profile image

Sonia Di Capo

Blogueuse

Jeune femme de 35 ans, Sonia a été dans sa vingtaine professeure de danse, danseuse professionnelle de danse orientale et clarinettiste sur la scène montréalaise. Un accident de la route en 2004 a progressivement mis fin à sa carrière d’artiste et son exposition aux moisissures l’empêche encore aujourd’hui de guérir de ses blessures, et de poursuivre ses rêves.

Elle détient un baccalauréat en études littéraires de l’UQAM et un D.E.S.S. en traduction de l’Université Concordia. Sa maladie, qui réduit de manière importante sa capacité de concentration, l’empêche malheureusement de s’épanouir dans une vie professionnelle. Elle nourrit le rêve de retrouver sa santé et son autonomie. Une levée de fonds a été lancée pour lui venir en aide avec le spectacle Caravane Cabaret, qui a eu lieu le 17 octobre, et qui réunissait 35 artistes. Sonia a besoin de vos dons pour guérir.

La campagne continue, grâce à Kapipal : http://www.kapipal.com/soniadicapo
Shutterstock

Ces murs qui vous tuent

Je me présente, Sonia Di Capo. Jeune femme de 35 ans, souvent confinée au lit, ou à tout le moins, presque toujours chez moi, après 13 ans d'exposition aux moisissures. La vie me promettait un brillant avenir après avoir étudié en sciences, en littérature, en musique et en danse, toujours en me distinguant par ma passion et mon désir de réussir. Mais le sort en a voulu autrement. Entre 1995 et 2008, je suis progressivement devenue très malade. Je ne me doutais pas que le logis qui me protégeait du vent et des tempêtes m'empoisonnait lentement, mais sûrement. Les moisissures y étaient cachées entre les murs de ma chambre à coucher.
14/11/2012 02:06 EST