profile image

Tilman Nagel

Professeur de langue et culture arabes, membre ordinaire de l'Académie des Sciences de Göttingen

Tilman Nagel est né le 19 avril 1942 à Cottbus, dans le Brandebourg. Il passa sa maturité en 1962 à Oldenbourg et étudia à Bonn l’islamologie, la science comparée des religions et l’ethnologie de l’Asie centrale. Après sa thèse de doctorat en lettres en mai 1967, il a enseigné jusqu’en 1981 (dès 1972 comme professeur extraordinaire) à l’université de Bonn, dans le cadre du séminaire de langues orientales. Il s’y habilita en 1971 avec une étude sur la naissance du califat abbasside.

De 1981 jusqu’à son départ à la retraite en 2007, il a occupé la chaire d’arabistique et d’islamologie de l’Université de Göttingen. L’essentiel des recherches de Nagel porte sur l’histoire et l’histoire religieuse du monde islamique.

Dans ses travaux, Nagel s’efforce de prendre toujours en compte l’intégralité de l’histoire islamique, et donc de comprendre l’islam contemporain à partir de ses racines historiques. C’est également cette démarche qui caractérise ses dernières publications sur Mahomet: elles analysent la figure historique et ses effets jusque dans le présent.
AP

Mahomet: histoire d'un Arabe, invention d'un Prophète

Qui écrit une biographie de Mahomet est en effet confronté à deux problèmes fondamentaux. Les musulmans ne considèrent pas Mahomet comme une personne de l'histoire mais comme l'idéal d'une vie dirigée par Allah, un idéal que le croyant doit imiter dans l'accomplissement des rites de l'islam, mais aussi et avant tout dans la vie profane de tous les jours; c'est à cette condition seulement qu'Allah le traitera avec bienveillance lors du Jugement dernier.
06/12/2012 10:00 EST