profile image

Stéphany Gagnon

Étudiante, écrivaine et féministe

Stéphany Gagnon vit et écrit à Montréal, ville l’ayant récemment adoptée. Née à Québec un peu avant la chute du mur de Berlin, elle a lu jusqu’à s’en briser les paupières, a lu sur des scènes et a marché longtemps, très longtemps. Bientôt bachelière en traduction, elle zieute avidement la possibilité d’une maîtrise en traduction littéraire. Écrivaine ascendante anxieuse, elle se définit comme une militante féministe, observatrice et féline. Montant et démontant actuellement le squelette de son premier livre de poésie, elle préfère écrire que parler. On peut l’observer dans l’autobus ou dans le métro, écoutant les conversations des gens, ou assise dans les nombreux parcs de la ville pour observer les écureuils.
Getty Images/iStockphoto

Mes poils, ton poil, nos poils

Ça fait maintenant deux ans que je ne me rase plus du tout, sauf l'été. Je trouve ça terrible d'avoir peur de faire un choix aussi trivial que celui de ne pas s'épiler. Ça ne demeure que du poil, au fond. Plus inoffensif que ça, tu meurs.
28/04/2017 09:31 EDT