LES BLOGUES

Plaidoyer pour un gouvernement du Parti québécois majoritaire

03/09/2012 03:33 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT
CP

N'en déplaise à certains, l'objectif de ce texte est de vous encourager à voter Parti québécois et par le fait même, vous contribuerez à l'élection d'un gouvernement du Parti québécois majoritaire. On pourrait me répondre que cet objectif est bassement électoraliste. Je rétorquerais alors qu'une campagne électorale n'a d'autre objectif que celui-là.

Un gouvernement du Parti québécois majoritaire n'aurait pas à se soumettre à la volonté des deux partis fédéralistes qui ont une vision administrative de l'État. Ni l'un ni l'autre ne proposent de projet de société à la hauteur des aspirations des Québécois. L'un et l'autre ne défendront les intérêts du Québec que s'ils concordent avec les intérêts du fédéralisme. François Legault a déclaré à The Gazette «It's Quebec first but I'm Canadian.» Au Parti québécois, il n'y a pas de mais. La défense des intérêts du Québec n'est jamais conditionnelle pour nous.

C'est pourquoi nous avons besoin d'un gouvernement majoritaire. Les mesures les plus stimulantes de notre programme politique ne trouvent pas d'écho chez nos adversaires.

Les redevances du secteur minier : Au Parti québécois, nous proposons une redevance minimale de 5 % sur la valeur brute du minerai et l'imposition d'environ 30 % du surprofit des minières. Le principe est simple : nos ressources, notre juste part. Le PLQ et la CAQ sont contre une hausse des redevances. Ils nous empêcheront d'aller de l'avant si nous ne sommes pas majoritaires.

Les droits de scolarité : Le Parti québécois propose l'annulation pure et simple de la hausse de 82 % des droits de scolarité et l'abrogation de la loi 78. Le PLQ et la CAQ sont tous deux favorables à la hausse et ont tous deux voté en faveur de la loi 78. Ne leur donnons pas la possibilité de continuer dans cette voie. Seul un gouvernement majoritaire du Parti québécois abrogera la loi 78 et entreprendra des négociations de bonne foi avec les fédérations étudiantes.

Hydro-Québec : Le PLQ et la CAQ veulent tous deux augmenter les tarifs d'électricité de 377 $ par famille. Hydro-Québec est une ressource collective qui devrait contribuer à nous enrichir tous et non à nous appauvrir. Au Parti québécois, nous voulons diminuer notre dépendance au pétrole et atteindre l'indépendance énergétique pour nous enrichir collectivement, nous ne voulons pas augmenter l'écart de revenus entre les plus riches et les plus pauvres d'entre nous.

La taxe santé : Cette taxe ne tient pas compte du revenu domestique et désavantage nettement la classe moyenne et les plus défavorisés d'entre nous d'avoir recours au système de santé. Elle a été instaurée par les libéraux, elle a été défendue par la CAQ à l'Assemblée nationale. Seul un gouvernement majoritaire du Parti québécois nous débarrassera de cette mauvaise idée libérale. Nous croyons qu'il vaut mieux financer le système de santé en créant deux nouveaux paliers d'imposition pour les contribuables les plus fortunés plutôt que de faire payer les familles de la classe moyenne. Mais, encore une fois, ça nous prend une majorité parlementaire pour pouvoir le faire.

Privatisation du système de santé : Au Parti québécois, notre position est simple : non à la privatisation de notre système de santé. Les libéraux ont laissé les agences privées en soins infirmiers se développer sans contrainte, et ce, aux dépens du système public. La CAQ, pour sa part, promet de lancer un projet pilote pour faire l'essai du privé en santé.

Nous sommes tous égaux devant la maladie. Elle frappe sans discrimination. Nous devons donc également avoir accès à des soins de qualité. Majoritaires, il n'y aura pas de privatisation de notre système de santé. Minoritaires, nous devrons composer avec deux partis qui veulent augmenter le rôle du privé.

***

Au-delà des dossiers spécifiques, deux raisons me semblent suffisantes pour élire un gouvernement majoritaire du Parti québécois, deux raisons que nos adversaires utilisent pour vous inviter à voter contre nous : le rapport de force avec Ottawa et la marche du Québec vers le pays.

Le Parti québécois rétablira le rapport de force entre le gouvernement du Québec et le fédéral. Le Parti libéral propose la soumission, la CAQ, la compromission. Seul le Parti québécois propose de se tenir debout pour les intérêts du Québec, sans compromis. Un gouvernement du Québec qui ne serait pas d'accord avec Stephen Harper, serait-ce une mauvaise chose? J'en doute. Nous ne sommes tout simplement pas le même peuple et le Canada de Stephen Harper ne nous correspond pas.

C'est pourquoi la souveraineté du Québec devient de plus en plus impérative, de plus en plus urgente. La seule façon de défendre nos valeurs, nos intérêts, notre identité, la seule façon de prendre notre place dans le monde, de nous émanciper et d'avoir une société qui nous ressemble, ouverte sur le monde, tolérante, généreuse et créative, eh bien, c'est la souveraineté.

Le 4 septembre, vous pouvez faire la différence en votant pour Pauline Marois et l'équipe emballante du Parti québécois. Bon vote!

Pauline Marois en campagne