Entries by Cédric Lizotte from 01/2013

Myanmar intouché (première partie)

| Publication 01.03.2013

Au Myanmar, à Yangon comme à Mandalay, la plupart des trottoirs est impraticable. Un système d'égouts pluviaux en dessous du trottoir devrait être couvert par des plaques de béton, mais une plaque sur trois est cassée ou tout simplement manquante. Et quand le trottoir est couvert, des vendeurs de fruits, d'herbes, d'ail et de gingembre, de vêtements traditionnels birmans, de gougounes, de fausses Ray-Ban Wayfarers ou de mauvaises copies de Converse All-Stars s'y installent.

Myanmar intouché, deuxième partie: On mange quoi?

| Publication 01.10.2013

Comme dans la majorité des endroits où la pauvreté est chronique, la gastronomie n'est pas le premier souci des Birmans. La diète de ses habitants est en majorité couverte par le riz. Tout de même, le pays a son plat national: le mohinga.

Singapour, ville nette

| Publication 01.16.2013

Il est difficile de trouver un seul défaut à cette métropole. Il s'agit d'un endroit parfaitement propre, où le crime est pratiquement inexistant, où plusieurs communautés - malaisiens, indienne, chinoise - se côtoient dans la paix, où l'économie est grandissante et où une grande quantité de gens d'un peu partout dans le monde vont pour travailler.

Cuba commence où Varadero finit

| Publication 01.23.2013

Les Québécois raffolent de Cuba. Vous connaissez certainement quelqu'un qui y est allé, si vous n'avez pas vous-même passé des vacances à Varadero. Tout y est station balnéaire, souper à la carte, jeunes femmes en bikini et attrape-touristes. La ville, construite sur une petite bande de terre d'à peine quelques kilomètres de large, a comme principale activité économique l'entretien et le divertissement des vacanciers qui séjournent dans des hôtels quatre et ou cinq-étoiles. Toute cette activité tourne autour d'une plage de sable blanc parfaitement entretenue d'une longueur d'environ 20 kilomètres.

Cuba commence où Varadero finit (la suite)

| Publication 01.30.2013

La Vieille Havane, c'est l'endroit mythique à partir duquel les Espagnols, puis les Anglais, ont conquis Cuba. C'est également un des endroits les plus visités par les pirates au 17e siècle. Maintenant, c'est un des quartiers les plus charmants des Caraïbes. Contrairement au reste de la ville, les rues sont parfaitement entretenues et les hôtels de luxe jouxtent les grandes places dans une ambiance qui rappelle l'Espagne moderne.