profile image

Pierre Tremblay

Vice-président francophone, Parti vert du Canada

Originaire du Saguenay, Pierre Tremblay est environnementaliste, membre fondateur et président de l’Association du comté de St-Jean du Parti vert du Canada depuis 2006, porte-parole de l’Aile québécoise du Parti vert du Canada pour la grande région Montérégie/Rive-sud et Vice-président francophone du Parti vert du Canada. Il s'intéresse au mouvement environnemental depuis les années 1980.

Il est gradué de l’Université de Montréal et détient un diplôme de maîtrise en sciences économiques depuis 1986. Il a notamment œuvré dans le monde de l’édition canadien, dirigeant divers projets pour les plus grandes maisons d’édition québécoises, tant au Québec qu’au Canada.

Depuis 1995, il s’est spécialisé dans le commerce international et opère une plateforme de commerce de gros en importation, desservant d’importantes entreprises de chez nous. Ses nombreux voyages en Asie, Amérique du Nord et en Europe lui ont permis de développer, à l’heure de la mondialisation, une connaissance hors norme du monde, de l’Asie et de l’Europe.

Outre l’économie et la politique, ses champs d’intérêt sont le sport, la musique, l’histoire et la philosophie. Né en 1956, Pierre Tremblay est marié et père d’une famille reconstituée de 3 enfants. C’est pour assurer un futur désirable et harmonieux à sa famille qu’il a décidé de faire le saut en politique.

Twitter : @PTremblay_Vert

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Pierre-Tremblay-Parti-vert-du-Canada-Comt%C3%A9-Saint-Jean/195343470505160
CP

Pourquoi Joe Oliver est un criminel environnemental

Quand le ministre Joe Oliver, maintenant devenu l'employé-commis numéro un du lobby pétrolier multinational au Canada et de ses ramifications, qui contrôle Ottawa comme un théâtre de marionnettes de quartier, se déshonore, à l'instar du bloc conservateur, dans son actuelle tournée américaine de propagande scandaleuse et mensongère, il doit être mis au banc des accusés.
09/03/2013 04:27 EST
AFP

L'Alberta emportée par le désastre du pétrole sale?

L'Alberta est une île. Cela semble fou mais, géostratégiquement, c'est bien une île continentale, isolée, sans accès à la mer, sans port et à la merci totale de ses voisins adjacents qui l'encerclent. Mauvaise nouvelle, elle a concentré depuis un demi-siècle tous ses jetons dans une stratégie industrielle qui passe par l'exportation. L'exportation du pétrole...
22/02/2013 02:00 EST
Shutterstock

Le gouvernement conservateur au service de l'industrie pétrolière

Les citoyens doivent bien se demander au nom de quelle incompréhensible hérésie Ottawa peut-il verser 1,5$ milliards en subventions annuelles à l'industrie pétrolière qui opère sur le sol canadien? Malgré les avis mêmes du G20 visant à réduire ce soutien de l'État. Alors que Flaherty et cie nous assènent le discours obscène de l'austérité essentielle, coupant dans tous les pans de la société unifoliée, fonction publique, arts, programmes sociaux, Ottawa se permet de gratifier Big Oil.
17/12/2012 04:06 EST
AP

Environnement: la guerre des dogmes doit s'arrêter

Nous sommes témoins aujourd'hui au Québec d'une lutte frontale entre le mouvement écologiste et la pensée industrielle. Pour un clan comme pour l'autre, il y a les bons et les méchants, le bien et le mal, la vérité et le mensonge érigés en système. De ces tranchées, l'injure s'est substituée à la raison et quelqu'imbécile aura réussi à cliver les acteurs en « go-gauche » et « dretteux ».
19/11/2012 01:02 EST
Flickr: Nathan Hadley

L'assassinat prémédité des cours d'eau canadiens

Une nouvelle attaque en règle du gouvernement du roi Stephen 1er s'abat telle une calamité sur la nature canadienne. Dans un autre grand élan d'amateurisme plouc, voici qu'une seconde vague de dérèglementation sauvage s'apprête à déferler, cette fois-ci sur NOS cours d'eau, bien enfouie dans un autre projet de loi bidon et gargantuesque Comment en être surpris quand ces nouvelles mesures proposées émanent d'une idéologie demeurée et rétrograde qui anoblit la torture ou le saccage profitable des terres?
21/10/2012 11:31 EDT
PC

La fermeture de Gentilly-2 par le PQ: excellente décision et gros manque de communication

