profile image

Simon Delorme

Analyste politique et consultant en communications chez CauseComms

Passionné d'actualité, de politique nationale et internationale et de questions de société, Simon Delorme aime les débats serrés et intelligents et traiter des enjeux politiques, sociaux et économiques de l'heure.
sunstock via Getty Images

Éloge du navet

C'est l'été, l'actualité est bien maigre en faits de société et en joutes politiques à analyser, mais grâce à Hollywood la récolte de navets est toujours abondante. Je ne nommerai pas de titres, le navet des uns étant le joyau des autres. Enfin bref, vous me permettrez de déménager mes pénates aux arts et spectacles le temps d'un billet.
30/07/2014 11:33 EDT
PC

Radio-Canada : un service plus qu'essentiel

Attaquer Radio-Canada, c'est attaquer la diversité sur les ondes publiques. Tout ne peut pas, tout ne doit pas obéir à la seule logique du marché. Certains services sont essentiels, même s'ils ne sont pas « populaires ».
01/07/2014 11:38 EDT
MTQ

Le SLR: le meilleur choix sur toute la ligne

Peu importe la base de comparaison utilisée, le SLR est systématiquement plus efficace : il déplace plus de gens en utilisant moins d'espace. Comme nous savons maintenant qu'il est aussi moins cher et plus rapide, il faudra qu'on m'explique pourquoi le débat n'est pas déjà clos.
28/05/2014 11:09 EDT
Anirudh Koul/Flickr

De l'application arbitraire du règlement P-6

Je ne suis pas l'un de ces anarchistes qui remettent en question l'existence même des services de police, ou encore qui les associent systématiquement au fascisme ou à l'oppression. J'ai participé à des manifestations où la présence policière était rassurante, dans le sens où elle nous permettait de manifester en toute sécurité.
01/05/2014 12:07 EDT
CP

Lettre d'un ancien péquiste

J'appartiens à la grande famille souverainiste depuis mon adolescence. J'ai toujours, de près ou de loin, appuyé le Parti québécois. Je m'y suis toujours senti chez moi. Jusqu'à cette année. Pour paraphraser Ronald Reagan, je n'ai pas quitté le Parti québécois, c'est le Parti québécois qui m'a quitté.
08/04/2014 11:56 EDT
PC

Quand la peur laisse place à la fierté

Comme le Québécois moyen, j'aime les compromis et les mesures mitoyennes. Depuis le début du « conflit étudiant », j'ai peu manifesté. Ce soir du 20 mai, toutefois, j'ai décidé de me rendre avec une amie à la manifestation nocturne au centre-ville. Un peu nerveux et craintif certes, étant donné la « réputation » de ces manifestations, mais tout de même confiant que j'arriverais à éviter les problèmes.
21/05/2012 04:19 EDT