va subventionner l'électricité de Terre-Neuve alors qu'Hydro Québec a toujours payé seule ses lignes de transport et ses équipements;

• Celui-là même qui investit dans le militaire comme si c'était la priorité des priorités; celui là même qui donne 33 milliards aux chantiers maritimes de la Nouvelle-Écosse et de la Colombie-Britannique, mais pas un sou au Québec;

• Lui qui a aboli le registre des armes à feu;

• Lui qui nous impose des peines automatiques avec la loi C-10 et qui nous ordonne de construire les prisons qui vont avec, prisons qu'il va remplir de jeunes d'ailleurs;

• C'est Stephen Harper qui s'attaque ainsi au modèle québécois de justice criminelle qui fonctionne et qui nous permet d'avoir un des taux de criminalité et de récidive les plus bas.

Le retrait de Kyoto décidé par Harper en notre nom ne correspond pas à ce que nous sommes, tout comme la nomination de juges qui ne parlent pas français ou la promotion de la monarchie pour laquelle nous payons des millions de dollars.

Et la liste peut s'allonger et s'allonger...

Face à cela, une question se pose : qui permet au gouvernement Harper de poser ces gestes en silence? Qui permet à Stephen Harper de s'attaquer au Québec en toute impunité?

La réponse est évidente : le gouvernement de Jean Charest est trop faible, trop mou pour arrêter les conservateurs. C'est à se demander si seulement il essaie.

Le laisser-faire de notre gouvernement national a permis le développement de l'arrogance du gouvernement du Canada. La CAQ ne ferait pas mieux. Selon François Legault, la question des rapports du Québec avec le reste du Canada n'est plus importante. La question nationale traverse notre histoire de 400 ans mais François Legault vient de décider qu'elle n'était plus importante.

Heureusement, il y a un parti qui est capable de faire respecter le Québec, un parti qui n'a qu'une loyauté et qui choisit toujours le Québec, qui choisit toujours les Québécois.

Et ce parti, qui peut et qui va arrêter les conservateurs de Stephen Harper quand nos valeurs seront bafouées, nos intérêts ignorés, nos droits foulés du pied, c'est le Parti Québécois. Et la seule qui a la colonne en béton pour arrêter le rouleau compresseur de Stephen Harper, c'est Pauline Marois.

Les Québécois en ont assez de l'attitude du gouvernement Harper à l'endroit du Québec. Pendant qu'il dit oui aux autres provinces, quand vient le tour du Québec, c'est toujours non! On demande au gouvernement conservateur de nous transférer les données du registre des armes à feu, seulement les données, celles pour lesquelles on a déjà payé : c'est non! On lui demande avec Old Harry de nous donner les mêmes avantages qu'il a accordés à Terre-Neuve et à la Nouvelle-Écosse sur les ressources extracôtières : c'est non!

Nous sommes une nation qui a 400 ans d'histoire, déterminée à exister et à laisser à ses enfants et à ses petits-enfants un Québec encore plus libre et responsable que celui dont nous avons hérité.

Nous sommes une nation qui rêve de liberté et de responsabilité comme n'importe quelle nation qui se respecte.

Et il est temps que le Québec devienne un pays qui n'aura plus à se battre pour avoir son dû, qui n'aura plus à négocier le respect de sa langue avec une majorité anglophone qui ne la parle pas; un pays qui n'aura plus à faire de compromis sur ses valeurs pour accommoder le multiculturalisme, qui n'aura plus à quémander le respect parce que son statut de pays indépendant imposera, commandera le respect!

Un Québec qui pourra mieux se gérer et éliminer les sources de gaspillage en commençant par la plus grande : le gouvernement fédéral.

L'indépendance ne règlerait pas tous les problèmes, mais elle nous donnerait tous les moyens pour les régler. L'indépendance donnerait une voix sur la scène internationale pour dire ce que nous sommes : une nation inventive, exemplaire sur le plan environnemental, sur le plan du partage de la richesse, sur le plan du respect des différences, sur le plan démocratique, sur le plan du respect de son territoire et des ressources dont il regorge.

Les fédéralistes du PLQ et de la CAQ veulent que le Québec joue un rôle dans le Canada. Nous, nous voulons que le Québec joue un rôle dans le monde.

Une victoire du Parti Québécois et tout redevient possible.

Loading Slideshow...

 

Suivre Bernard Drainville sur Twitter: www.twitter.com/BDrainvillePQ

Suivre Le HuffPost Québec