Nul besoin d'être un génie pour en comprendre les raisons: le Québec n'en a pas besoin (moins de 3% de ses besoins), le prix du kw/heure est excessif, le potentiel de danger catastrophique est élevé et des déchets mortels seront laissés sur place pour des siècles. Dès lors, il faut être insensé pour vouloir maintenir l'usine en opération, au seul motif du développement régional.
02/10/2012 10:34 EDT
CP

Elizabeth May, la députée fédérale la plus travaillante au Canada

Après une première année au Parlement canadien, les médias anglophones du pays parlent déjà d'Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada et députée de Saanich--Gulf Islands (Colombie britannique, près de Vancouver), comme étant la véritable leader de l'opposition. Une tendance qui n'est pas sans déplaire à Thomas Mulcair, chef du NPD, largement mieux armé en effectif de députation que l'ancienne dirigeante du Sierra Club Canada.
25/09/2012 09:18 EDT
AFP/Getty Images

Les ONG environnementales: amis ou ennemis des Verts?

Au regard des deux dernières élections provinciales et fédérales il faut se poser la question: les ONG environnementales desservent-elles les partis verts? Ma conclusion sera moins sinueuse que leur invisible approche politique, cette palette d'organismes ne s'implique pas d'un iota avec les verts quand vient le temps de faire la seule chose sensée qui soit, faire élire les verts. J'en sais quelque chose, je suis vice-président du Parti vert du Canada, 100% bénévole.
31/08/2012 11:13 EDT
SRC

Faut-il interdire les sondages en période électorale?

On ne peut pas blâmer les sondeurs, pour qui le fonds de commerce payant est ailleurs mais, le fait que les Léger et cie soient à l'avant-scène du commentaire médiatisé, est simplement aberrant. En quoi sont-ils qualifiés pour extrapoler, imaginer, analyser, supputer, délirer, improviser à partir de probabilités et, de surcroît, influencer de par leur avis les électeurs.
04/08/2012 04:32 EDT
PC

À quoi servent les députés conservateurs québécois?

Ces cinq aveugles ont TOUS appuyés inconditionnellement la destruction environnementale du pays en appuyant de leur voix parlementaire l'horrible loi conservatrice C-38. Honte à vous messieurs, honte à vous. Voilà à quoi servent les députés conservateurs québécois, à nous faire honte.
30/06/2012 10:39 EDT
Getty Images

Une révolution communiste? Vraiment?

À en croire certains, il existerait une menace de l'extrême-gauche au Québec. Je cherche encore les drapeaux et les mers d'oriflammes marxistes-léninistes, les chants généralisés de l'Internationale communiste. Z'en voyez à Chicoutimi? À Amos? À Repentigny? Je vois et j'entends des casseroles, mais on est là aussi loin de Lénine que des représentations mesquines qui caricaturent Jean Charest en prélat nazi.
15/06/2012 12:32 EDT

Le Canada de Harper complice de torture, c'est inacceptable!

Quand on fait le tour du monde, il est difficile de croire qu'en 2012 le Canada soit officiellement complice et protagoniste de la pratique de la torture pour soutirer de l'information. C'est pourtant ce triste et honteux constat que le miroir de l'ONU nous renvoie aujourd'hui en plein visage. Une véritable gifle, qu'il faut imputer au sinistre « parrain » canadien de cette nauséabonde et vicieuse pratique, le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews.
09/06/2012 01:30 EDT
CP

Et l'environnement dans tout ça?

Alors que le Québec bat au rythme des casseroles et de tous les très très petits « maires Gendron » de la province qui leur font la chasse, c'est le party à Ottawa pour Stephen Harper et sa gang. Avec le projet de loi C 38, les Conservateurs se préparent en effet à imposer un saccage systématique, organisé, concerté de la nature canadienne à tous les niveaux, en détruisant une à une les barrières règlementaires à l'exploitation sauvage et industrielle du pays.
02/06/2012 10:23 EDT
Myriam Lefebvre

Conflit étudiant: passer de la rue à l'action politique

Je lance aujourd'hui un appel, qu'au-delà de la rue, de ces manifestations, de la désobéissance civile, du combat de terrain qui se mène, des casseroles, qu'émerge un véritable Québécois politisé; qu'il devienne membre d'un parti, qu'il crée des associations de comté, qu'il y milite, s'y joigne, participe, organise et transforme en or ce qui n'est que présentement et probablement qu'éphémère.
29/05/2012 11:58 EDT