Entries by Donald Charette from 11/2012

Trois mandats pour les maires? Mauvaise idée

| Publication 11.04.2012

C'est une mauvaise idée que de vouloir limiter à trois les mandats des maires des villes de plus de 5000 habitants. Heureusement, le nouveau gouvernement est en mode recul sur cette question. Mme Marois en a glissé un mot dans son discours d'ouverture de la session parlementaire. Cet engagement est devenu, par contre, une «possibilité» qu'il faut discuter avec les élus municipaux et l'opposition... l'équivalent d'un enterrement de première classe.

Romney, un mauvais perdant

| Publication 11.07.2012

C'est dans la défaite que l'on mesure souvent la stature d'un homme politique. Mitt Romney a très mal pris sa défaite contre le président Barack Obama et son discours où il concédait la victoire à son rival était celui d'un homme surpris par les résultats et profondément aigri. Le candidat républicain n'avait préparé qu'un seul discours, 1118 mots disait-il, celui de la victoire ce qui est déjà très présomptueux.

Double traitement

| Publication 11.11.2012

Le gouvernement québécois en est encore à gérer les troubles du printemps dernier et cible l'enseignement supérieur. En éducation il y a d'autres besoins criants comme le décrochage scolaire scandaleusement élevé, la grosseur des classes et l'intégration des élèves en difficulté... mais de ça il n'en sera pas question. Pendant ce temps on apprenait que le gouvernement a discrètement retranché 50 millions de dollars dans le budget qui servait à diminuer les listes d'attente pour opérer une cataracte, un genou, une hanche. C'est, au total, 400 millions de dollars de moins dans le budget du réseau de la santé à récupérer d'ici le 31 mars.

Breton, le Vert au pouvoir

| Publication 11.16.2012

Pauline Marois a pris une chance en confiant le ministère l'Environnement à un néophyte en politique, considéré comme un exalté de la cause environnementale. Le jour de son assermentation le nouveau ministre plastronnait en proclamant que les verts étaient au pouvoir à Québec. La fermeture de Gentilly-2, le retrait du prêt consenti à la mine Jeffrey sont venus confirmer rapidement que le nouveau gouvernement pense effectivement vert.

Budget, le test du gouvernement Marois

| Publication 11.18.2012

Le premier budget de l'ère Marois, budget qui sera connu mardi, constitue un test de crédibilté pour le nouveau gouvernement, tant au plan financier que politique. Si l'opération réussit, le gouvernement pourra respirer jusqu'au printemps prochain. Dans le cas contraire, la fin de session à Québec sera houleuse. Le Parti québécois a beaucoup promis en campagne électorale, avant de se river le nez sur l'État réel des finances publiques.

Un budget de survie

| Publication 11.20.2012

Le premier budget de Nicolas Marceau est un budget de survie qui devrait permettre au gouvernement Marois de naviguer jusqu'au printemps. Le ministre des Finances et de l'Économie a résisté à la tentation de cibler davantage les riches et les entreprises et abandonné en cours de route des engagements électoraux pour fricoter un budget assez habile.

Le PQ attaqué par ses alliés

| Publication 11.22.2012

«Un budget écrit par la main gauche, mais livré par la main droite». C'est ainsi qu'un de mes amis décrivait le tout premier budget du gouvernement de Pauline Marois. En maintenant le cap sur le retour à l'équilibre budgétaire en 2013-14, le ministre Marceau a verrouillé la porte des dépenses et annoncé, sans le nommer, un budget d'austérité. Contenir la hausse des dépenses dans l'ensemble des ministères en déca de 1,8% tient de l'exploit ou d'un jovialisme débridé.

Philippe Couillard, un putschiste?

| Publication 11.25.2012

Plutôt inodore depuis la démission de Jean Charest, la course au leadership du Parti libéral du Québec s'est animée en fin de semaine quand Raymond Bachand a accusé Philippe Couillard d'avoir fomenté un putsch contre son ancien chef en 2007. Dans un parti aussi soudé que le PLQ, l'attaque de Raymond Bachand a de quoi surprendre

Les liens de la Commission Charbonneau

| Publication 11.28.2012

Que le politicien qui n'a jamais été invité au 357c lève la main. Les travaux de la Commission Charbonneau, révèlent que ce club privé est le rendez-vous des décideurs québécois, qu'ils soient des élus, des hommes d'affaires ou même des syndicalistes.Après les ex-ministres Line Beauchamp et Tony Tomassi, la liste des invités s'est allongée. Pauline Marois, Jean-Marc Fournier, François Legault ont mentionné avoir choisi cet endroit discret pour tenir des rencontres privées ou de nature mondaine.

Daniel Breton, un dégât politique

| Publication 11.29.2012

Les candidats aux élections doivent franchir un premier filtre quand ils représentent un parti. Ils doivent confesser tous leurs péchés pour éviter justement que les squelettes ne sortent du placard. Quand vient le temps de nommer un ministre la SQ mène une vérification supplémentaire qui être censée être très fouillée. Ces contrôles visent à assurer que le futur ministre ne se placera pas en situation de vulnérabilité.