Entries by Savignac from 05/2012

Quitter la colère

| Publication 05.03.2012

À part quelques endormis et heureux, nous ne sommes plus que ça : un peuple en colère. Un peuple tout entier. Parce que la colère est contagieuse et qu'elle est désormais de toutes les raisons; le pour, le contre, celui qui ne veut rien lâcher, celui qui voit son année s'envoler, celui qui prend des coups de matraque, celui qui en donne, celui qui s'est fait éclater sa vitrine, celui qui a mis trois heures pour rentrer, celui qui hurle de rage face à la surdité, ou l'autre, qui en appelle à la justice.

Cette drôle de droite

| Publication 05.10.2012

La droite au Québec est libertarienne! Je suis allé vérifier, je pensais que c'était un régime alimentaire avec des fautes d'orthographe dedans, mais non, ça existe. C'est pas encore dans le dictionnaire, mais ça a l'air que ça existe quand même, que ça a une histoire, des penseurs, des économistes et tout ça, oui oui! Et qu'est-ce que ça mange en hiver un libertarien?

Une bonne loi

| Publication 05.19.2012

Le déferlement de violence auquel nous avons assisté ces dernières semaines doit désormais cesser, il est inacceptable que nous soyons pris en otage chaque jour par des bandes d'anarchistes qui ne veulent créer que le chaos. La loi spéciale qui vient d'être votée est une décision de bon sens qui va rétablir enfin le calme à Montréal. Les quelques lignes ci-dessus sont un ramassis de merde que j'ai eu la plus grande peine du monde à écrire.

#TséMettons ...

| Publication 05.23.2012

- +75% - 0% - +82% - WTF?? - Ok ... +60% - Nan!

Pardon pour la casserole

| Publication 05.30.2012

C'est fini. Enfin presque. Enfin sûrement. Enfin j'imagine. Il faut sauver les festivals, le grand prix, le dollar. Priorités. Tu te souviens de moi le jeune? C'est moi, le passant. Je t'écrivais, c'était au début, c'était en mars, je te parlais de mon impuissance et de mon scaphandre. Je te demandais de l'aide. Tu te souviens pas? Je comprends. Avoir pris autant de coups de matraque sur la gueule, avoir été poivré comme un steak à relever, ça se peut bien ...