Entries by Donald Charette from 06/2012

Un été assez court?

| Publication 06.04.2012

Des élections en juillet sur la crise étudiante? Oubliez ça, bien que, dit-on, le premier ministre Jean Charest, exaspéré, y ait pensé au cours des derniers jours. Il est plus probable que ce scrutin ait lieu dès le début de l'automne, septembre, par exemple. Encore là ce n'est pas un pari gagné d'avance quand les électeurs préfèrent décrocher de la politique et laisser les beaux jours couler.

Amir Khadir, ministre dans un gouvernement du PQ?

| Publication 06.06.2012

C'est la suggestion que fait le SPQ Libre qui fait la promotion d'une alliance entre toutes les forces dites «progressistes» pour empêcher la réélection des libéraux de Jean Charest. Le SPQ Libre pousse le bouchon plus loin et estime que Françoise David, la co-chef de Québec Solidaire (QS), pourrait aussi accéder au conseil des ministres dans un gouvernement de coalition de Pauline Marois, s'ils sont élus bien sûr.

Courchesne épinglée

| Publication 06.08.2012

Le Vérificateur a de nouveau pris Michelle Courchesne en faute, cette fois-ci dans la gestion d'un Fonds de 363 M$ pour le développement du sport et de l'activité physique. Tant le PQ que le CAQ réclament sa tête. Ils ont bien peu de chance d'y parvenir. La présidente du Conseil du Trésor a accepté de remplacer à pied levé Line Beauchamp, en pleine crise sociale. Une telle loyauté, c'est précieux en politique.

Charest, le démocrate

| Publication 06.11.2012

Le premier ministre Jean Charest a exploité un nouveau thème électoral à l'occasion de l'élection partielle dans les comtés d'Argenteuil et de LaFontaine. Emploi, bien sûr, économie, bien sûr,mais, a-t-il ajouté, le Parti libéral est aussi le parti de la démocratie. On voit déjà se profiler l'alignement des prochaines élections générales, le gouvernement se posant comme le défenseur de nos institutions.

Carton jaune pour les libéraux

| Publication 06.12.2012

On ne peut pas extrapoler les résultats de deux scrutins partiels et les appliquer à une élection générale. Il y a tant de facteurs en jeu. Mais perdre un château-fort comme celui d'Argenteuil, ça fait mal. Et ça soulève des doutes pour le gouvernement Charest, qui traverse la pire crise depuis qu'il a pris le pouvoir il y a 9 ans.

Collusion et improvisation

| Publication 06.13.2012

La mise sur pied de l'Unité anticollusion (UAC), dirigée par Jacques Duchesneau, a ressemblé à la Ligue nationale d'improvisation. Le témoignage de l'ancien chef de police de Montréal devant la commission Charbonneau a démontré que la création de cette unité s'est faite sur le coin de la table, sans que toutes les ficelles soient attachées. Cela confirme qu'on cherchait, avant tout, à rassurer les citoyens.

Sans gouvernail

| Publication 06.16.2012

La session parlementaire vient de se terminer à Québec, mais bien des électeurs auront l'impression qu'on les a laissés en plan. Il demeure de grandes inconnues au moment où les élus se retirent dans leur terres pour les vacances estivales. Quelle sera la situation au Québec à la reprise des cours dans les Cégeps et universités à la mi-août? La belle saison aura-t-elle fait évaporer la mobilisation étudiante?

Qui est responsable?

| Publication 06.18.2012

Avec sa nouvelle pub, Jean Charest veut planter le décor pour la prochaine campagne électorale. Elle oscille entre le message à la nation et la publicité électorale, étant donné qu'il n'y a pas, encore, d'appel au peuple. Quant au premier ministre, il porte à l'écran les traces des la fatigue des derniers mois, le cheveu plus gris, disparu le petit air taquin qu'il affiche parfois, très solennel dans son rôle.

Duchesneau, bombe ou pétard

| Publication 06.22.2012

Jacques Duchesneau a largué une bombe à fragmentation en soutenant que 70% des élections au Québec se font avec de l'argent sale. Selon lui, sévit un financement occulte de financement des partis politiques qui s'est développé en dehors des contrôles installés depuis des décennies.

Les amours d'été des conservateurs

| Publication 06.26.2012

Saint-Narcisse-de-Beaurivage a été le théâtre d'une parade exceptionnelle le 24 juin : pas moins de 18 ministres conservateurs menés par le premier ministre lui-même, Stephen Harper. Pas de doute, les grandes manoeuvres ont commencé.