profile image

Stéphane Brousseau

Chercheur des causes et solutions de l'Anthropocène

Stéphane Brousseau possède une formation en sciences de la Terre et occupe un poste d'architecte en technologies de l'information et des communications. Il est chercheur des causes de l'Anthropocène et fondateur de l'Institut de recherche en architecture sociale durable - IRASD et responsable de la revue de presse «Enjeux énergies et environnement». Il est membre du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ). Il prépare la rédaction d'un livre collectif scientifique pour expliquer les causes de l'Anthropocène, notre époque géologique, caractérisé par les altérations que la civilisation inflige à la seule planète habitable que l'espèce humaine peut occuper. Stéphane Brousseau exprime ici à titre personnel des prises de position ou des pistes de réflexion pour améliorer nos sociétés. Certains textes vulgarisent des analyses publiées sur le site de l'IRASD.
Presse Canadienne

Les GES dans «Le piège Énergie Est»

Le Piège Énergie Est d'Éric Pineault est une excellente vulgarisation pour s'approprier ce projet de TransCanada en totale contradiction avec les efforts signés par les États à Paris pour limiter les changements climatiques.
13/06/2016 08:45 EDT
Tyler Olson via Getty Images

Politique énergétique du chaos

Après lecture de la nouvelle politique énergétique du Québec, dont les chiffres sont manifestement altérés pour vendre le projet, on ne peut que constater l'inefficacité prévisible des mesures de ce foutoir aux orientations opaques et floues.
14/04/2016 10:11 EDT
Capture

Philippe contre Couillard

Philippe affirme son intention d'empêcher la destruction d'une partie du territoire québécois par les pétrolières, avides de bénéfices et chancelantes au bord du précipice d'une industrie malmenée.
15/02/2016 12:55 EST
PC

COP21: l'imaginaire politique et le climat réel

Les faits climatiques sont reconnus par la science et les 25 dernières années ont été gaspillées par les politiciens à procrastiner avec le développement économique pour aboutir aux échecs que l'on connait aujourd'hui.
29/11/2015 09:07 EST
ASSOCIATED PRESS

La politique du réchauffement climatique

Fidèle à ses croyances religieuses, le premier ministre Harper a annoncé qu'il ne divulguera pas cette semaine ses cibles de réduction de GES pour le Canada. La raison est simple: il croule de honte sous des chiffres effarants qu'il refuse consciencieusement à rendre publics.
12/04/2015 07:47 EDT
Reuters

La chute du pétrole doit financer son abandon

Avec un prix du baril réduit de 50%, l'OPEP fait économiser au Québec 7,18 milliards de dollars en importation grâce à cette guerre de marché qu'elle mène contre les États-Unis, le Canada et la Russie.
18/01/2015 11:11 EST